1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Les infos de 18h - Biarritz-Bayonne : la maire biarrote veut dédramatiser les infractions sanitaires
2 min de lecture

Les infos de 18h - Biarritz-Bayonne : la maire biarrote veut dédramatiser les infractions sanitaires

Jauge non respectée, vente d'alcool, pass sanitaire non demandé... La maire de Biarritz tente de tempérer les tensions après l'indignation du préfet des Pyrénées-Atlantiques qui n'a pas apprécié l'organisation du match de rugby Biarritz-Bayonne.

Les supporters de Biarritz ont envahit le terrain pour célébrer la victoire de Biarritz face à l'Aviron Bayonnais, le 12 juin 2021.
Les supporters de Biarritz ont envahit le terrain pour célébrer la victoire de Biarritz face à l'Aviron Bayonnais, le 12 juin 2021.
Crédit : Thibault SOUNY / AFP
Les infos de 18h - Biarritz-Bayonne : la maire de Biarritz tente de dédramatiser
19:07
Le journal RTL de 18h du 13 juin 2021
19:07
Gautier Delhon-Bugard - édité par Sarah Belien

Environ 10.000 personnes dans le stade malgré une jauge de 5000 autorisée, la vente d'alcool à emporter malgré l'interdiction, le pass sanitaire obligatoire non réclamé à l'entrée, enfin l'envahissement de la pelouse sans aucune distanciation... Hier soir, samedi 12 juin, le match barrage en rugby qui opposait Biarritz et le voisin Bayonnais, battu aux tirs au but et donc relégué en Pro D2, n'a pas plu au préfet des Pyrénées-Atlantiques.

Eric Spitz évoque de possibles sanctions judiciaires, économiques ou sportives. Le club de Biarritz qui devrait être sanctionné et pas la municipalité qui n'est pas responsable de ces écarts. Même si la maire de Biarritz veut surtout dédramatiser dans un contexte de fierté Biarrots après ce retour dans l'élite. "C'est à partir de la mi-temps, lorsque Monsieur le préfet a dû partir, il m'a alerté sur une jauge qui ne devait pas être la bonne. Le président du club, lui, document à l'appui, m'a affirmé que la jauge était respectée", a affirmé la maire LR de Biarritz, Maider Arosteguy. 

Pour ce qui est de l'alcool dans le stade, "effectivement, à un moment donné, j'ai vu passer des blocs de bière donc je m'en suis étonnée. Ca fait beaucoup d'éléments qui s'avèrent vrais. Ce n'est absolument pas tolérable", déclare toutefois la maire de la ville. Cette dernière assure que "le procureur et la ligue prendront les mesures qui s'imposent. Et surtout, je ne voudrais pas que cette fête absolument incroyable, une communion entre les supporters Biarrots et le club soit gâchée par toute cette communication autour de cette problématique qui est sérieuse, mais qui à mon sens ne doit pas annuler cette fête", tempère toutefois Maider Arosteguy.

À écouter également dans ce journal

Règles sanitaires - Le non-respect des règles sanitaires ou du couvre-feu semble prendre de l'ampleur. Les rassemblements festifs comme aux Invalides, où la police est encore intervenue hier soir, se multiplient. "Le virus est toujours là", souligne Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la Citoyenneté, qui comprend pourtant l'envie des jeunes de faire la fête.

À lire aussi

Corse - En Corse, les nappes d'hydrocarbures se sont éloignées du littoral. Les risques de pollution massive est écartée mais les plages des eaux menacées restent interdites, au grand damne des premiers vacanciers.

G7 - Dans les Cornouailles, un plan d'action pour le climat mais aussi des tensions entre Europe et Royaume-Uni sur l'Irlande. Rien n'est réglé, le ton monte. Et on parle même d'une bataille de saucisse entre Emmanuel Macron et Boris Johnson.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/