1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ballon d'Or 2021 : pourquoi le résultat s'annonce serré comme jamais
4 min de lecture

Ballon d'Or 2021 : pourquoi le résultat s'annonce serré comme jamais

ÉCLAIRAGE - Deux ans après un écart infinitésimal entre Messi et Van Dijk, le sacre pourrait se jouer entre l'Argentin, Benzema, Lewandowski, Jorginho, Ronaldo, Salah, Mbappé, voire Kanté ou Haaland.

Le Ballon d'Or exposé à Paris le 19 septembre 2019
Le Ballon d'Or exposé à Paris le 19 septembre 2019
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

2021, année de l'incertitude la plus totale concernant le lauréat du Ballon d'Or, plus encore que lors de la dernière remise du prestigieux trophée, en 2019 - l'édition 2020 a été annulée en raison de la pandémie de Covid-19. Il y a deux ans, Lionel Messi n'avait devancé Virgil Van Dijk que de 7 points : 686 à 679, soit un écart de 0,24%. Cristiano Ronaldo avait complété le podium avec 476 unités.

Pour la remise de ce prix mythique, il faut rappeler, sans cesse, le dernier mode de scrutin en place depuis 2016 et la fin d'un partenariat de sept ans avec la Fifa : ce ne sont plus 208 sélectionneurs, autant de capitaines et de journalistes qui votent, mais seulement un journaliste par pays choisi par France Football, l'organisateur. En 2019, ils étaient au nombre de 176. Le chiffre pour 2021 n'est pas officiel mais devrait être similaire.

Chacun de ces votants envoie une liste de cinq joueurs choisis dans la liste des 30 nommés, là encore prédéfinie par le magazine français. Le 1er reçoit 6 points, le 2e 4, le 3e 3, le 4e 2 et le 5e 1. Celui qui obtient le plus grand total est sacré. En cas d'égalité, le critère de départage numéro 1 est le nombre de citations à la 1re place, puis à la 2e et à la 3e. Si l'égalité persiste, un nouveau scrutin sera organisé entre les ex-aequo.

Van Dijk plus cité à la 1re place que Messi en 2019

Il faut d'ailleurs souligner que Van Dijk avait été cité plus de fois en tête que Messi en 2019 : 69 fois contre 61 (17 fois pour Ronaldo et Sadio Mané, 4e, 5 fois pour Mohamed Salah, 5e, 2 fois pour Kylian Mbappé, 6e). L'Argentin avait finalement coiffé le défenseur néerlandais de Liverpool en étant placé dans la liste de 167 des 176 votants. Van Dijk apparaît "seulement" dans le Top 5 de 154 des journalistes retenus.

À écouter aussi

Deux ans plus tard, ils sont sur le papier bien plus de deux à pouvoir se partager l'essentiel des points et notamment des citations en 1re position, en fonction des critères privilégiés des uns et des autres dans cette liste de trois énoncés par France Football : 1. Performance individuelle et collective (palmarès) pendant l'année considérée ; 2. Classe du joueur (talent et fair-play) ; 3. Carrière du joueur".

Quatre catégories semblent sortir du lot

En réalité, chaque votant fait ce qu'il entend, avec pour seule limite la liste des 30 nommés. Dès lors, quatre catégories semblent sortir du lot, sans hiérarchie : les historiques vieillissant mais toujours efficace ; les "serial buteurs" de grands clubs ; les travailleurs de l'ombre vainqueurs de l'Euro et/ou de la Ligue des champions ; les jeunes loups aux dents longues déjà sur le devant de la scène. Vous aurez sans doute reconnu l'identité des joueurs évoqués. 

S'il n'a rien gagné avec le Barça et n'a toujours pas marqué en Ligue 1, Messi (34 ans) a porté son club lors du premier semestre et s'est offert, enfin, la Copa America avec l'Argentine en battant le Brésil en finale (1-0). Son but en Ligue des champions avec Paris face à Manchester City n'est sans doute pas non plus passé inaperçu, preuve d'un talent encore certain.

Ronaldo (36 ans) ne sera sans doute pas beaucoup cité en 1re position mais doit encore garder des partisans pour le top 5, de part son retour à Manchester United marqué par des buts d'entrée et un nouveau record de buts toutes sélections confondues (115 en 182 sélections avec le Portugal). Lui aussi coche encore les cases "classe" et "carrière", à défaut de nouvelle ligne au palmarès.

Benzema, Lewandowski, Salah : quelle forme !

Dans la catégorie des grands buteurs, Karim Benzema et Robert Lewandowski (33 ans) sortent du lot, légèrement devant Mohamed Salah (29 ans). Le Français porte le Real Madrid depuis le départ de Ronaldo en 2018, enquille les buts et les passes décisives. Il a en plus retrouvé la scène internationale avec les Bleus, marquant quatre fois à l'Euro et décrochant la Ligue des Nations.

Dans quelle mesure le Polonais du Bayern Munich va-t-il être cité également au regard de son année 2020, qui l'a vue remporter la Ligue des champions et avec à la clé un possible Ballon d'Or si le vote avait eu lieu ? Il est le meilleur buteur sur l'ensemble de l'année 2021 (52, 43 en clubs, 9 en sélection) et sur le début de saison 2021-2022 (20, dont 5 en Ligue des champions).

Quant à Salah, c'est peut-être le grand vainqueur de la période des votes (8-24 octobre). Dans la foulée d'une action de classe mondiale face à Manchester City (2-2), l'Égyptien de Liverpool vient de réaliser un triplé fracassant sur la pelouse de Manchester United (0-5). Intrinsèquement, il est bien l'un des meilleurs joueurs du monde, et peut rafler des points, notamment sur "son" continent africain.

Quelle importance donnée au palmarès ?

Dans le futur classement final, que pèseront les deux grands titres attribués cette saison, l'Euro et la Ligue des champions, le palmarès n'étant plus vraiment le critère principal ces dernières années ? Un seul a remporté les deux, l'Italien de Chelsea Jorginho (29 ans). Quatre de ses compatriotes champions d'Europe sont dans la liste de 30 : Nicolo Barella, Gianluigi Donnarumma, Leonardo Bonucci et Giorgio Chiellini. N'Golo Kanté, Cesar Azpilicueta et Mason Mount représentent aussi les Blues.

Parmi les 17 en lice cette année qui n'ont pas encore été mentionnés ici, deux semblent enfin sortir du lot : Kylian Mbappé (22 ans) et Erling Haaland (21 ans). S'ils n'ont gagné aucun titre majeur en 2021, les prestations du Parisien et du Norvégien du Borussia Dortmund sont perçues dans le monde entier. Jeunesse, vitesse, finition clinique, appétit d'ogre. Eux aussi prendront des points. Verdict le lundi 29 novembre.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/