3 min de lecture Économie

Emploi : le ralentissement du secteur automobile affecte toute l'économie

L'industrie automobile ralentit son rythme de production en cette fin d'année, préparant le durcissement des règles du bonus-malus. Toute l'économie en est affectée.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Emploi : le ralentissement du secteur automobile affecte toute l'économie Crédit Image : ROBERT FRANCOIS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Paul Turban

Petit coup de froid sur la croissance selon la Banque de France. L'économie ralentit sur la fin d'année, en raison notamment d'une baisse d'activité dans l'industrie. La croissance du PIB devrait s'établir à 0,2 % entre octobre et décembre, en dessous du rythme de 0,3 % par trimestre observé depuis le début de l'année. La croissance 2019 devrait être, sur l'année, de 1,3 %.

La première raison de ce léger ralentissement vient de l'industrie. Nos usines vont produire moins, car elles vont surtout déstocker, notamment dans le secteur automobile. Le durcissement du malus au 1er janvier explique qu'il va falloir écouler les modèles en décembre avant d'en produire d'autres. Cette première raison est pragmatique.
Il y a une autre dimension, psychologique. L'enquête de la Banque de France s'appuie sur le moral des chefs d'entreprise. Dans l'industrie, on voit bien que le blues gagne les patrons. Et ce blues-là se répercute assez vite sur les cols bleus, car c'est le dynamisme de l'emploi qui va s'en ressentir.

Mauvaise nouvelle pour l'emploi

Cela fait neuf trimestres de suite que les embauches sont à la hausse dans l'industrie, ce qui n'est pas si mal. Mais, on le constate partout, le rythme des embauches est en train de ralentir et malgré cette belle progression, on a encore moins de salariés dans l'industrie qu'en 2007.


L'industrie fait une petite rechute. Le grand malade, c'est l'industrie automobile. Les ventes de diesel s'effondrent, l'électrique n'est pas en mesure de prendre le relais, et nous ne maîtrisons pas la technologie des batteries.

À lire aussi
Les taux de crédit immobilier au plus bas crédit immobilier
Crédit immobilier : 70% des nouveaux prêts sont supérieurs à 20 ans

Là, l'effet de levier est énorme : on a coutume de dire que la voiture représente un emploi industriel sur dix en France. Cela fait 440.000 salariés, dont 126.000 chez les constructeurs et 66.000 chez les équipementiers. On a vu que Michelin était obligé de fermer des sites sur notre territoire. Pour que ce géant en soit là, c'est qu'il y a un problème de compétitivité. 

4.400 usines travaillent encore pour le secteur automobile en France. Or, on sait qu'il y a un effet domino. Quand on supprime un emploi sur une usine de voiture, on supprime mécaniquement deux emplois indirects à côté.

Les plus

Un mauvais millésime pour les foires aux vins. Rendez-vous incontournable dans les grandes surfaces à la rentrée, elles ont fait un petit cru cette année : les ventes ont baissé de quasiment 10 % en moyenne avec un plongeon du champagne (- 34,3 %), selon Nielsen Scantrack.


Entreprises et enseignement se réconcilient. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par "Vers le Haut", un groupe de réflexion sur l'enseignement à l'occasion des Assises de l'éducation qui s'ouvrent aujourd'hui. 24% des patrons considèrent que l'enseignement est adapté aux réalités du monde du travail. C'est un bond de 10 points en un an. Et 90 % des chefs d'entreprise estiment qu'ils ont un rôle éducatif en accueillant des jeunes en formation ou en stage.

La note

2/20 à Google, avec un parfum de scandale aux États-Unis. Même si tout est légal, on vient de découvrir qu'une filiale de Google qui travaille avec 2.600 hôpitaux dans 21 États a collecté les informations de santé de millions d'Américains sans leur dire pour améliorer ses algorithmes de médecine prédictive grâce à l’intelligence artificielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Auto Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants