1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : la perte de l'odorat est un symptôme possible de l'infection

Négligée depuis le début de la pandémie, l'anosmie peut figurer parmi es premiers symptômes du Covid-19. Ce signe clinique reste rare et toucherait davantage les jeunes patients.

Un homme se fait dépister du coronavirus dans un point de dépistage au sud de Paris le 23 mars 2020
Un homme se fait dépister du coronavirus dans un point de dépistage au sud de Paris le 23 mars 2020 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Après la fièvre, la toux, l'essoufflement et les difficultés respiratoires, un autre symptôme peu parfois être associé au Covid-19 : l'anosmie. Comme l'a confirmé le numéro 2 du ministère de la Santé Jérôme Salomon vendredi 20 mars, la perte de l'odorat, est un signe clinique en recrudescence chez les personnes atteintes de la maladie. 

Selon des remontées du terrain, les otorhinologistes (ORL) ont observé ces derniers jours une hausse des cas de disparition brutale de l'odorat, sans obstruction du nez et sans écoulement, parfois accompagnée d'une disparition du goût, appelée agueusie. Des publications américaines et allemandes ont constaté des symptômes du même type.

Cette anosmie peut apparaître de façon isolée mais aussi être liée avec d'autres symptômes plus couramment associés au virus. Elle resterait cependant un signe rare et généralement observé chez des patients jeunes, âgés entre 23 et 45 bans, souffrant de formes peu sévères de la maladie. Des personnels soignants seraient également concernés.

Tous les anosmiques isolés sans cause locale, sans inflammation, sont Covid-positifs.

Président du Conseil national professionnel des ORL
Partager la citation

Dans une déclaration à l'AFP, le président du Conseil national professionnel des ORL a assuré qu'il y avait un lien évident" entre l'anosmie et le virus. "Tous les Covid-positifs ne sont pas des anosmiques, mais tous les anosmiques isolés sans cause locale, sans inflammation, sont Covid-positifs".

À lire aussi
Des masques FFP2 dans une usine (illustration) épidémie
Coronavirus : Édouard Philippe confie de "vraies difficultés" à se procurer des masques

Les personnes constatant une anosmie sont invitées à se confiner, porter un masque et appeler leur médecin traitant. Elles doivent éviter de s'automédicamenter avec les traitements habituellement prescrits pour une anosmie classique, notamment les corticoïdes, qui baisseraient leurs défenses immunitaires, et les lavages de nez, qui risqueraient de faire circuler le virus de la muqueuse nasale vers les poumons.

Comme le souligne Le Monde, ce signe clinique pourrait être expliqué par la capacité du Covid-19 à infecter les zones du cerveau qui contrôlent les fonctions respiratoires dans le système nerveux central des malades. Deux articles scientifiques récents soutiennent cette explication qui reste cependant hypothétique à ce stade.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants