21 min de lecture Inondations

Météo en France : Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés

Voici un point sur la situation dans les zones sinistrées après les fortes pluies. Le Centre et l'Île-de-France sont les régions les plus touchées par les inondations, alors que la Seine atteint un pic de crue historique.

Les berges de Seine inondées à Paris le 1er juin 2016
Les berges de Seine inondées à Paris le 1er juin 2016 Crédit : Brice Dugénie
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et Ludovic Galtier

La France, en particulier le centre du pays, est frappée par de violentes intempéries depuis le week-end dernier, laissant de nombreuses personnes sinistrées par des inondations. Le montant du sinistre pourrait atteindre le milliard d'euros. La catastrophe a déjà causé la mort d'au moins quatre personnes, une octogénaire mercredi, un septuagénaire jeudi et une sexagénaire vendredi, La quatrième victime est un enfant de 3 ans décédé dans le sous-sous du pavillon familial le 29 mai dans l'Yonne. Dimanche 5 juin, 17 départements sont placés en vigilance orange inondations.

Les débordements les plus importants sont attendus en amont de Rouen, plus particulièrement dans le secteur d'Elbeuf. La circulation y est déjà interdite sur certains axes de bord de Seine, à Freneuse et à Tourville-la-Rivière. Dans cette commune, un hameau est particulièrement sous surveillance car il pourrait être menacé par les débordements, selon la préfecture de Seine-Maritime. D'autres débordements pourraient se produire à Rouen même et dans le secteur de La Bouille, juste en aval de la capitale normande, où la Seine frôlait samedi soir les quais bas, charriant des branches d'arbres, mais ne débordait pas.

En cinq jours, 20.000 personnes ont été évacuées et mises à l'abri par les services de secours, au cours de 16.000 interventions réalisées sur l'ensemble du territoire. À Paris, la Seine déborde par endroits, ce qui a contrait la mairie à fermer plusieurs voies sur berge. Le RER C, dont la ligne longe le fleuve, est fermé sur son tronçon intra-muros depuis jeudi jusqu'à vendredi 10 juin au minimum. Le niveau du fleuve était à 5,37 m jeudi, un pic est attendu ce vendredi, proche de 6,50 m. Vous pouvez témoigner en envoyant des photos à RTL.fr en envoyant un mail à l'adresse suivante : temoins@rtl.fr.

Retrouvez l'évolution de la situation minute par minute

À lire aussi
Des pluies torrentielles s'abattent au Japon, ici à Kagoshima. Japon
Japon : plus d'un million d'habitants appelés à évacuer à cause des pluies torrentielles

9h15 - Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés 

9h11 - Les eaux de la Seine restaient hautes lundi matin en Normandie, en raison des forts coefficients de marées, mais la stabilisation de la crue se poursuivait, selon la préfecture de Seine-Maritime. L'aval de la Seine, de Poses dans l'Eure à l'estuaire, en passant par la zone sensible de la boucle d'Elbeuf (Seine-Maritime) était toujours placé en vigilance orange.

8h15 - Une semaine après le début d'importantes intempéries qui ont fait quatre morts, 24 blessés et des dégâts dont le coût pourrait dépasser le milliard d'euros, Manuel Valls réunit lundi au ministère de l'Intérieur les ministres concernés pour un point global de la situation, alors que la vigilance orange est maintenue en Normandie.

22h52 - Les premières estimations laissent craindre plus d'un milliard d'euros de dégâts dans les territoires inondés.

22h26 - Selon Le Parisien, deux personnes se sont intoxiquées en pompant l'eau de leur cave inondée à Viry, dans l'Essonne. Elles ont été victimes d’émanations de monoxyde de carbone émises par les pompes. Les deux individus ont été hospitalisés, dont un dans un état grave.

20h38 - La crue de la Seine empêche toujours la circulation de certains trains sur les lignes C, P et R. La Ligne C est ainsi fermée entre Paris-Austerlitz et Javel, et Paris-Austerlitz et Pontoise. Les gares de Porchefontaine et Versailles Château Rive Gauche ne sont pas desservies. Le trafic restera fortement perturbé au moins jusqu'au lundi 6 juin inclus.

20h11 - 7.800 foyers étaient toujours privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi, contre 11.300 à midi. Dans le détail, en Île-de-France, 7.750 foyers étaient toujours victimes de coupures, 3.200 dans l'Essonne principalement les communes du Val d'Yerres et du Bassin de l'Orge, 2.300 en Seine-et-Marne dans la vallée du Loing, 1.600 dans le Val-de-Marne et 450 plus en aval dans les Yvelines principalement dans le Pays du Mantois. Par contre, moins de 50 foyers étaient toujours privés d'électricité dans la région Centre, alors qu'il en restait un millier à la mi-journée. 

20h - De nouveaux établissements scolaires ferment leurs portes le temps de la décrue en Essonne. Sept collèges et trente-trois écoles seront fermés lundi 6 juin d'après le dernier recensement de la préfecture.

19h23 - La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, veut que les communes inondables s'équipent de sirènes. Il y aura "zéro tolérance sur l'absence de signalétique sonore sur toutes les communes inondables" car "17 millions de personnes" vivent en zone inondable". Elle s'est également félicitée de l'efficacité du site Vigicrues, un système unique au monde, né il y a un an, qui affiche en temps réel le niveau des principaux cours d'eau grâce à 1.500 capteurs immergés connectés. Le site a été consulté par 500.000 personnes par jour.



17h54 - Un jeune homme parti en canoë sur le Loing en crue, en Seine-et-Marne a été sauvé de la noyade et hélitreuillé par les secours. La préfecture du département a communiqué sur les faits qui se sont déroulés samedi peu avant 19 heures et appelle à la vigilance. L'adolescent de 17 ans et son père de 60 ans avaient tenté de récupérer une barque avant que l'embarcation du fils chavire, obligeant les pompiers à intervenir malgré un courant très puissant. Dénonçant plusieurs "comportements irresponsables et dangereux constatés aux abords des rivières en crue", la préfecture a rappelé "qu'il est extrêmement dangereux de traverser à pied, en voiture ou à vélo les zones inondées".

17h07 - La Seine a envahi une grande partie des quais de Rouen dimanche en milieu d'après-midi, un peu avant une période de forts coefficients de marée, mais la situation, qui a fait jusqu'ici peu de dégâts en Normandie, devrait se stabiliser, selon la préfecture. Une montée des eaux était prévue entre 16 heures et 17 heures sur l'aval de la Seine en raison de fortes marées arrivant de l'estuaire. Un autre pic est attendu entre 4 heures et 5 heures dans la nuit de dimanche à lundi. 

16h - La vigilance orange de Météo France ne s'applique plus qu'à 14 départements. La Meuse, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle ont baissé d'un niveau et la vigilance orange concerne désormais la région parisienne, le Val-d'Oise, les Yvelines, l'Essonne, la Seine-et-Marne, la Seine-Maritime, l'Eure, le Loir-et-Cher, le Cher, l'Indre-et-Loire et l'Indre.

Prévisions météo France du 5 juin 2016 à 16 heures
Prévisions météo France du 5 juin 2016 à 16 heures

15h36 - À Paris, le niveau de la Seine est passé de 6,10 m à 3 heures du matin, samedi 4 juin, à 5,67 m, à 14 heures, ce dimanche 5 juin.

15h15 - Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron va réunir mardi matin à Bercy la cellule de continuité économique pour étudier les conséquences des intempéries et des récents mouvements sociaux en France pour les entreprises. Le ministre avait réuni à plusieurs reprises cette cellule après les attentats du 13 novembre. Le Medef avait demandé vendredi la réactivation de cette "cellule de continuité économique" en raison des inondations car elle s'était "révélée particulièrement efficace" pour soutenir les entreprises en difficulté après les attentats. 

14h54 - La Normandie, où la vigilance rouge a été levée dans la matinée, reste sous haute surveillance. Les autorités redoutent les effets combinés de la crue de la Seine et de la grande marée en provenance de l'estuaire. La prochaine haute marée est attendue dans l'après-midi. "La plus grande prudence est à observer lors du prochain pic de pleine mer qui aura lieu entre 15 heures et 16 heures", a averti la préfète de Normandie, Nicole Klein.

13h11 - À Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne), une famille prise au piège par la soudaine montée de la rivière a été sauvée par les policiers. Les enfants, âgés de 2,5 et 6 ans sont sains et saufs, raconte Metronews

13h04 - À Paris, la Conciergerie est fermée. En revanche, la Sainte-Chapelle et les tours de Notre-Dame sont ouvertes aux visiteurs. 

12h23 - La bibliothèque François-Mitterrand et l'Arsenal, deux sites de la Bibliothèque nationale de France, rouvriront lundi 6 juin, selon l'institution. 



12h18 - Le RER B marque de nouveau l'arrêt à la station Saint-Michel. La RATP appelle à la prudence, les couloirs et escaliers restant glissants. En revanche, la ligne 4 du métro ne s'arrête toujours pas à la station Saint-Michel. 

12h10 - La station Cluny-La Sorbonne, sur la ligne 10 du métro parisien est de nouveau ouverte, après avoir été fermée vendredi.

10h39 - Les 300 véhicules bloqués par les inondation depuis mardi sur l'autoroute A10 ont commencé à être évacués ce matin.

10h10 - L'A10 est coupée au nord d'Orléans. Vinci Autoroute ne donne pas de date pour la réouverture car une fois les quatre nappes d'eau qui ont inondées les voies évacuées, il faudra vérifier l'état de la chaussée et mener des inspections géologiques du terrain pour vérifier la qualité des sols.

10h07 - 11.300 foyers sont toujours privés d'électricité dimanche matin sur le trajet de la crue de la Seine, contre 13.000 samedi soir.

9h04 - Même si la vigilance rouge est levée en Normandie, la préfecture de région rappelle que "la plus grande prudence est à observer lors du prochain pic de pleine mer qui aura lieu cet après-midi entre 15 heures et 16 heures".

8h11 - La Seine-Maritime et l'Eure sont désormais en vigilance orange inondations, tout comme 15 autres départements.

17 départements sont placés en vigilance orange inondations par Météo France
17 départements sont placés en vigilance orange inondations par Météo France Crédit : Météo-France

7h17 - 762 patients ont dû être évacués d'une dizaine d'hôpitaux et d'établissements médico-sociaux en Île-de-France en raison des intempéries, a indiqué samedi le ministère de la Santé.

7h14 - Le Grand Palais a décidé de rouvrir ses portes ce dimanche 5 juin. Toutefois, les musées du Louvre et d'Orsay restent fermés jusqu'à mardi. 

20h15 - Une partie du département de la Seine-Maritime a été placée samedi en vigilance rouge "à titre de précaution" par la préfecture.

18h35 - Le Grand Palais, qui avait fermé ses portes vendredi en début d'après-midi en raison de la crue de la Seine, a annoncé qu'il rouvrirait dimanche à 10 heures.

17h21 - La décrue de la Seine se poursuit. Vigicrues annonce que le fleuve est passé sous les 6 mètres à 5,99 m.

16h08 - Le RER C, particulièrement touché par la crue de la Seine à Paris, ne rouvrira pas avant vendredi 10 juin au mieux pour les stations situées à l'intérieur de Paris. 

16h00 - Le président de la République François Hollande se rend ce samedi à Romorantin dans le Loir-et-Cher pour constater les dégâts.

12h50 - Le RER C sera entièrement fermé dès 20h ce 4 juin. 

12h48 - La direction de la SNCF a indiqué qu'il n'y aurait pas de retour à la normale avant "la deuxième partie de la semaine prochaine", une fois que la décrue de la Seine aura eu lieu. "Le jour où la voie sera à sec, quand la décrue sera faite, il faudra 48h de travaux pour remettre en service normal, donc ça signifie qu'il faut compter sur un trafic normal dans la deuxième partie de la semaine prochaine", a expliqué Guillaume Pépy, le président de la SNCF.

12h44 - Plus de 17.000 foyers restaient privés de courant samedi matin dans le Loiret, le Loir-et-Cher et l'Île-de-France en raison des inondations.

11h30 - La Seine à Paris 
"a atteint cette nuit un pic à 6,10 mètres" et "on n'ira pas plus haut", a déclaré à l'AFP Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues. Depuis ce maximum, enregistré à 2 heures du matin, la Seine décroît d'un centimètre par heure environ et était redescendue à 6,04 mètres à 10 heures. "Le maximum est passé, c'est sûr, mais il peut y avoir encore quelques fluctuations, compte tenu des nombreux cours d'eaux qui affluent et des précipitations prévues en Ile-de-France cet après-midi", a souligné l'expert.

11h06 - Manuel Valls annonce un nouveau bilan : 4 morts et 24 blessés. Au total, 17.000 interventions des sapeurs-pompiers ont été recensés dans les départements touchés. "Nous avons quatre décès à déplorer (...) nous pensons aux familles concernées (...) et 24 blessés à ce stade", a déclaré le Premier ministre à la presse à l'issue d'une visite à la cellule de crise au ministère de l'Intérieur Place Beauvau. "Il y a eu 20.000 évacuations depuis le début de l'épisode, dont 17.500 en Ile-de-France".

10h40 - 19 départements sont désormais en vigilance orange. La Seine-Maritime, l'Eure, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle sont en vigilance orange aux orages. 

Météo France a placé 19 départements en vigilance orange ce samedi 4 juin
Météo France a placé 19 départements en vigilance orange ce samedi 4 juin

10h36 - L'"objectif" est de rouvrir les musées parisiens le 8 juin, pour le ministère de la Culture. "Ce sont les directeurs des musées qui prennent la décision", assure Vincent Berjot, directeur général des patrimoines au ministère de la Culture.

09h46 - 
Pour l'heure, deux stations de métro, Saint-Michel (ligne 4) et Cluny-La Sorbonne (ligne 10) sont fermées. D'après Éric Dyèvre, directeur des infrastructures à la RATP, "elles restent fermées (...) Les trains continuent de circuler sur cette ligne. Elles vont rouvrir dès que les conditions d'humidité à l'intérieur des stations seront revenues à un niveau plus normal. Mais nous n'avons pas à cette heure-ci une prévision des réouvertures de stations."

08h38 -
Cinq départements du nord-est de la France ont été placés en vigilance orange aux orages, par Météo France. Il s'agit de la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Marne et les Ardennes. Dans le même temps, treize départements sont toujours concernés par une vigilance orange aux inondations. Ce samedi, ce sont donc 18 départements qui font l'objet d'une vigilance orange en France.

08h08 - Cette nuit, de violents orages se sont abattues sur la Meurthe-et-Moselle. Les pompiers sont intervenus à 230 reprises au cours de la soirée. Près de 100 personnes ont dû être évacuées et relogées dans les secteurs de Briey et Luneville.

07h24 -
La Seine a légèrement décru ce samedi matin pour la première fois depuis une semaine. Elle est redescendue à 6,07 m aux alentours de 6h, après être montée jusqu'à 6,10 m vers 2h, selon le service de prévention, Vigicrues. La Seine est revenue à son niveau de vendredi 20h, confirmant un plafonnement de la montée des eaux.

19h43 - En cas de montée des eaux particulièrement grave, un plan d'urgence est prévu pour que les services de l'Élysée et de plusieurs ministères déménagent au château de Vincennes. Selon Le Point, le Premier ministre Manuel Valls a déclenché le "plan de continuité du travail gouvernemental", qui permet de préparer le gouvernement au pire.

19h19 - Après une octogénaire mercredi, un cavalier septuagénaire jeudi, les inondations ont fait une nouvelle victime. Le corps d'une femme âgée d'une soixantaine d'années a été découvert à Montargis (Loiret), non loin d'Orléans, après la décrue, selon le quotidien régional La république du centre.

18h35 - Invitée de RTL Soir (suivre en direct ici), Sylvie Altman, maire de Villeneuve-Saint-Georges où près de 1.000 personnes ont été évacuées ce vendredi matin par l'armée, dit que les pillages sont "une crainte" alors que de nombreuses personnes sont logées dans 4 gymnases de la commune. Elle annonce qu'un 5e gymnase devrait être réquisitionné.

18h30 - Après avoir fermé ses portes vendredi à titre préventif pour évacuer et protéger les œuvres en réserve, le musée du Louvre annonce via sa direction qu'il restera finalement fermé jusqu'à mardi inclus.

18h00 - Au début des intempéries, la crue de la Seine à Paris avait été sous-estimée à cause d'un problème technique. L'organisme Vigicrues a donc dû revoir un certain nombre de ses prévisions à la hausse.

17h38 - La RATP a déclenché vendredi après-midi son plan de prévention face à la crue de la Seine à Paris, en faisant acheminer du matériel pour murer des entrées de métro au cas où le fleuve atteindrait les 6,60 m.

17h16 - "Le niveau de la Seine a atteint 6,05 m à 17h à Austerlitz", a annoncé Ségolène Royal. La ministre de l'Environnement ne parle pas de pic pour cette nuit mais "d'un plateau" estimé entre 6,10 m et 6,40 m. Il n'y aurait pas de décrue avant le début de la semaine prochaine, d'après la ministre.

17h12 - Le niveau de la Seine est de 6,04 m à 16h, a annoncé Colombe Brossel, adjointe à la sécurité et à la prévention à la mairie de Paris. "L'interruption du chauffage a été réalisée dans deux immeubles du XIIIe arrondissement de Paris. Il n'y a aucune évacuation de population envisagée."

16h59 - La situation se tend dans certaines caves du XVIe arrondissement de Paris. Sur des photos envoyées par notre reporter RTL, Arnaud Tousch, on aperçoit des caves inondées rue Eugène-Poubelle et quai Louis-Blériot. Tous les moyens sont bons pour sauver le maximum de biens.

16h36 - Les intempéries qui touchent le Centre et l'Île-de-France devraient coûter au moins 600 millions d'euros aux assureurs, selon Bernard Spitz, président de l'Association française de l'assurance."Il est probable que le coût ne sera pas inférieur à celui des inondations qui avaient touché la France en octobre 2015 avec des dommages de l'ordre de 600 millions d'euros, même si ces deux événements climatiques sont très différents", poursuit-il dans un communiqué.

16h30 - La ligne du RER C sera totalement fermée à partir de 20h, selon la SNCF, en raison des intempéries qui frappent la région. "Le trafic restera fortement perturbé au moins jusqu'au lundi 6 juin inclus", précise la SNCF. 

16h15 - La décrue du Loing continue en Seine-et-Marne, selon France TV info. 8.722 foyers sont toujours privés d'électricité dans le département et 50 foyers n'ont plus d'accès au réseau GRDF.

15h36 - Le musée des Arts décoratifs, qui jouxte le Louvre, a pris des mesures pour mettre à l'abri ses pièces textile et de mobilier stockées dans des réserves menacées par la crue. Mais il est resté ouvert ce vendredi 3 juin, tout comme le musée de l'Orangerie, situé sur un emplacement plus élevé au jardin des Tuileries.

15h31 - Selon BFMTV, des logements en sous-sol seraient inondés à Paris, dans le XVIe arrondissement. 

14h50 - En raison de la crue de la Seine, la station Cluny-La Sorbonne (ligne 10 du métro) est fermée. Les trains ne marquent pas l'arrêt.

14h46 - Après la BNF, le musée du Louvre et la BNF, Le Grand Palais est fermé au public depuis 14h30 "par mesure préventive". 

14h25 - À l'ouest de la capitale, de possibles évacuations sont prévues, annonce le ministère de l'Environnement. Cela concerne notamment le camping du Bois de Boulogne, l'Île Saint-Germain, l'Île de la Jatte et Rueil-Malmaison où le pic de crue est attendu pour samedi matin.

14h20 - Toujours concernant la capitale, l'entreprise publique chargée de la gestion des eaux de Paris assure que les inondations n'ont aucun impact "sur la qualité et l'approvisionnement en eau potable". "L'eau distribuée à Paris provient pour moitié d'eaux de sources souterraines - protégées par la barrière naturelles du sol - et d'eaux de rivières", explique la régie autonome Eau de Paris sur Twitter.

14h10 - À Paris, si le tronçon intra-muros du RER C est toujours fermé, la SNCF a également choisi d'interrompre le trafic entre Javel et le terminus Saint-Quentin en Yvelines. Cette décision est la conséquence de l'inondation du poste des circulations à la station Javel, où l'on peut d'ailleurs constater que de l'eau s'écoule sur les voies et les quais.

13h55 - Découvrez sur RTL.fr les images de vos vidéos des inondations, envoyées à temoins@rtl.fr, adresse à laquelle vous pouvez toujours continuer à envoyer vos photos qui sont à découvrir ici.

13h35 - Alors qu'elle vient d'atteindre 6 mètres à Parisla Seine pourrait atteindre 6,50 m dans la soirée, selon le gouvernement. Le site Vigicrues, organisme de surveillance des crues, évoque même 6,60 mètres.

12h53 - Anne Hidalgo a tenu à rassurer les Parisiens à quelques heures du pic qui va être enregistré sur la Seine ce vendredi 3 juin. "Nous n'en sommes pas à ce stade à une menace sur les populations." Selon la maire de Paris, "dépasser six mètres n'est pas un élément qui conduit à bloquer des secteurs économiques ou envisager le déplacement des populations."

12h37 - Le Louvre, musée le plus visité au monde également fermé vendredi, prendra une décision dans l'après-midi en fonction de l'évolution de la situation.

12h31 - Il devait fermer ce vendredi 3 juin le temps de mettre les œuvres à l'abri, le musée d'Orsay ne rouvrira finalement pas avant mardi 7 juin, selon la direction. L'objectif est de permettre le déplacement des œuvres stockées dans ses réserves menacées par la crue de la Seine.

12h28 - La situation est toujours dramatique à Viry-Châtillon, dans l'Essonne. Des rues et des maisons sont totalement inondées. Les évacuations refluent, selon notre correspondant RTL, Thomas Prouteau.

Tout le monde est à l'oeuvre pour vider l'eau dans les garages inondés Crédits : Thomas Prouteau | Date : 03/06/2016
4 >
Tout le monde est à l'oeuvre pour vider l'eau dans les garages inondés Crédits : Thomas Prouteau | Date : 03/06/2016
La ville de Viry-Châtillon sous les eaux. Date : 03/06/2016
Viry-Châtillon sous les eaux le 3 juin 2016 Crédits : Thomas Prouteau | Date : 03/06/2016
La situation ne s'arrange pas à Viry-Châtillon, de nombreuses évacuations sont en cours Crédits : Thomas Prouteau | Date : 03/06/2016
1/1

11h55 - Une aquabarrière a commencé à être installée vendredi matin au niveau d'un poste de transformation électrique près du pont de l'Alma à Paris pour protéger cette installation de la montée des eaux de la Seine, a indiqué à l'AFP un porte-parole d'Enedis (ex-ERDF).

11h35 - En conférence de presse, Anne Hidalgo annonce que deux gymnases ont été ouverts pour "accueillir des personnes SDF". La maire de Paris ajoute qu'un "certain nombre de sites", notamment des parcs, des jardins et des cimetières ont été fermés à Paris.

10h50 - Au musée du Louvre, les œuvres sont désormais à l'abri d'une éventuelle inondation.

10h45 - À Paris, le pic de la crue de la Seine "pourrait atteindre 6,20 mètres" ce vendredi après-midi, selon "l'hypothèse la plus pessimiste" du service de prévention Vigicrues. "Le maximum à Paris est attendu entre 5,8 mètres et 6,2 mètres".

10h15 - Météo France lève la vigilance rouge en Seine-et-Marne. Treize départements, dont la Seine-et-Marne, sont maintenant en vigilance orange.

Météo France lève la vigilance rouge en Seine-et-Marne,  13 départements sont désormais en vigilance orange
Météo France lève la vigilance rouge en Seine-et-Marne, 13 départements sont désormais en vigilance orange Crédit : Météo France

9h50 - Environ 20.000 foyers sont encore privés de courant ce vendredi matin, selon Enedis (ex-ERDF). Les habitations touchées se trouvent dans le Loiret, le Loir-et-Cher et l'Île-de-France. Jeudi soir, le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité faisait état de 19.000 foyers touchés. "On dépend à 100% de la décrue pour nettoyer et tout remettre en service", explique à l'AFP une porte-parole d'Enedis.

9h35 - La Seine menace particulièrement l'Essonne. À Viry-Châtillon, commune de 30.000 habitants au sud de Paris, des routes inondées sont fermées à la circulation, comme nous le rapporte l'un des envoyés spéciaux de RTL. 

Une route inondée fermée à la circulation, à Viry-Châtillon
Une route inondée fermée à la circulation, à Viry-Châtillon Crédit : Thomas Prouteau / RTL

9h20 - Avec les inondations, plusieurs secteurs de l'économie sont en difficulté. Le tourisme et l'agriculture sont particulièrement touchés. Tous les détails sont à découvrir dans notre article consacré au sujet.

8h55 - Pourquoi subissons-nous de telles inondations ? "On n'a pas de moyens suffisants pour stocker de tels volumes d'eau", répond Frédéric Gache, chef de service inondation à l'Etablissement public territorial de bassin (EPTB), dont toutes les explications sont disponibles ici.

8h35 - À Juvisy-sur-Orge (Essonne), on se prépare au pic de la crue de la Seine. "Les agents municipaux commencent à être mobilisés pour préparer une évacuation", indique le maire Robin Reda (LR) au micro de RTL. Au vu de l'évolution de la montée du niveau du fleuve, "l'évacuation devrait intervenir dans une heure ou une heure et demie", ajoute l'élu qui précise que "toutes les écoles sont fermées".

8h30 - À Montargis, comme à Nemours, la décrue est bien visible. L'eau s'est retirée de la quasi-totalité des artères du centre-ville. La mairie et la sous-préfecture sont désormais accessibles à pied et les barques ont été rangées. Dans les rues, il ne reste plus que les digues de fortune installées à la hâte au plus fort des inondations.

8h25 - La mairie de Paris invite les habitants proches de la Seine à "évacuer les objets de valeur" qui se trouvent dans les caves.

8h10 - Les inondations ont-elles fait d'autres victimes, outre le cavalier de 74 ans retrouvé mort en Seine-et-Marne ? C'est ce que redoute Ségolène Royal, ministre de l'Environnement. "Il est à craindre qu'avec la décrue, on découvre des victimes", a-t-elle déclaré sur le plateau de France 2. "Le travail de reconstruction va être lent", a-t-elle ajouté.

7h55 - Invité de RTL, Alain Vidalies, secrétaire d'État aux Transports, a réagi à l'incident qui s'est produit sur l'autoroute A10 à cause des inondations. Des centaines d'automobilistes ont été pris au piège entre Paris et Orléans car ils n'ont pas été empêchés de s'engager par Vinci. "Il faut savoir comment la société concessionnaire n'a pas su répondre à cette situation", a-t-il déclaré.

7h48 - Aucun train ne circulera entre Montparnasse et Versailles avant lundi 6 juin.

7h35 - Une photo du centre de Nemours, où l'eau s'est considérablement retirée, prise par l'un de nos envoyés spéciaux sur place.

La situation à Nemours, vendredi 3 juin au matin
La situation à Nemours, vendredi 3 juin au matin Crédit : Quentin Vinet / RTL

7h25 - La carte de vigilance de Météo France, actualisée à 6 heures du matin, maintient toujours la Seine-et-Marne en alerte rouge et 12 départements en vigilance orange. Ces indications sont valables pour 24 heures.

La carte vigilance de Météo France, actualisée vendredi 3 juin à 6 heures
La carte vigilance de Météo France, actualisée vendredi 3 juin à 6 heures

7h20 - Pourquoi la Seine continue-t-elle de monter à Paris, alors qu'il n'y a plus de fortes pluies ? Découvrez ici les explications d'un hydrologue de Vigicrues, organisme de surveillance des crues.

6h40 - À cause de la crue de la Seine, l'autoroute A86 pourrait être fermée dans les heures qui viennent. Une telle décision risque de semer la pagaille, car ce "deuxième périphérique" qui fait le tour de la capitale est emprunté par des centaines de milliers d'automobilistes.

6h30 - Dans la journée, la Seine devrait atteindre un "pic" à près de 5,90 mètres. Cela pourra très nettement se constater en observant le populaire repère du zouave du pont de l'Alma qui aura les genoux dans l'eau, alors que seules ses chevilles étaient submergées mercredi. 

6h00 - À Nemours, en Seine-et-Marne, où se tient en direct RTL Petit Matin pour une édition spéciale, la décrue s'amorce. Enfin une bonne nouvelle pour les habitants de presque 13 000 habitants, dont plus de 2.000 ont dû être évacués. Alors que le centre-ville était totalement submergé par les eaux jeudi, l'eau se retire vite ce vendredi matin. Un reporter de RTL sur place a constaté la diminution d'un mètre environ du niveau de l'eau. Il n'a pas plu cette nuit.

>
Déambulation dans les rues inondées du centre-ville de Nemours, vendredi 3 juin à l'aube, avec le reporter de RTL Christophe Ponzio et Christian, un habitant Crédit Image : Quentin Vinet / RTL | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date :

5h20 - À Paris, le niveau de la Seine pourrait atteindre un pic aujourd'hui. Il est actuellement à 5,50 m et pourrait monter jusqu'à 6 m dans la journée. Le RER C intra-muros reste fermé sur le tronçon qui longe le fleuve, tandis que les voies de berge sont inaccessibles. Deux musées parisiens vont garder portes closes, le Louvre et Orsay, pour protéger les œuvres. La maire de la capitale Anne Hidalgo tiendra une cellule de crise dans la journée. 

5h00 - Manuel Valls doit se rendre vendredi après-midi dans l'Essonne, notamment à Longjumeau dont le centre a été totalement inondé et les habitants, privés d'électricité et de chauffage, ont été évacués en barques.

4h30 - Stéphane Carpentier et l'équipe de RTL Petit Matin sont en direct du gymnase de Nemours (77), aux côtés des sinistrés et des élus de la ville. Un reporter sera également en direct de Longjumeau, un autre dans le Loiret et à Paris afin de décrypter au mieux les différentes situations liées à ce phénomène météorologique exceptionnel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inondations Météo Intempéries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783490615
Météo en France : Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés
Météo en France : Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés
Voici un point sur la situation dans les zones sinistrées après les fortes pluies. Le Centre et l'Île-de-France sont les régions les plus touchées par les inondations, alors que la Seine atteint un pic de crue historique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/en-direct-inondations-la-seine-et-marne-maintenue-en-vigilance-rouge-7783490615
2016-06-05 20:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nEcrDrzs5OpUEjpzlmrSNw/330v220-2/online/image/2016/0601/7783467014_les-berges-de-seine-inondees-a-paris-le-1er-juin-2016.JPG