2 min de lecture Régime

Régimes végétaux : quels bienfaits et quels risques ?

Ces régimes sont en vogue pour des questions d'environnement, de bien-être animal mais également de santé.

Michel Cymes Ça Va Beaucoup Mieux, l'Hebdo Michel Cymes iTunes RSS
>
Ça Va Beaucoup Mieux, l'Hebdo du 29 novembre 2020 Crédit Image : AFP / archives, ETHAN MILLER | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Sarah Belien

On peut s'emmêler les pinceaux avec les différents termes qui existent. Le végétarien ne mange ni viande, ni poisson, mais consomme des produits issus des animaux, comme les œufs, le lait et le miel par exemple. Pour le végétalien, rien d'animal du tout. Comme le vegan, sauf que lui a une connotation plus politique. Pour lui, c'est un mode vie, car il va refuser toute exploitation animale.

Si ces régimes sont en vogue pour des questions d'environnement, de bien-être animal mais également de santé. Les recommandations insistent toujours plus sur la consommation de 5 fruits et légumes par jour. Maintenant c'est au moins 5, donc si possible un peu plus. Et à côté de ça, des légumineuses, ce qu'on appelle les légumes secs, comme les lentilles, les haricots ou les pois chiches.

Pourvoyeurs de vitamines, de minéraux, d'antioxydants, d'eau, la consommation de fruits et légumes est favorable à une bonne digestion et présenteraient selon différentes études, un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires, certains cancers et même les démences.

Faut-il donc passer à un régime végétal ? Il ne faut pas faire un revirement trop rapide. On parle souvent d'équilibre, et même s'il on est végétarien, il faut équilibrer les repas et donc consommer des fruits et des légumes, mais aussi des légumineuses, des céréales et surtout des oléagineux, les huiles et fruits à coque, noix, noisettes, amandes.

Attention aux carences

À lire aussi
sport
Les conseils de Michel Cymes pour faire du sport à jeun

Et si les recommandations suggèrent d'aller vers plus de fruits et légumes, tout n'est pas à jeter dans la viande et les produits issus des animaux, comme le lait, les œufs, le fromage et le poisson. On y trouve des protéines et du fer, là où les fruits et légumes en apportent moins. On y trouve également de la vitamine B12, ce qu'il n'y a pas dans les végétaux.

Ces régimes peuvent donc parfois entrainer des carences. Mais elles sont assez simples à compenser. Les personnes qui ne consomment pas de produits laitiers absorbent moins de calcium, mais certaines boissons végétales sont enrichies en calcium. Pour la vitamine B12, on peut se faire supplémenter après avoir consulté son médecin. Et l'autre idée est de varier les aliments. Attention aux enfants et femmes enceintes, car les carences peuvent avoir un impact sur la croissance et sur le développement du fœtus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Régime Alimentation Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants