3 min de lecture Environnement

Réchauffement climatique : quel futur pour la planète ?

54,4 °C relevés aux États-Unis, 38 °C en Sibérie... Pour la deuxième année consécutive des records d’émissions de CO2 ont été battus.

ecologie La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Réchauffement climatique : quel futur pour la planète ? Crédit Image : JOSH EDELSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Marie Gingault

Depuis début août, la Californie brûle. Il fait de plus en plus chaud, un record a même été battu ce week-end à Los Angeles, comme un avant-goût de ce qui pourrait arriver en France dans moins d’un siècle.

Dimanche 6 septembre, à Los Angeles il faisait beau, c’était sympathique. Beau, mais un poil chaud : 50 degrés, un record pour la cité des anges, où jamais une telle température n’avait été enregistrée depuis qu’on les relève. Mais 50 °C, c’est un peu fraichou par rapport aux 54,4 °C enregistrés dans le désert de la mort le 16 août dernier : peut-être la température la chaude jamais recensée sur terre.

Il a fait 38 °C aussi, 38 °C ça va, c’est chaud mais on connait... Sauf que c’était en Sibérie, au mois de juin  Habituellement, la température moyenne est de 20 °C. 

Feux en Californie, feux en Sibérie, qui pour la deuxième année consécutive ont battu des records d’émissions de CO2 nourrissant un peu plus la bête, accélérant le changement climatique, le cercle vicieux.

La France pourrait-elle connaître ce type de scénario ?

À lire aussi
Électricité (Illustration) économie
4 conseil pour faire des économies d'énergie

C’est envisagé par une étude parue en 2017. Grace à l’aide de Météo France, des climatologues ont cumulés tous les records de températures depuis 1950, puis se sont basés sur les hypothèses du GIEC si les émissions de gaz à effets de serres continuent à progresser.

Selon eux, d’ici 2100, les températures pourraient augmenter de 12 °C dans le Nord et l’Est du pays, 7 °C près de la Méditerranée. On a déjà évoqué ici la sécheresse qui assoiffe le sol français depuis trois ans, un petit échantillon du malaise climatique qui pourrait s’installer, si l'on n'accélère pas les démarches environnementales

Le premier semestre 2020 a été le plus chaud enregistré en France, ce n’est pas au moment des premières vendanges en Bretagne qu’il faudra se mettre à agir.

Ralentir la hausse des températures, c'est possible ?

De plus en plus de villes plantent des arbres, repeignent en blanc, et limitent même les climatiseurs afin d’éviter que les cités ne se transforment en canyons de chaleur. Du côté de l’agriculture, on fait appel aux nouvelles technologies pour limiter la consommation d’eau : des solutions qui viennent d’en bas en attendant de vrais décisions d’en haut. Pâques au balcon, Noël au balcon, un vrai bouleversement.

Le plus : en Allemagne un supermarché affiche deux tarifs pour sensibiliser à l’environnement

Un magasin, appartenant au numéro deux allemand de la grande distribution, va afficher deux prix pour certains produits : le prix réellement facturé et le prix englobant le coût environnemental lié à leur production, de façon purement indicative.

Un steak haché de 500 grammes, passe de 2,79 € à… 7,62 €. Le lait serait 122 % plus cher, le gouda 88 %, la mozzarella 52 %. Origines, fabrications, transport : cela marque la planète et ça pourrait coûter de plus en plus cher.

La note : 15/20 au Royaume-Uni et la pollution automobile

Pas de séparation euro-britannique pour les émission de CO2. Londres s’alignera sur les textes européens concernant les normes automobiles, plus contraignantes, et prévoit de passer au tout électrique d’ici 14 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat Changement climatique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants