2 min de lecture Rassemblement National

Coronavirus : Marine Le Pen est-elle en panne ?

ÉDITO - Si le gouvernement est actuellement sous le feu des critiques, la présidente du RN ne semble pas en tirer profit.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Coronavirus : Marine Le Pen est-elle en panne ? Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Maxime Magnier

Très encline à pointer la responsabilité de l’exécutif dans la gestion de la crise sanitaire en France, Marine Le Pen n’en tire, pour l’instant, pas de bénéfice, révèlent les dernières études d’opinion. La présidente du Rassemblement national n'a pas changé de stratégie : elle continue de dénoncer sans retenue les carences et les failles du gouvernement face à la pandémie. 

Mercredi 29 avril au matin, sur RTL, alors que le pays s’apprête à entrer dans une phase très délicate de début de déconfinement, Marine Le Pen a déjà prévenu : "Le confinement généralisé est un échec". Comme ça fait deux mois qu'elle ne loupe pas une attaque, elle revendique, comme elle l'a fait mercredi matin, le fait d'avoir alerté avant tout le monde. Marine Le Pen s'est parfois trompée, mais elle a effectivement alerté sur la pénurie de masques, par exemple.

Une anticipation qui ne lui permet pas pour autant d’être perçue comme une alternative : autant le gouvernement a perdu la confiance d'une majorité des Français, et rechute encore depuis une semaine, en dessous des 40% de confiance, autant Marine Le Pen ne progresse pas. Sa cote de confiance oscille entre 20 et 25%.

La crise économique, "le vrai terreau du populisme"

La Présidente du Rassemblement national, qui, je vous le rappelle, est déjà candidate à l'élection présidentielle, ne gagne pas en crédibilité. Pour une grosse majorité de Français, elle n'est pas une alternative sérieuse. Elle reste sur un socle de sympathisants, solide et nombreux, mais qui ne bouge plus

À lire aussi
Marine Le Pen le 1er mai 2020 coronavirus
Pour Marine Le Pen il est "urgent" de "s'inspirer" du général de Gaulle

Plusieurs facteurs expliquent pourquoi elle n’arrive pas, si l’on peut dire, à profiter de la situation. Déjà, les exemples de dirigeants populistes partout dans le monde n’encouragent pas l’expérience : Donald Trump dit n’importe quoi aux États-Unis, Boris Johnson, en Angleterre, a dû tomber malade pour prendre au sérieux la pandémie.

Pour que les extrémistes montent dans l’opinion, explique le politologue et sondeur Jérôme Fourquet, "il faut un bouc émissaire et une alternative. Or, on ne peut pas être en colère contre un virus." Le virus, ce n'est pas un moteur comme l'immigration, l’insécurité, ou la mondialisation. En fait, Marine Le Pen, sans le dire, mise sur la crise d'après, la crise économique et sociale. C'est le vrai terreau du populisme. Ça n’enlèvera rien à ses soucis de crédibilité, mais ça peut lui permettre de progresser dans l'opinion

Un espace à prendre pour les autres oppositions

Rappelons que l’élection présidentielle n’est que dans deux ans, et que pour cette échéance électorale, deux ans, c’est toujours trop tôt. Mais l'évolution de l'opinion vis-à-vis de Marine Le Pen est surveillée de près par tout l'échiquier politique : sa côte a une conséquence. Elle dicte, influence, le comportement et les réactions des autres oppositions. Inconsciemment, peut-être, les Républicains, les socialistes, n’attaquent pas forcément Emmanuel Macron avec la même virulence, parce que c'est Marine Le Pen qui pourrait en tirer les bénéfices.

Cela explique aussi les retenues de prétendants à l'Élysée : ce n'est pas leur moment. Le risque du Rassemblement national est intégré. Il rend plus difficile la recherche du bon ton, du bon niveau de la riposte. Mais cette retenue n'est que très temporaire. Si, dans les mois qui viennent, Emmanuel Macron sort très affaibli de la crise, si Marine Le Pen ne gagne pas en crédibilité, il y aura bien un espace à prendre pour 2022.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement National Marine Le Pen Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants