3 min de lecture Santé

Déconfinement : écoles, restaurants, concerts... Les dates-clés à connaître

ÉCLAIRAGE - Édouard Philippe a dévoilé mardi 28 avril, le plan de déconfinement progressif du gouvernement, avec un calendrier qui permettra par étape un retour à une activité normale.

Édouard Philippe présente le plan de déconfinement à l'Assemblée nationale, le 28 avril 2020
Édouard Philippe présente le plan de déconfinement à l'Assemblée nationale, le 28 avril 2020 Crédit : David NIVIERE / POOL / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Le confinement touche peu ou prou à sa fin. Mardi 28 avril, Édouard Philippe a dévoilé le plan du déconfinement mis en place par le gouvernement afin de relancer l'activité économique en France tout en respectant les impératifs sanitaires liés à l'épidémie de coronavirus. C'est d'ailleurs pour cela que ce jeudi est une date déjà importante. 

En effet Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, présentera une carte des départements de France avec le degré de contamination de chacun d'entre eux. La mesure est importante car ce sont les données de cette carte au 7 mai qui définiront le degré de déconfinement des territoires. 

Ainsi les départements "verts" se verront attribués une liberté plus grande que les départements "rouges", où l'épidémie sera trop présente pour permettre de relâcher l'étreinte sur le coronavirus. 

Le 11 mai, feu vert selon les territoires

Lundi 11 mai, les maternelles et les écoles primaires seront rouvertes, sur la base du volontariat, avec pas plus de 15 élèves par classe. Le premier enjeu est de permettre aux travailleurs confinés de pouvoir reprendre leur activité professionnelle. Tout cela assujetti à la mise en place de mesures sanitaires strictes. Et là encore la "couleur" du département sera un élément pris en compte pour éventuellement atténuer l'ampleur du déconfinement. 

À lire aussi
Michel Cymes
Coronavirus : Michel Cymes propose la vaccination obligatoire pour les soignants

Il en sera de même dans les transports en commun, qui reprendront un rythme quasiment normal, avec des aménagements sanitaires et le port obligatoire du masque. Enfin, si le déplacement d'une région à une autre restera à justifier, il n'y aura plus besoin d'une attestation dans un rayon de 100 km autour de votre domicile. Par ailleurs, les commerces, hors bars et restaurants, pourront rouvrir avec pour eux aussi l'obligation de mettre en place des mesures spécifiques

Le 18 mai, retour progressif dans les collèges

Une semaine après les écoles primaires, les collégiens de 6e et de 5e pourront retourner en classe, mais cela dépendra de la situation épidémique. La situation sera sans doute hétérogène selon les territoires. En cas d'autorisation de retour en cours, le port du masque sera obligatoire pour les enseignants et les élèves. 

Aux alentours de la fin mai

Si on ignore la date exacte, on sait que c'est à ce moment-là que le gouvernement se prononcera sur la réouverture des bars et restaurants, un secteur étouffé par l'inactivité, et qui attend la bonne nouvelle avec impatience. Une décision concernant les lycées pourrait également être prise. 

Du côté des préfets, il leur appartiendra d'éventuellement ouvrir les centres commerciaux de plus de 40.000 m2. À noter qu'au 1er juin, le gouvernement a annoncé l'arrêt du financement du chômage partiel selon les modalités actuelles. 

23 juillet, possible fin de l'état d'urgence sanitaire

Le gouvernement a indiqué que l'état d'urgence sanitaire sera prolongé de deux mois, avec la date du 23 juillet annoncée comme la fin de ce régime d'exception. Le vote sera présenté en conseil des ministres le 2 mai avant un vote devant la représentation nationale. L'état d'urgence sanitaire avait été initialement instauré le 24 mars pour une durée de deux mois. 

En septembre

Les manifestations culturelles reprendront-elles à la rentrée ? En tout cas, aucun concert, match de football ou festival de plus de 5.000 participants ne pourra avoir lieu. Là encore, une reprise serait une bouffée d'air pour le secteur qui aura d'ores et déjà perdu la saison estivale, la plus propice aux rassemblements en plein air. Un point sera fait donc début septembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Gouvernement Édouard Philippe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants