2 min de lecture Alimentation

Les enfants mangent trop de viande et de poisson à la cantine, selon Greenpeace

Alors que le projet de loi sur l'alimentation arrive au Parlement le 22 mai, l'ONG demande que des repas végétariens soient proposés au moins deux fois par semaine dans les cantines scolaires.

Une cantine scolaire à Bordeaux (illustration).
Une cantine scolaire à Bordeaux (illustration). Crédit : SERGE POUZET/SIPA
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Trop de poisson et de viande dans les assiettes des écoliers français. Selon une enquête réalisée par Greenpeace entre septembre 2017 et mars 2018, près de sept enfants sur dix se voient proposer de la viande ou du poisson tous les midis à la cantine. Alors que le projet de loi sur l'alimentation arrive le 22 mai à l'Assemblée nationale, l'ONG demande que des repas végétariens soient proposés au moins deux fois par semaine.

L'enquête, réalisée auprès de 3.200 communes françaises, montre que 69% des enfants ne mangent jamais végétarien à la cantine, 21% de temps en temps et 9% une fois par semaine.

Selon Greenpeace, proposer des protéines animales tous les midis aux enfants dépasse les recommandations sanitaires. Le site gouvernemental mangerbouger.fr recommande de manger de la viande, du poisson ou des œufs une à deux fois par jour, mais en portion de 50 g pour les enfants (au lieu de 100g pour les adultes).

Repas déséquilibrés et impact écologique

L'organisme de défense de l'environnement dénonce en outre le risque d'un déséquilibre dans les assiettes. "Si les enfants laissent la viande ou le poisson de côté, ça veut dire qu’ils vont se retrouver à manger simplement un accompagnement et donc ce ne sera ni sain, ni équilibré", explique Laure Ducos, chargée de campagne agricultrice chez Greenpeace France à Franceinfo.

À lire aussi
Un ananas (illustration mystère
Nord : le mystère des centaines d'ananas retrouvés en pleine forêt

Greenpeace pointe également du doigt l'impact de la consommation de viande sur le réchauffement climatique. "L'élevage est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial", précise l'organisation militante.

Ce n'est pas la première fois que Greenpeace s'attaque à ce sujet. En décembre 2017, l'ONG estimait que les élèves consommaient deux fois trop de viande dans les cantines scolaires. En novembre dernier, le think tank Terra Nova proposait quant à lui d'instaurer un repas végétarien par jour. Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot s'était dit favorable à cette proposition, dans un entretien accordé au magazine L'Obs.

La loi Alimentation, qui sera discutée au Parlement dès le 22 mai, propose notamment 20% de produits bio dans la restauration collective dès 2022, contre 3% aujourd'hui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Cantine Greenpeace
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants