1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Vaccin : réunion de crise au gouvernement pour accélérer le mouvement
2 min de lecture

Les infos de 18h - Vaccin : réunion de crise au gouvernement pour accélérer le mouvement

Face aux critiques pointant du doigt la lenteur de la campagne de vaccination en France, le ministère de la Santé organisait ce dimanche 3 janvier une réunion de crise. Les hôpitaux se plaignent de nombreux soucis logistiques.

Un vaccin contre la maladie du coronavirus (illustration)
Un vaccin contre la maladie du coronavirus (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Les infos de 18h - Vaccination en France : le gouvernement veut accélérer le mouvement
21:46
Le journal de 18h du dimanche 3 janvier 2021
21:46
Virginie Garin - édité par Gaétan Trillat

Comment accélérer la campagne de vaccination en France ? Face aux critiques nombreuses venant de l'opposition comme du monde médical, le gouvernement change de braquet : première décision, au lieu d'attendre encore quelques semaines, les soignants de plus de 50 ans pourront se faire vacciner à l'hôpital dès lundi 4 janvier.

Le problème, c'est qu'il faut que l'intendance suive et que les hôpitaux soient livrés. La France a déjà reçu 500.000 doses. La méthode, c'est ce qui devait être discuté ce dimanche vers 19h lors d'une réunion de crise en visioconférence autour du ministre de la santé Olivier Véran, avec les patrons des agences régionales de santé (ARS) et ceux de la centaine de centres hospitaliers qui vont recevoir les vaccins pour les distribuer ensuite dans les départements.

Le but, c'est de mettre un coup de pression pour que les agences régionales activent les directions des Ehpad - jusqu'à présent, on a surtout demandé le consentement aux résidents, là, il faut commencer à vacciner. Les hôpitaux doivent aussi s'organiser pour vacciner leurs soignants les plus âgés, mais il y a des soucis logistiques : certains hôpitaux n'ont pas reçu de doses, d'autres n'ont même pas de congélateurs pour les conserver.

Certains médecins proposent enfin qu'on vaccine tout de suite les personnes de plus de 75 ans qui vivent chez elles et qui pourraient se déplacer à l'hôpital ou encore les personnes à risque. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour, car le but du gouvernement est toujours de vacciner 1 millions de personnes en janvier : avec 700.000 résidents en Ehpad et 1.200.000 soignants de plus de 50 ans en France, il n'y aurait donc pas besoin selon lui d'élargir les critères.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Ski - La préfecture du Doubs a annoncé dimanche avoir pris des arrêtés de mise à l'isolement à l'encontre de 48 vacanciers français de retour de Suisse et ne pouvant présenter un justificatif de test négatif au Covid-19. Les contrôles se sont déroulés samedi après-midi à la frontière, et ont visé près de 200 véhicules.

Affaire Chouviat - Un an après le contrôle policier qui a entraîné la mort de Cédric Chouviat à Paris, plusieurs centaines de personnes ont marché dimanche, pour honorer sa mémoire mais aussi demander la suspension des policiers, dont le maintien en exercice constitue, selon eux, un "scandale".

Bordeaux - Un adolescent de 16 ans a été tué et quatre autres jeunes blessés samedi soir à Bordeaux dans le quartier des Aubiers, lors d'une fusillade qui pourrait être liée à des rivalités inter-cités, marque inquiétante selon la mairie d'une "escalade" locale de la délinquance armée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/