3 min de lecture Coronavirus

Les infos de 7h30 - Coronavirus : la reprise du travail "n'est pas l'urgence", fustige un médecin

RÉACTION - Le docteur Jérôme Mary, médecin en Haute-Garonne, s'insurge alors que plusieurs de ses patients lui ont appris qu'ils reprenaient le travail aujourd'hui. "Je sais qu'il faut soutenir l'économie, mais franchement, ce n'est pas l'urgence", dit-il.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : la reprise du travail "n'est pas l'urgence", fustige un médecin Crédit Image : Illustration | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Patrick Isson édité par Paul Turban

C'est un coup de gueule d'un médecin généraliste de Haute-Garonne. Plusieurs de ses patients reprennent le travail ce lundi 30 mars, deux semaines après le début des mesures de confinement face au nouveau coronavirus Covid-19. Il faut savoir ce que l'on veut, fustige le docteur Jérôme Marty. La priorité, c'est la santé.

"Ces derniers jours, on a vu beaucoup de patients qui nous ont dit : 'Moi, mon entreprise reprend lundi', explique docteur Marty. Ils ont mis en œuvre les mesures barrières et on reprend lundi. Ce n'est pas sage, il faut respecter le confinement."

"Dans la région toulousaine, on a beaucoup d'entreprises liées à l'aérospatial ou de sous-traitants de l'aérospatial, estime le médecin généraliste. J'ai vu aussi des courtiers en assurance, des informaticiens. Je sais qu'il faut soutenir l'économie, mais franchement, ce n'est pas l'urgence."

"Tant qu'il y a des trous dans la raquette, avec une pathologie qui est extrêmement sournoise parce que vous pouvez ne pas savoir que vous êtes atteint, vous créez le danger et vous créez le déséquilibre du système de soin, estime le docteur Marty. Ce n'est pas possible."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Emmanuel Macron, président de la République, le 18 mai 2020 économie
Emmanuel Macron appelle à "se préparer" à une rentrée économique "très dure"

Entreprise - Murielle Pénicaud, ministre du Travail, a demandé dans le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro aux sociétés de ne pas licencier leur personnel mais de recourir au chômage partiel. 2,2 millions de salariés français sont déjà concernés par cette mesure.

Confinement - Après deux semaines, les premiers effets du confinement devraient être observés cette semaine. Pour le directeur général de la santé Jérôme Salomon, le nombre quotidien d'entrées en réanimation est particulièrement important. Si le virus se transmet moins, il devrait diminuer.

Chloroquine - L'administration d'hydroxychloroquine doit être encadrée même si elle est préconisée par certains. L'Agence régionale de la santé de Nouvelle-Aquitaine tire la sonnette d'alarme. Plusieurs cas d'auto-administration ont mené à des complications cardiaques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants