2 min de lecture Environnement

Climat : six jeunes portent plainte contre 33 États, dont la France

Six jeunes portugais, âgés de 8 à 21 ans, portent plainte contre 33 États dont la France, les accusant d’avoir alimenté la crise climatique et de ne rien faire pour y remédier.

ecologie La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Climat : six jeunes portent plainte contre 33 États, dont la France Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Sarah Belien

Le climat s’invite de plus en plus dans les tribunaux. Six jeunes portugais attaquent 33 États dont la France afin de les contraindre à agir contre le changement climatique. D'après ces quatre enfants et deux jeunes adultes, âgés entre 8 à 21 ans, 33 pays d'Europe, dont la Turquie, la Russie et l'Ukraine, seraient responsables d’avoir alimenté la crise climatique et auraient échoué à faire leur part afin d’éviter "une catastrophe".

Généralement on fait appel à la Cour européenne des droits de l’Homme pour des questions telles que le droit à la vie, les atteintes à la liberté d’expression, la spoliation de bien par une dictature... Mais alors le climat ? C’est chaud et c’est justement le problème.

Cette affaire relève une tendance de notre époque. La justice doit traiter de plus en plus de plaintes en inaction des États face au réchauffement climatique. Plus de 1.300 poursuites liées au climat ont été déposées dans le monde depuis 1990.

Existe-t-il une justice climatique ?

Il y a un petit souci pour ces plaignants, la Cour européenne des droits de l’Homme n’est pas compétente pour obliger un pays à respecter sa signature de l’Accord de Paris, qui avait marqué dans le marbre que le réchauffement climatique ne devait pas aller au-delà de 2 degrés.

À lire aussi
Une vue d'une île dans le Pacifique. (Illustration.) Chili
Chili : la vente d'une île unique en son genre fait polémique

Mais la justice climatique, ce n’est pas que du symbole. En 2019, la Cour suprême des Pays-Bas a obligé l’État à accélérer sur ses baisses de gaz à effet de serres et en août, l’État irlandais a été condamné par la Haute juridiction à écrire un plan climat avec de vrais objectifs.

La réponse de la France à cette plainte

On ne connait pas encore la réponse de la France à la plainte de ce groupe de jeunes. Mais le gouvernement a déjà répliqué face à "L’affaire du siècle". Cette pétition en 2018, qui avait réuni plus de deux millions de signatures pour obliger la France à des engagements climatiques.

Avant l’été, le gouvernement a expliqué que la France n’était pas la seule responsable de la pollution dans le monde, que les citoyens et les entreprises devaient aussi prendre leur part. A suivre en fin d’année. Le réchauffement climatique commence tout juste son parcours judiciaire et ça risque d’être long... très long.

Le plus : la bactérie tueuse d’oliviers en Occitanie

La Xylella fastidiosa, surnommée bactérie tueuse d’oliviers, a été détectée en août sur un échantillon de lavandin dans l’Aude en Occitanie, une région jusqu’à présent indemne. Inoffensive pour l’homme, elle était concentrée jusqu’à aujourd’hui à l’Italie et les régions française proches de l’Italie. À surveiller de près.

La note : 1/20 au propriétaire d’un Yacht à Hawaï

La semaine dernière les autorités de l’État américain ont mis à l’amende un yacht qui a ravagé 13m² de coraux protégés en lançant son encre. Normalement c’est 1.000 dollars pour cette infraction, mais pour ce propriétaire ce sera 100.000 dollars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Changement climatique Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants