1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Météo en France : Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés
21 min de lecture

Météo en France : Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés

Voici un point sur la situation dans les zones sinistrées après les fortes pluies. Le Centre et l'Île-de-France sont les régions les plus touchées par les inondations, alors que la Seine atteint un pic de crue historique.

Les berges de Seine inondées à Paris le 1er juin 2016
Les berges de Seine inondées à Paris le 1er juin 2016
Crédit : Brice Dugénie
Eléanor Douet & Ludovic Galtier & James Abbott & AFP

La France, en particulier le centre du pays, est frappée par de violentes intempéries depuis le week-end dernier, laissant de nombreuses personnes sinistrées par des inondations. Le montant du sinistre pourrait atteindre le milliard d'euros. La catastrophe a déjà causé la mort d'au moins quatre personnes, une octogénaire mercredi, un septuagénaire jeudi et une sexagénaire vendredi, La quatrième victime est un enfant de 3 ans décédé dans le sous-sous du pavillon familial le 29 mai dans l'Yonne. Dimanche 5 juin, 17 départements sont placés en vigilance orange inondations.

Les débordements les plus importants sont attendus en amont de Rouen, plus particulièrement dans le secteur d'Elbeuf. La circulation y est déjà interdite sur certains axes de bord de Seine, à Freneuse et à Tourville-la-Rivière. Dans cette commune, un hameau est particulièrement sous surveillance car il pourrait être menacé par les débordements, selon la préfecture de Seine-Maritime. D'autres débordements pourraient se produire à Rouen même et dans le secteur de La Bouille, juste en aval de la capitale normande, où la Seine frôlait samedi soir les quais bas, charriant des branches d'arbres, mais ne débordait pas.

En cinq jours, 20.000 personnes ont été évacuées et mises à l'abri par les services de secours, au cours de 16.000 interventions réalisées sur l'ensemble du territoire. À Paris, la Seine déborde par endroits, ce qui a contrait la mairie à fermer plusieurs voies sur berge. Le RER C, dont la ligne longe le fleuve, est fermé sur son tronçon intra-muros depuis jeudi jusqu'à vendredi 10 juin au minimum. Le niveau du fleuve était à 5,37 m jeudi, un pic est attendu ce vendredi, proche de 6,50 m. Vous pouvez témoigner en envoyant des photos à RTL.fr en envoyant un mail à l'adresse suivante : temoins@rtl.fr.

Retrouvez l'évolution de la situation minute par minute

9h15 - Manuel Valls annonce un "fonds d'extrême urgence" pour les sinistrés 

9h11 - Les eaux de la Seine restaient hautes lundi matin en Normandie, en raison des forts coefficients de marées, mais la stabilisation de la crue se poursuivait, selon la préfecture de Seine-Maritime. L'aval de la Seine, de Poses dans l'Eure à l'estuaire, en passant par la zone sensible de la boucle d'Elbeuf (Seine-Maritime) était toujours placé en vigilance orange.

À lire aussi

8h15 - Une semaine après le début d'importantes intempéries qui ont fait quatre morts, 24 blessés et des dégâts dont le coût pourrait dépasser le milliard d'euros, Manuel Valls réunit lundi au ministère de l'Intérieur les ministres concernés pour un point global de la situation, alors que la vigilance orange est maintenue en Normandie.

22h52 - Les premières estimations laissent craindre plus d'un milliard d'euros de dégâts dans les territoires inondés.

La rédaction vous recommande

22h26 - Selon Le Parisien, deux personnes se sont intoxiquées en pompant l'eau de leur cave inondée à Viry, dans l'Essonne. Elles ont été victimes d’émanations de monoxyde de carbone émises par les pompes. Les deux individus ont été hospitalisés, dont un dans un état grave.

20h38 - La crue de la Seine empêche toujours la circulation de certains trains sur les lignes C, P et R. La Ligne C est ainsi fermée entre Paris-Austerlitz et Javel, et Paris-Austerlitz et Pontoise. Les gares de Porchefontaine et Versailles Château Rive Gauche ne sont pas desservies. Le trafic restera fortement perturbé au moins jusqu'au lundi 6 juin inclus.

20h11 - 7.800 foyers étaient toujours privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi, contre 11.300 à midi. Dans le détail, en Île-de-France, 7.750 foyers étaient toujours victimes de coupures, 3.200 dans l'Essonne principalement les communes du Val d'Yerres et du Bassin de l'Orge, 2.300 en Seine-et-Marne dans la vallée du Loing, 1.600 dans le Val-de-Marne et 450 plus en aval dans les Yvelines principalement dans le Pays du Mantois. Par contre, moins de 50 foyers étaient toujours privés d'électricité dans la région Centre, alors qu'il en restait un millier à la mi-journée. 

20h - De nouveaux établissements scolaires ferment leurs portes le temps de la décrue en Essonne. Sept collèges et trente-trois écoles seront fermés lundi 6 juin d'après le dernier recensement de la préfecture.

19h23 - La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, veut que les communes inondables s'équipent de sirènes. Il y aura "zéro tolérance sur l'absence de signalétique sonore sur toutes les communes inondables" car "17 millions de personnes" vivent en zone inondable". Elle s'est également félicitée de l'efficacité du site Vigicrues, un système unique au monde, né il y a un an, qui affiche en temps réel le niveau des principaux cours d'eau grâce à 1.500 capteurs immergés connectés. Le site a été consulté par 500.000 personnes par jour.

La rédaction vous recommande



17h54 - Un jeune homme parti en canoë sur le Loing en crue, en Seine-et-Marne a été sauvé de la noyade et hélitreuillé par les secours. La préfecture du département a communiqué sur les faits qui se sont déroulés samedi peu avant 19 heures et appelle à la vigilance. L'adolescent de 17 ans et son père de 60 ans avaient tenté de récupérer une barque avant que l'embarcation du fils chavire, obligeant les pompiers à intervenir malgré un courant très puissant. Dénonçant plusieurs "comportements irresponsables et dangereux constatés aux abords des rivières en crue", la préfecture a rappelé "qu'il est extrêmement dangereux de traverser à pied, en voiture ou à vélo les zones inondées".

17h07 - La Seine a envahi une grande partie des quais de Rouen dimanche en milieu d'après-midi, un peu avant une période de forts coefficients de marée, mais la situation, qui a fait jusqu'ici peu de dégâts en Normandie, devrait se stabiliser, selon la préfecture. Une montée des eaux était prévue entre 16 heures et 17 heures sur l'aval de la Seine en raison de fortes marées arrivant de l'estuaire. Un autre pic est attendu entre 4 heures et 5 heures dans la nuit de dimanche à lundi. 

16h - La vigilance orange de Météo France ne s'applique plus qu'à 14 départements. La Meuse, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle ont baissé d'un niveau et la vigilance orange concerne désormais la région parisienne, le Val-d'Oise, les Yvelines, l'Essonne, la Seine-et-Marne, la Seine-Maritime, l'Eure, le Loir-et-Cher, le Cher, l'Indre-et-Loire et l'Indre.

Prévisions météo France du 5 juin 2016 à 16 heures
Prévisions météo France du 5 juin 2016 à 16 heures
Crédit :

15h36 - À Paris, le niveau de la Seine est passé de 6,10 m à 3 heures du matin, samedi 4 juin, à 5,67 m, à 14 heures, ce dimanche 5 juin.

15h15 - Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron va réunir mardi matin à Bercy la cellule de continuité économique pour étudier les conséquences des intempéries et des récents mouvements sociaux en France pour les entreprises. Le ministre avait réuni à plusieurs reprises cette cellule après les attentats du 13 novembre. Le Medef avait demandé vendredi la réactivation de cette "cellule de continuité économique" en raison des inondations car elle s'était "révélée particulièrement efficace" pour soutenir les entreprises en difficulté après les attentats. 

14h54 - La Normandie, où la vigilance rouge a été levée dans la matinée, reste sous haute surveillance. Les autorités redoutent les effets combinés de la crue de la Seine et de la grande marée en provenance de l'estuaire. La prochaine haute marée est attendue dans l'après-midi. "La plus grande prudence est à observer lors du prochain pic de pleine mer qui aura lieu entre 15 heures et 16 heures", a averti la préfète de Normandie, Nicole Klein.

13h11 - À Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne), une famille prise au piège par la soudaine montée de la rivière a été sauvée par les policiers. Les enfants, âgés de 2,5 et 6 ans sont sains et saufs, raconte Metronews

13h04 - À Paris, la Conciergerie est fermée. En revanche, la Sainte-Chapelle et les tours de Notre-Dame sont ouvertes aux visiteurs. 

12h23 - La bibliothèque François-Mitterrand et l'Arsenal, deux sites de la Bibliothèque nationale de France, rouvriront lundi 6 juin, selon l'institution. 



12h18 - Le RER B marque de nouveau l'arrêt à la station Saint-Michel. La RATP appelle à la prudence, les couloirs et escaliers restant glissants. En revanche, la ligne 4 du métro ne s'arrête toujours pas à la station Saint-Michel. 

12h10 - La station Cluny-La Sorbonne, sur la ligne 10 du métro parisien est de nouveau ouverte, après avoir été fermée vendredi.

10h39 - Les 300 véhicules bloqués par les inondation depuis mardi sur l'autoroute A10 ont commencé à être évacués ce matin.

10h10 - L'A10 est coupée au nord d'Orléans. Vinci Autoroute ne donne pas de date pour la réouverture car une fois les quatre nappes d'eau qui ont inondées les voies évacuées, il faudra vérifier l'état de la chaussée et mener des inspections géologiques du terrain pour vérifier la qualité des sols.

10h07 - 11.300 foyers sont toujours privés d'électricité dimanche matin sur le trajet de la crue de la Seine, contre 13.000 samedi soir.

9h04 - Même si la vigilance rouge est levée en Normandie, la préfecture de région rappelle que "la plus grande prudence est à observer lors du prochain pic de pleine mer qui aura lieu cet après-midi entre 15 heures et 16 heures".

8h11 - La Seine-Maritime et l'Eure sont désormais en vigilance orange inondations, tout comme 15 autres départements.

17 départements sont placés en vigilance orange inondations par Météo France
17 départements sont placés en vigilance orange inondations par Météo France
Crédit : Météo-France

7h17 - 762 patients ont dû être évacués d'une dizaine d'hôpitaux et d'établissements médico-sociaux en Île-de-France en raison des intempéries, a indiqué samedi le ministère de la Santé.

7h14 - Le Grand Palais a décidé de rouvrir ses portes ce dimanche 5 juin. Toutefois, les musées du Louvre et d'Orsay restent fermés jusqu'à mardi. 

20h15 - Une partie du département de la Seine-Maritime a été placée samedi en vigilance rouge "à titre de précaution" par la préfecture.

La rédaction vous recommande

18h35 - Le Grand Palais, qui avait fermé ses portes vendredi en début d'après-midi en raison de la crue de la Seine, a annoncé qu'il rouvrirait dimanche à 10 heures.

17h21 - La décrue de la Seine se poursuit. Vigicrues annonce que le fleuve est passé sous les 6 mètres à 5,99 m.

16h08 - Le RER C, particulièrement touché par la crue de la Seine à Paris, ne rouvrira pas avant vendredi 10 juin au mieux pour les stations situées à l'intérieur de Paris. 

16h00 - Le président de la République François Hollande se rend ce samedi à Romorantin dans le Loir-et-Cher pour constater les dégâts.

12h50 - Le RER C sera entièrement fermé dès 20h ce 4 juin. 

12h48 - La direction de la SNCF a indiqué qu'il n'y aurait pas de retour à la normale avant "la deuxième partie de la semaine prochaine", une fois que la décrue de la Seine aura eu lieu. "Le jour où la voie sera à sec, quand la décrue sera faite, il faudra 48h de travaux pour remettre en service normal, donc ça signifie qu'il faut compter sur un trafic normal dans la deuxième partie de la semaine prochaine", a expliqué Guillaume Pépy, le président de la SNCF.

12h44 - Plus de 17.000 foyers restaient privés de courant samedi matin dans le Loiret, le Loir-et-Cher et l'Île-de-France en raison des inondations.

11h30 - La Seine à Paris 
"a atteint cette nuit un pic à 6,10 mètres" et "on n'ira pas plus haut", a déclaré à l'AFP Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues. Depuis ce maximum, enregistré à 2 heures du matin, la Seine décroît d'un centimètre par heure environ et était redescendue à 6,04 mètres à 10 heures. "Le maximum est passé, c'est sûr, mais il peut y avoir encore quelques fluctuations, compte tenu des nombreux cours d'eaux qui affluent et des précipitations prévues en Ile-de-France cet après-midi", a souligné l'expert.

11h06 - Manuel Valls annonce un nouveau bilan : 4 morts et 24 blessés. Au total, 17.000 interventions des sapeurs-pompiers ont été recensés dans les départements touchés. "Nous avons quatre décès à déplorer (...) nous pensons aux familles concernées (...) et 24 blessés à ce stade", a déclaré le Premier ministre à la presse à l'issue d'une visite à la cellule de crise au ministère de l'Intérieur Place Beauvau. "Il y a eu 20.000 évacuations depuis le début de l'épisode, dont 17.500 en Ile-de-France".

10h40 - 19 départements sont désormais en vigilance orange. La Seine-Maritime, l'Eure, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle sont en vigilance orange aux orages. 

Météo France a placé 19 départements en vigilance orange ce samedi 4 juin
Météo France a placé 19 départements en vigilance orange ce samedi 4 juin
Crédit :

10h36 - L'"objectif" est de rouvrir les musées parisiens le 8 juin, pour le ministère de la Culture. "Ce sont les directeurs des musées qui prennent la décision", assure Vincent Berjot, directeur général des patrimoines au ministère de la Culture.

09h46 - 
Pour l'heure, deux stations de métro, Saint-Michel (ligne 4) et Cluny-La Sorbonne (ligne 10) sont fermées. D'après Éric Dyèvre, directeur des infrastructures à la RATP, "elles restent fermées (...) Les trains continuent de circuler sur cette ligne. Elles vont rouvrir dès que les conditions d'humidité à l'intérieur des stations seront revenues à un niveau plus normal. Mais nous n'avons pas à cette heure-ci une prévision des réouvertures de stations."

08h38 -
Cinq départements du nord-est de la France ont été placés en vigilance orange aux orages, par Météo France. Il s'agit de la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Marne et les Ardennes. Dans le même temps, treize départements sont toujours concernés par une vigilance orange aux inondations. Ce samedi, ce sont donc 18 départements qui font l'objet d'une vigilance orange en France.

08h08 - Cette nuit, de violents orages se sont abattues sur la Meurthe-et-Moselle. Les pompiers sont intervenus à 230 reprises au cours de la soirée. Près de 100 personnes ont dû être évacuées et relogées dans les secteurs de Briey et Luneville.

07h24 -
La Seine a légèrement décru ce samedi matin pour la première fois depuis une semaine. Elle est redescendue à 6,07 m aux alentours de 6h, après être montée jusqu'à 6,10 m vers 2h, selon le service de prévention, Vigicrues. La Seine est revenue à son niveau de vendredi 20h, confirmant un plafonnement de la montée des eaux.

19h43 -