1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. George Floyd : non, les Simpson n'ont pas prédit sa mort
2 min de lecture

George Floyd : non, les Simpson n'ont pas prédit sa mort

Un dessin circulant sur les réseaux sociaux montrait le chef Wiggum, patron de la police dans la série, appuyant avec son genou sur le cou d'un homme noir.

Les Simpsons (illustration)
Les Simpsons (illustration)
Crédit : Fox
Georg Floyd : non, les Simpsons n'ont pas prédit sa mort
02:10
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Quentin Marchal

Sur les réseaux sociaux, la polémique a vite gonflé. Quelques commentaires, accompagnant un dessin semblant sorti tout droit d’un épisode des Simpson, assuraient que la mort de George Floyd, cet Afro-américain de 46 ans mort à la suite de son interpellation par des policiers blancs, aurait été prédite par le dessin animé.

On y voit le chef Wiggum, patron de la police dans la série, la mâchoire serrée appuyant avec son genou sur le cou d’un homme noir étendu sur un trottoir. La même position que le policier de Minneapolis avant que George Floyd ne perde connaissance. Et pourtant, non, les Simpson n’ont pas prédit la mort de ce citoyen américain.

Sur le dessin, on y voyait Lisa, la fille de la famille Simpson, tenant un panneau sur lequel il est écrit "Justice for George" et au-dessus de celui-ci, une légende "From the 1990’s", laissant entendre que le dessin vient d'un épisode datant des années 1990. Quand l’absurde rejoint le fait d’actualité dramatique. 

De nombreux exemples de prédilection

En fait, ce dessin n’est pas issu de la série des Simpson et les observateurs de la chaîne France 24 ont retrouvé l’auteur. Il s’agit d’un artiste italien Yuri Pomo qui a diffusé son œuvre sur Facebook. L’auteur y explique qu'il a "utilisé le dessin animé le plus célèbre au monde (...) pour aider à faire prendre conscience de la situation actuelle du monde". 

À lire aussi

Nombreux sont ceux à penser que la série prédit l'avenir. Et pour cause, depuis quelques années, les Simpson ont remplacé Nostradamus. En janvier dernier, certains pensaient que la plus célèbre famille jaune de la planète avait fait face au coronavirus. En 1993, dans un épisode, Homer Simpson reçoit un presse agrume en provenance du japon et contamine la ville de Springfield, après voir ouvert son colis. 

Étrange coïncidence et certains expliquent que les Simpson ont prédit les montres connectées, la grise grecque ou le scandale de la viande de cheval. Et c’est troublant puisque certaines scènes parlent déjà de tous ces événements bien avant qu’ils arrivent. Beaucoup en rigolent alors que les plus paranoïaques évoquent un complot Illuminati.

Donald Trump à la Maison Blanche... 16 ans avant

Le premier épisode des Simpon date du 17 décembre 1989, nous en sommes à la 31e saison et l’imaginaire d’autrefois peut se réaliser aujourd'hui. Les Simpson avaient aussi imaginé la victoire de Donald Trump dans une allusion, en 2000, soit 16 ans avant son accession à la Maison Blanche. 

Le créateur de la série, Matt Groening, tente de démentir ses dons de prédictions, en expliquant "qu’il pense à chaque fois au gag les plus absurdes auquel nous ne pourrons jamais être confrontés". La réalité des fake news l’a donc rattrapé à moins que ce soit les fake news qui ont rattrapé la réalité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/