1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mesures contre le variant Omicron : "La culture n'est pas sacrifiée", assure Roselyne Bachelot
2 min de lecture

Mesures contre le variant Omicron : "La culture n'est pas sacrifiée", assure Roselyne Bachelot

INVITÉE RTL - La ministre de la Culture défend les mesures gouvernementales annoncées lundi pour endiguer la flambée du variant et assure que les acteurs du secteur seront accompagnés.

Roselyne Bachelot est l'invitée RTL ce mercredi 29 décembre
Roselyne Bachelot est l'invitée RTL ce mercredi 29 décembre
Crédit : RTL
Roselyne Bachelot est l'invitée RTL ce mercredi 29 décembre
00:10:40
Roselyne Bachelot est l'invitée RTL ce mercredi 29 décembre
00:10:40
Stéphane Carpentier & Benjamin Hue

Invitée de RTL mercredi 29 décembre, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot assure que "la culture n'est pas sacrifiée" par le gouvernement après l'annonce des mesures prises pour limiter la percée du variant Omicron, lundi, à savoir la limitation de la jauge des salles à 2.000 personnes et l'interdiction des concerts debout. 

"La culture n'est pas sacrifiée (...) La culture continue. La pandémie menace la culture, pas les mesures gouvernementales", explique la ministre, soulignant qu'"un certain nombre d'annulations ont d'ores et déjà eu lieu car des équipes artistiques ont été touchées par le variant". Selon elle, la limitation des rassemblements en intérieur à 2.000 personnes ne va pas impacter "l'immense majorité des salles de spectacle et théâtres" qui vont "continuer de la même façon en respectant le port du masque et le passe vaccinal".

"Nous prenons des mesures par anticipation pour éviter ce qui se passe dans certains pays, à savoir la fermeture des salles. Certains concerts debout sont touchés mais on continue de sortir. La majorité des salles et théâtres continuent de fonctionner de la même façon en respectant le port du masque et le passe vaccinal. J'étais hier soir aux Bouffes du Nord pour Vincent Dedienne et les 500 personnes ont vécu un moment formidable", explique-t-elle. 

Roselyne Bachelot promet que les autorités accompagneront les professionnels touchés par ces mesures. "Plus de 14 milliards ont été alloués à la culture pour la protéger. Des mesures ont été prises déjà. L'activité partielle, qui était possible en cas de perte de chiffre d'affaires supérieure à 80%, a été abaissée à 65% pour prendre en compte un certain nombre de structures supplémentaires. Et nous finançons par l'intermédiaire du Centre national de musique des assurances annulations", explique la ministre, qui dit continuer à travailler avec Bruno Le Maire pour "adapter nos aides à cette nouvelle phase", qui se veut "temporaire" pour trois semaines, rappelle-t-elle.

À écouter aussi

Roselyne Bachelot précise au passage que les conclusions tirées du concert test réalisé le 29 mai dans le cadre d'une représentation d'Indochine sont rendues obsolètes par les propriétés du variant Omicron. "La configuration n'est plus du tout la même. Nous étions bien avant l'apparition de Delta et la mutation Omicron. Organiser un nouveau concert test est possible mais ça prend du temps".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/