1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Primaire démocrate : le vainqueur du Super Tuesday, "c'est plutôt Trump", dit Bercoff
1 min de lecture

Primaire démocrate : le vainqueur du Super Tuesday, "c'est plutôt Trump", dit Bercoff

Fort d'une impressionnante série de victoires à l'occasion du "Super Tuesday", l'ancien vice-président a désormais le vent en poupe dans une primaire dans laquelle où "Bernie" était archi-favori il y encore deux semaines.

Joe Biden, mardi 3 mars 2020, lors de la campagne du parti démocrate
Joe Biden, mardi 3 mars 2020, lors de la campagne du parti démocrate
Crédit : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Primaire démocrate : le vainqueur du Super Tuesday, "c'est plutôt Trump", dit André Bercoff
00:07:03
Primaire démocrate : le vainqueur du Super Tuesday, "c'est plutôt Trump", dit André Bercoff
00:07:03
micro generique
La rédaction de RTL - édité par Thomas Pierre

Qu'est-ce que le fameux Super Tuesday ? Quels sont les enjeux pour trouver le candidat qui affrontera Donald Trump en novembre ? "Les démocrates vont tenir une convention en juillet avec quelques milliers de délégués qui choisiront le candidat", rappelle Philippe Corbé, le correspondant de RTL aux Etats-Unis. 

"Ces délégués sont déterminés Etat par Etat", poursuit-il. "Si le Super Tuesday est si important, c'est qu'un tiers des délégués au total sont décidés pour ce Super Tuesday. Et notamment des gros Etats très peuplés comme le Texas ou la Californie". "Logiquement, celui qui sort en tête du Super Tuesday a une avance et devient probablement le candidat", explique encore Philippe Corbé. 

C'est donc un moment clé dans la primaire démocrate, pour savoir qui sera l'adversaire de Trump en novembre prochain. Et selon les derniers résultats, on attendait Bernie Sanders donné largement favori, mais rien n'est fait. Joe Biden semble finalement très bien s'en sortir. "Celui qui a passé la meilleure soirée , c'est Joe Biden", confirme Philippe Corbé depuis Los Angeles. 

"Trump contre son adversaire. Là, les fusils vont sortir"

Pourtant, pour André Bercoff, auteur de Donald Trump, les raisons de la colère. (Ed. First), celui qui doit avoir le sourire ce mardi "c'est plutôt Trump". "Quand ça va être la vraie campagne : Trump contre son adversaire. Là, les fusils vont sortir", explique le journaliste 
"On a essayé de destituer Trump à cause de l'histoire de l'Ukraine. Mais la véritable histoire de l'Ukraine, c'est celle de Biden et de son fils", estime André Bercoff. 

Quant au troisième homme : le milliardaire Bloomberg, qui entrait dans l'arène ce mardi, les résultats partiels tendent à montrer l'échec de sa stratégie. "Comme quoi l'argent ne suffit pas quand on a le charisme d'une huître", ironise le journaliste.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire