2 min de lecture Présidentielle américaine

Primaire démocrate : Joe Biden plus que jamais favori

L'ancien vice-président de Barack Obama s'est imposé dans le Michigan, le Missouri et le Mississippi et devrait être, sauf accident, le candidat du parti démocrate pour affronter Donald Trump lors de le prochaine élection présidentielle américaine.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Primaire démocrate : Joe Biden plus que jamais favori Crédit Image : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

Joe Biden creuse l'écart et s'envole dans l'investiture à la primaire démocrate. L’ancien vice président de Barack Obama sera, sauf accident, le candidat du parti pour affronter Donald Trump lors des prochaines élections présidentielles américaines. Si on attend encore les dépouillements dans les états du Dakota du Nord et de Washington, à l’ouest, que pourraient emporter Bernie Sanders, Joe Biden le distance dans le Missouri et l’écrase dans le Mississippi.

Cet état, qui est l’un des plus pauvres, est celui où il y a la plus forte proportion d’électeurs noirs, et Joe Biden rassemble 84% de leurs voix. Surtout, il met son homologue Bernie Sanders à terre en remportant avec 15 points d’avance l’état crucial du Michigan, le plus important de la nuit, et l’un des plus importants de l’élection de novembre.

Cet état de Detroit, de l’industrie automobile, est un état symbole des ravages de la crise financière et des délocalisations. Donald Trump l’avait arraché en 2016 avec seulement 10.000 voix d’avance, c’est l’un des trois états gagnés par surprise par l'actuel président américain et qui lui ont permis d’être élu, grâce au mode de scrutin, malgré près de 3 millions de voix de retard sur Hillary Clinton dans l’ensemble du pays. 

Ces derniers jours, Bernie Sanders a tout misé sur le Michigan, qu’il avait gagné lors de la primaire contre Hillary Clinton, en 2016. Et à posteriori cette défaite de la candidate démocrate là bas dans la primaire aurait dû alerter les démocrates sur ses difficultés à rassembler l’électorat populaire, ouvrier, qui ne profite pas de la croissance économique.

Le temps de la primaire déjà terminé ?

À lire aussi
Bernie Sanders Présidentielle américaine
Présidentielle américaine : Bernie Sanders abandonne la course à la Maison Blanche

L’argument de Bernie Sanders dans cette élection, c’est de dire qu’il est le seul à pouvoir rassembler cette Amérique populaire, en colère, qui a fait élire Donald Trump. Or, les résultats de cette nuit lui prouvent le contraire car Joe Biden l’emporte nettement dans le Michigan et plus particulièrement dans les secteurs industriels

Cela montre aux démocrates qui veulent avant tout battre Donald Trump que Joe Biden est le mieux à même de rassembler, de coaliser blancs et noirs, ouvriers et diplômés du supérieur, qu’ils habitent dans les villes, les banlieues pavillonnaires, ou les campagnes.

Bernie Sanders ne renonce certes pas à sa candidature mais il n’a pas pris la parole cette nuit, ce qui est étonnant. Si les deux candidats ont dû annuler leurs soirées électorales, Joe Biden a parlé près de son QG tandis que Bernie Sanders a lui préféré se taireDes figures du parti l’appellent à se retirer, d’autant que les prochaines primaires la semaine prochaine,  particulièrement la Floride, sont encore plus favorables sur le papier à Biden.

C’était d'ailleurs intéressant d’écouter l’ancien vice président de Barack Obama car il change un peu de discours, comme s’il considérait que le temps de la primaire est déjà terminé. Il a remercié Bernie Sanders, et lui a tendu la main, en disant qu’il aura besoin de lui pour battre Donald Trump. Un appel à l’unité du parti, car il devra s’appuyer sur Bernie Sanders pour mobiliser les jeunes, les latinos, et l’aile gauche très déçus de voir leur champion si mal placé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Parti démocrate Joe Biden
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants