1 min de lecture Medef

Perturbations à la SNCF : "Il y a un côté politique dans cette grève", selon le Medef

INVITÉ RTL - Le patron du Medef craint que les grèves à répétition mettent en difficulté les entreprises. "Il y a un risque de peser sur la croissance", souligne Geoffroy Roux de Bézieux.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Geoffroy Roux de Bézieux, invité de RTL du 22 octobre 2019 Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Une grève généralisée dans tous les transports en préparation le 5 décembre prochain ? La CGT-RATP, opposée au projet de réforme des retraites du gouvernement, a rejoint l'appel à une grève illimitée déjà lancé par d'autres syndicats de la régie, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Au micro de RTL, Geoffroy Roux de Bézieux revient sur le droit de retrait utilisé par des employés de la SNCF à la veille des vacances scolaires. "Il y a un côté politique dans cette grève, qui est une préfiguration de celle du 5 décembre. Ça a des conséquences sur la vie des Français, mais aussi sur les gens qui travaillent (...) Il y a un risque de peser sur la croissance, ça met en difficulté des entreprises".

Le président du Medef ajoute : "Je trouve ça totalement déraisonnable". Concernant le fond de la réforme des retraites, il estime que cette dernière "essaye de résoudre une fois pour toutes, un problème simple. Il faut faire une réforme des retraites, oui, mais laquelle ? Il faut en discuter mais pas par la grève".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Medef SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants