1 min de lecture Justice

Incendie de la cathédrale de Nantes : le bénévole mis en examen et placé en détention

D'abord remis en liberté, le bénévole du diocèse a finalement été mis en examen et placé en détention provisoire dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet. Il a été mis en examen "des chefs de destructions et dégradations par incendie".

La cathédrale de Nantes pendant l'incendie du 18 juillet 2020
La cathédrale de Nantes pendant l'incendie du 18 juillet 2020 Crédit : Capture Pompiers de Frances Twitter
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

L'homme interpellé après l'incendie dans la cathédrale de Nantes le 18 juillet, un bénévole du diocèse, a été mis en examen et placé en détention provisoire dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet. C'est ce qu'a annoncé ce dimanche 26 juillet le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès.

Placé en garde à vue samedi matin, il a été mis en examen "des chefs de destructions et dégradations par incendie et placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention", a indiqué le procureur dans un courriel. Il avait de nouveau été placé en garde à vue, puis présenté samedi 25 juillet au parquet, qui avait requis son placement en détention. 

La piste criminelle est désormais privilégiée, a annoncé le procureur de la République de Nantes. "Les premiers résultats communiqués par le laboratoire central de la Préfecture de police de Paris amènent à privilégier la piste criminelle", précise le procureur. 

L'homme, un bénévole du diocèse, avait été interpellé dans la foulée de l'incendie, et remis en liberté le lendemain sans poursuite, dans le cadre de l'enquête ouverte pour "incendie volontaire" par le parquet. Le bénévole a vite été suspecté car il était chargé de fermer la cathédrale. Trois foyers de départ de feu ont été constatés dans la cathédrale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Incendie Cathédrale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants