1 min de lecture International

Sibérie : un cratère de 50 mètres de profondeur découvert par hasard

VU DANS LA PRESSE - Un cratère d’une profondeur de 50 mètres a été repéré, par hasard, dans le nord de la Sibérie. Ce type de découverte se multiplie depuis quelques années et fascine la communauté scientifique.

Un cratère en Sibérie (illustration)
Un cratère en Sibérie (illustration) Crédit : Capture d'écran Youtube @ Daily News
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

En juillet dernier, c’est en survolant la péninsule de Yama, une région isolée de la Sibérie, que l’équipe de la chaîne de télévision locale Vesti Yamal TV découvre un trou béant : ils ont aperçu un cratère profond d’une cinquantaine de mètres.

La cause de cette formation, encore intacte, serait une explosion de méthane, rapporte le journal Ouest-France. "Ce trou est unique. Il comporte beaucoup d’informations scientifiques que nous ne pouvons pas encore dévoiler", a estimé Vasily Bogoyavlensky, un membre de l’Académie des Sciences en Russie, comme le rapporte le Siberian Times. 

Il s’agit du 17e cratère repéré dans la péninsule de Yamal depuis 2014. Ce dernier a laissé des traces bien au-delà de son diamètre puisque "des blocs de terre et de glace ont été projetés à des centaines de mètres de l'épicentre"

En cause : les changements climatiques ?

Pour expliquer une telle formation, Gilles Granjean, adjoint à la direction des risques et de la prévention du bureau de recherches géologiques et minières (GRGM), rapporte que "des hydrates de méthane (composé chimique qui permet au sol de rester solide, ndlr) se développent" dans "le permafrost (sol gelé et très riche en matières organiques, ndlr)". 

À lire aussi
meurtres
Mort d'Alexandre Litvinenko : empoisonnement au polonium

Quant à l’explosion de méthane, celle-ci intervient "en raison des changements climatiques". Le permafrost "se réchauffe" et lorsqu'il se refroidit, "les bulles d’hydrates de méthane, proches de la surface de la terre, dégagent des molécules et reviennent à l’état gazeux", poursuit Gilles Granjean. Des publications scientifiques sont encore attendues pour confirmer les origines de ces cratères géants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Découverte Changement climatique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants