2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en Russie : Poutine décrète une semaine chômée, pas de confinement

Une semaine chômée et le report du vote sur la réforme constitutionnelle ont été décidés par Vladimir Poutine en Russie, qui recommande aux Russes de rester chez eux.

Vladimir Poutine au G-20 d'Osaka le 29 juin 2019
Vladimir Poutine au G-20 d'Osaka le 29 juin 2019 Crédit : Yuri KADOBNOV / POOL / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Vladimir Poutine s'est adressé ce mercredi 25 mars aux Russes dans un discours télévisé. Face à la pandémie de nouveau coronavirus Covid-19, il a annoncé une série de mesures sanitaires et économiques. Il a recommandé aux Russes de rester chez eux, décrétant que la semaine prochaine serait chômée. Les hôpitaux, pharmacies, banques, administrations, magasins alimentaires et transports continueront néanmoins à fonctionner.

Il a aussi décidé de reporter sine die le scrutin sur la réforme constitutionnelle qui pourrait lui permettre de rester à la tête du pays, mais n'a pas annoncé la mise en place d'un confinement. Il a aussi annoncé une série de mesures de soutien au pouvoir d'achat et aux entreprises face à la crise économique provoquée par la pandémie.

"Ce qui se passe aujourd'hui dans de nombreux pays occidentaux, tant en Europe qu'à l'étranger, peut devenir notre avenir immédiat", a mis en garde le Président russe. Il a enjoint ses concitoyens à faire preuve de "discipline" et de "responsabilité" en restant chez eux.

Des mesures économiques exceptionnelles

Face à une économie "sous forte pression", Vladimir Poutine a décidé le renouvellement automatique de toutes les allocations et prestations sociales pendant six mois, des pauses dans le remboursement des prêts des citoyens et une augmentation de l'allocation de chômage.

À lire aussi
Manchester en plein confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Angleterre
Coronavirus : décès d'un enfant de 5 ans en Angleterre


Pour les entreprises, il a annoncé un report d'impôt et de crédit pour les PME pendant six mois afin de les "aider à poursuivre un travail durable, ce qui signifie garder leurs employés". Il a également promis de taxer davantage les circuits d'optimisation fiscale et les transferts de fonds vers des comptes offshore à l'étranger.

Pas d'"image claire" du Covid-19 en Russie

Le Président Poutine a pris la parole après une réunion de plusieurs heures la veille avec des responsables de la lutte contre le coronavirus et une visite, en tenue de protection complète, dans l'hôpital de Komounarka, le principal établissement soignant des malades du Covid-19.
Le nombre de cas officiellement établis en Russie n'a cependant cessé d'augmenter, même s'il reste encore faible par rapport à la situation en Europe occidentale. De 495 patients répertoriés mardi, la Russie est passée à 658 mercredi. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, en charge d'une cellule de crise anti-coronavirus, avait admis mardi ne pas avoir une "image claire" de l'ampleur des contaminations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants