1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : les cinq ministres que Macron veut envoyer au front pour la campagne
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : les cinq ministres que Macron veut envoyer au front pour la campagne

Pas encore officiellement candidat à sa réélection, le président de la République a déjà en tête le nom des ministres qu'il veut voir en première ligne.

Emmanuel Macro avec à sa gauche Bruno Le Maire et Gérald Darmanin le 24 avril 2020 à Paris
Emmanuel Macro avec à sa gauche Bruno Le Maire et Gérald Darmanin le 24 avril 2020 à Paris
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Les ministres chouchous de l'Elysée pour la campagne
03:18
Un air de campagne du 25 janvier 2022
03:18
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par Gregory Fortune

"Réponse au prochain épisode". Voilà ce que Emmanuel Macron a récemment répondu à un lycéen sur sa future candidature. Mais le Président a déjà en tête le nom des ministres qu'il veut voir en première ligne. Il y en cinq que l'Élysée a envie d'envoyer au front, et pas besoin qu'ils soient dans un organigramme de campagne pour ça. 

Les chouchous pour la bagarre sont Bruno Le MaireGérald DarmaninRoselyne BachelotElisabeth Borne et Gabriel Attal. En clair, les ex Les Républicains de Bercy et de Beauvau - pas inutile pour pilonner la droite. La ministre de la Culture vient elle aussi de la droite. "Bachelot a été ministre avec Pécresse, ça a du poids si elle dit qu'il vaut mieux Macron que Pécresse à l'Élysée", explique un de ses collègues. 

Sur l'aile gauche : Elisabeth Borne, la ministre du Travail, valeur chère au chef de l'État, et bien sûr le porte-parole porte-flingue du gouvernement, Gabriel Attal, qui avoue avoir "hâte" de parler d'autre chose que de taux d'incidence. 

Qui comme directeur de campagne ?

Pour le poste de directeur de campagne, il y a des airs de jeu de piste. Un conseiller à l'Élysée assure que ça ne sera ni Sébastien Lecornu, ni Clément Beaune, les ministres des Outre-Mer et des Affaires européennes, pas Stéphane Séjourné non plus, le président de groupe au parlement européen. 

À lire aussi

Deux Marcheurs historiques aimeraient bien décrocher le job : Christophe Castaner, patron du groupe à l'Assemblée, et le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie, même si des Macronistes s'en amusent : le vrai directeur de campagne s'appellera... Emmanuel Macron

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/