1 min de lecture Russie

Climat : record de chaleur en Arctique avec une température de 38 degrés en Sibérie

La ville de Verkhoïansk, en Sibérie, a établi un record de chaleur ce samedi 20 juin. 38°C ont été relevés dans cette commune située à 4.600 kilomètres au nord-est de Moscou, en Russie.

Un thermomètre frôlant les 40 degrés (illustration)
Un thermomètre frôlant les 40 degrés (illustration) Crédit : AFP / Philippe Huguen
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

C'est un record qui alerte sur l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique. La température est montée à une température record de 38°C ce samedi 20 juin dans la région de Verkhoïansk, une ville située au-delà du cercle polaire, à 4.600 km au nord-est de Moscou, en Russie.

D'après le prévisionniste français Étienne Kapikian, il s'agit d'un "record absolu à la station". Le dernier datait du 25 juillet 1988, date à laquelle une température de 37,3°C avait été enregistrée. Le météorologue de CBS, Jeff Berardelli, assure également qu'il s'agit de "la température la plus chaude jamais enregistrée au nord du cercle arctique". "Le genre de température que nous attendions d'ici à 2100, 80 ans plus tôt", s'alarme-t-il. 

À titre de comparaison, Miami, connue pour son beau temps et ses plages aux États-Unis, n’a atteint les 38°C qu’une seule fois dans son histoire, selon ce spécialiste.

Selon Le Monde, la ville de Verkhoïansk est reconnue par le Guinness World Records pour ses températures extrêmes, avec un minimum de -68°C et un maximum de 37,2°C. Selon The Weather Channel, la moyenne à Verkhoïansk à cette période de l’année se situe autour de 20°C. Le record du samedi 20 juin le dépasse donc de 18°C. 

L'hiver le plus chaud dans la région depuis 130 ans

À lire aussi
États-Unis
Vague de froid aux États-Unis : quelle est la situation au Texas ?

La Sibérie étant l'une des régions les plus froides au monde, les scientifiques s'inquiètent des conséquences de cette chaleur extrême. Des feux de forêt dévastateurs ont déjà ravagé des millions d’hectares dans la région. L’hiver 2019-2020 a été le plus chaud dans cette région "depuis le début des relevés, il y a cent trente ans, avec des températures moyennes allant jusqu’à 6°C au-dessus des normales saisonnières", a alerté Marina Makarova, météorologue en chef pour l’agence de météo russe de Guidrometsentr, citée par CNN

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Climat Changement climatique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants