2 min de lecture Économie

Emploi : plus de 2 millions de Français travaillent pour des entreprises étrangères

Les entreprises étrangères sont attirées par la France et y investissent en nombre. Les Français salariés par un groupe étranger représentent ainsi plus de deux millions de personnes.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Les entreprises étrangères investissent en France Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Ryad Ouslimani

Welcome ! Les entreprises multinationales investissent en France. C'est ce que nous dit une étude de l'INSEE publiée mardi 5 novembre. Et le nombre de nos ressortissants travaillant pour un groupe étranger est tout sauf négligeable. En effet, 2,2 millions de Français travaillent pour une multinationale étrangère. C'est 13% des emplois dans le pays. 
 
Qui sont ces grandes entreprises présentes chez nous ? Eh bien ce sont les entreprises américaines qui investissent le plus dans le pays. 532.000 emplois dépendent d'entreprises US. Ça veut dire que nous sommes beaucoup plus connectés qu'on ne le pense aux stratégies industrielles du Président Trump. Quand il rapatrie la production sur le sol américain et qu'il fait une politique protectionniste, ça peut avoir des conséquences chez nous.

Mais si on est un peu optimiste, ça veut dire aussi que les Américains, très pragmatiques, ont noté les assouplissements du Code du travail et les allègements de charges sur les emplois. Et puis vu du Dakota, du Michigan ou de la Pennsylvanie, la France est vraiment au carrefour de toute l'Europe. Ça fait plutôt du bien de se le redire de temps en temps.

Des emplois industriels créés

Mais les multinationales qui investissent en France sont d'abord européennes : 55%. Les Allemands, puis les Néerlandais, le Royaume-Uni et la Belgique. Bien sûr, les Allemands arrivent en tête mais on voit que les investisseurs mondiaux qui viennent chez nous sont plutôt des pays du Nord. C'est aussi le signe que l'Europe du Sud a vraiment pris de plein fouet la crise de 2009 et a décroché.

Les Italiens ou les Espagnols ne sont plus autant chez nous qu'avant. Ça prouve aussi, en creux, qu'Italiens et Espagnols sont d'abord des concurrents plutôt que des partenaires au sein du marché européen. On voit aussi que la France est devenue un point d'ancrage en Europe occidentale pour les Anglais qui redoutent le Brexit.
 
Mais les emplois créés sont-ils de qualité ? Eh bien ce sont d'abord des emplois industriels. Et des emplois dans des grosses PME. C'est-à-dire que ces entreprises mondiales, quand elles viennent en France, viennent produire alors que, depuis quelques mois, on a tendance en France à fermer plus d'usines françaises qu'à en ouvrir. Au final, ces investisseurs internationaux rapportent 169 milliards d'euros à la France. 

Des salaires plus élevés

À lire aussi
montage photos égalité hommes-femmes
Forbes : qui sont les femmes les plus puissantes de la planète ?

D'autant que ces grandes sociétés ont aussi les moyens de mieux payer leurs salariés que les entreprises tricolores. 57.300 euros en moyenne, 2.000 euros de plus par an que dans un grand groupe français. Ça fait 2.400 euros net en moyenne par mois. Et désormais, les emplois numériques se développent également.
 
Ainsi, selon le dernier baromètre de l'attractivité E&Y, la France est devenue la première destination pour l'implantation de centres de recherche & développement en Europe, devant l'Allemagne et la Grande-Bretagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Industrie Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants