1 min de lecture Télévision

VIDÉO - "On n'est pas couché" : "Ce qui arrange Poutine, c'est la pagaille chez nous"

Galia Ackerman, essayiste spécialiste de la Russie, est revenue sur le parcours de Piotr Pävlenski, à l'origine de la diffusion de la vidéo de Benjamin Griveaux, sur le plateau de "On n'est pas couché", samedi 22 février.

Galia Ackerman sur le plateau d' "On n'est pas couché"
Galia Ackerman sur le plateau d' "On n'est pas couché" Crédit : Capture d'écran
IMG_0047
Nicolas Scheffer

Invitée de l'émission On n'est pas couché, samedi 22 février, Galia Ackerman, essayiste et auteur de Le Régiment immortel, la guerre sacrée de Poutine est revenue sur le parcours de Piotr Pavlenski et la vision de la Russie sur les élections dans le monde occidental.

Selon l'intellectuelle, l'affaire Griveaux n'est pas sans intérêt pour le régime de Vladimir Poutine : "Ce qui arrange Poutine, c'est la pagaille chez nous", affirme-t-elle sur le plateau de Laurent Ruquier. Selon elle, "à chaque fois que la démocratie souffre, ça l'arrange". L’essayiste pointe que l'homme fort de Moscou met en parallèle l'ordre qui régnerait chez lui avec "la décadence, la dépravation, le désordre", qu'il dénonce en Europe.

À entendre Galia Ackerman, le régime d'autorité s'accommode de voir que les démocraties sont affaiblies par des activistes. "Des officiels [en Russie] se sont déjà exprimés sur le cas Pavlenski en disant que 'certes, il est un peu dérangé sur les bords, mais on l'a ménagé'". En d'autres termes, un régime fort ne se laisse pas déstabiliser par les attaques d'un individu, ce que l'écrivaine récuse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Laurent Ruquier Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants