2 min de lecture États-Unis

Les infos de 6h30 - Destitution de Trump : nouveau témoignage accablant d'un diplomate

Le plus haut diplomate ukrainien a confirmé sous serment que Donald Trump a bien suspendu la vente d'armes à l'Ukraine pour obtenir de son homologue une enquête sur le fils de Joe Biden.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Destitution de Trump : nouveau témoignage accablant d'un diplomate Crédit Image : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Paul Turban

L’étau se resserre autour du président américain visé par une procédure de destitution enclenchée par l’opposition démocrate. Il est soupçonné d’avoir fait pression sur le Président ukrainien pour déstabiliser son potentiel rival à la présidentielle, Joe Biden. Le plus haut diplomate en Ukraine, nommé par Donald Trump, confirme sous serment cette accusation.

Il affirme que c'est bien le Président lui-même qui a donné l'ordre de suspendre la livraison d'armes à l'Ukraine pour obtenir de son homologue qu'il ouvre une enquête sur les Biden, sur le fils de son rival à la présidentielle, qui a fait des affaires dans le pays. 

C'est le témoignage le plus accablant depuis le début de l'enquête en vue de la destitution de Donald Trump. Cette audition corrobore ce qu'a signalé un lanceur d'alerte et contredit totalement la ligne du Président.

Si ce diplomate respecté dit vrai, le Président Donald Trump a bien demandé à une puissance étrangère d'interférer dans l'élection. Et cela est bien un motif de destitution. Plusieurs sondages indiquent que plus d'un Américain sur deux sont favorables à ce que Donald Trump soit chassé du pouvoir à l'issue de la procédure. 

>
Hors-série 1. Tout comprendre à la procédure de destitution de Trump Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des cachets de métamphétamine (illustration) États-Unis
Arkansas : deux professeurs de chimie arrêtés pour fabrication de "crystal meth"

Offensive turque en Syrie - Elle avait commencé il y a une semaine : la Turquie annonce qu’à ce stade, il n’existe pas de besoin de mener une nouvelle opération. Les Kurdes ont quitté la zone au nord du pays. Une zone qui sera désormais contrôlée par les forces syriennes et russes

Brexit - L’espoir d’une sortie du Royaume-Uni le 31 octobre s’envole pour Boris Johnson. Le Parlement approuve l’accord négocié à Bruxelles mais demande plus de temps. Les ambassadeurs des 27 se réunissent ce matin pour discuter d’un nouveau report de la date du Brexit. 

Justice - Le voisin jugé pour non-dénonciation trois ans après la mort d’un petit garçon à Reims, a été relaxé. Ce trentenaire qui vivait dans l’immeuble où était martyrisé le petit Tony, âgé de trois ans, entendait les coups et les insultes infligés par le beau-père de l’enfant, mais il n’avait pas alerté la police. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants