1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Copa America : Messi et l'Argentine triomphent du Brésil de Neymar
2 min de lecture

Copa America : Messi et l'Argentine triomphent du Brésil de Neymar

L'Argentine s'est imposée 1-0 contre le Brésil dimanche lors de la finale de la Copa America. Le buteur est Parisien : Angel Di Maria.

À 34 ans, malgré ses six ballons d'or et ses nombreux titres avec le Barça, Messi n'avait jamais rien remporté avec l'Argentine.
À 34 ans, malgré ses six ballons d'or et ses nombreux titres avec le Barça, Messi n'avait jamais rien remporté avec l'Argentine.
Crédit : CARL DE SOUZA / AFP
Maeliss Innocenti - édité par AFP

Après des années de disette, à être le meilleur joueur du monde sans jamais être capable de gagner une coupe avec sa sélection nationale, Lionel Messi a enfin été titré avec l'Argentine. C'était samedi soir (ce dimanche dans la nuit à cause du décalage horaire) face au Brésil de son ami Neymar. L'Argentine l'a emporté 1-0 grâce à un but d'Angel Di Maria.

Après quatre finales de tournois majeurs perdues avec l'Albiceleste (Mondial-2014, Copa America 2007, 2015 et 2016), le sextuple ballon d'or a enfin soulevé un trophée avec le maillot de son pays. Porté en triomphe par ses coéquipiers après le coup de sifflet final, Messi, 34 ans, termine meilleur buteur et meilleur passeur du tournoi (4 buts et 5 passes décisives).

Un Parisien crie de joie, un autre pleure de tristesse

Mais il n'est pas le héros de la finale. Celui-ci se nomme Angel Di Maria : le joueur du Paris SG a marqué le but de la victoire argentine d'un splendide lob après une ouverture lumineuse de Rodrigo De Paul, lui-aussi excellent au Maracana. "On a tellement rêvé de ça, on s'est tellement battu", a déclaré Di Maria après le match.

Neymar, lui, n'a pas su peser sur le match et a fondu en larmes après le coup de sifflet final, avant d'être réconforté par une accolade de Messi, son ancien coéquipier au FC Barcelone.

À lire aussi

À Buenos Aires et dans toute l'Argentine, la victoire de l'équipe nationale a été saluée par des pleurs et des cris de joie, après 28 ans de défaites pour l'Argentine. "C'est un titre énorme, tout particulièrement pour le peuple (...) Je crois qu'ils (les supporteurs) se sentent proches de cette équipe qui n'a jamais baissé les bras", a déclaré le sélectionneur argentin Lionel Scaloni.

Le Brésil était invaincu depuis trois ans

Pour le Brésil, on est loin du traumatisme du Maracanazo de 1950 face à l'Uruguay ou de l'humiliation du 7-1 infligé par l'Allemagne en demi-finale du Mondial-2014, mais cela reste une cruelle désillusion pour les tenants du titre, qui avaient triomphé lors des cinq autres éditions de la Copa jouées à domicile.

Les hommes de Tite étaient invaincus en matches officiels depuis le quart de finale de la Coupe du Monde 2018 contre la Belgique (1-2). Ils avaient battu leurs grands rivaux argentins lors de leurs deux dernières confrontations en finale de Copa America (2004, 2007) et lors de la demi-finale de la dernière édition, en 2019.

L'Argentine, qui ne remportait pas le moindre trophée depuis la Copa America de 1993, en Équateur, a rejoint l'Uruguay en tête du palmarès de la compétition, avec 15 trophées, maintenant les Brésiliens à distance (9).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/