3 min de lecture Logement

Immobilier : hausse de 14 % des ventes en un an avec 1 million de transactions

INFO RTL - Plus d'un million de transactions immobilières ont été enregistrées entre septembre 2018 et septembre 2019 en France, selon le réseau Century 21. Une hausse qui se retrouve chez tous les acteurs de l'immobilier.

micro generique L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Immobilier : hausse de 14 % des ventes en un an avec 1 million de transactions Crédit Image : AFP / Stéphane de Sakutin | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Paul Turban

Un chiffre phénoménal dévoilé par Century 21 sur le marché immobilier. Plus d'un million de transactions immobilières ont été enregistrées entre septembre 2018 et septembre 2019. C'est un phénomène qui se retrouve chez tous les acteurs de l'immobilier. Chez les notaires, dans les agences, on observe une hausse de 14 % des ventes alors qu'on était déjà sur une hausse l'an dernier. 

Un phénomène qui s'explique largement par le niveau très bas des taux d'intérêt autour de 1 % aujourd'hui seulement. Ce marché euphorique profite aux ménages modestes et aux jeunes. Les couples d'ouvriers et d'employés représentent 40,4 % des acheteurs, soit près d'une vente sur deux en ce moment. 

Une fois sur cinq ce couple qui achète à moins de 30 ans. Avec un salaire net de 2.100 euros par mois, vous payez 700 euros de remboursement chaque mois, c'est grosso modo le coût moyen d'un loyer, et la banque vous prête 212.000 euros donc vous pouvez acheter un 100 mètres carrés en province. Il y a 10 ans, vous aviez une moins grande surface, et il fallait gagner 3.000 euros. 

Pas de bulle immobilière en province...

On parle depuis 10 ans du risque d'explosion d'une bulle immobilière. Si c'est le cas, la bulle explosera à Paris, pas forcément au niveau national. D'abord, parce que les gens profitent des taux bas pour acheter mais ils vivent dans leur maison, ce n'est pas un achat spéculatif. 

À lire aussi
Carte de localisation de Niort, dans les Deux-Sèvres faits divers
Niort : un cadavre momifié retrouvé dans un logement

Il manque encore entre 500 et 800.000 logements dans le pays, donc on ne va pas arriver à une saturation de l'offre. Et une vente sur deux aujourd'hui est encore une vente contrainte, c'est un divorce, un décès ou un déménagement. Le marché ne va pas se figer et exploser, il reste dynamique. 

... mais la bulle parisienne est proche de l'explosion

À Paris, c'est différent. D'une part, Paris vient de rentrer dans le club très fermé des sept villes mondiales où il y a un risque d'explosion de la bulle immobilière. C'est ce que dit UBS. Un tiers des acheteurs à Paris sont des investisseurs qui font de la location. C'est un record. 

Et c'est la période pour ça : il y a une explosion d'Airbnb à Paris, les loyers ne sont plus encadrés, cela fera une rente pour la retraite et c'est intéressant quand on ne sait pas à quelle sauce on sera mangés, enfin, avec les taux d'intérêts, on rembourse l'emprunt grâce au loyer que l'on a. 

C'est précisément où il y a une bulle qui éclate en général. D'ailleurs, Paris se vide de ses habitants, vous n'avez que 6,3 % d'ouvriers et d'employés qui achètent, contre 40 % au niveau national. Mais les cadres sont eux aussi en train d'acheter massivement en banlieue donc Paris est une bulle.

Le plus

Nous gardons nos riches. Le "Président des riches", qualificatif attribué à Emmanuel Macron avec la suppression de l'impôt sur la fortune et la flat tax (vous ne payez pas plus de 30 % d'impôts tout confondu). "France Stratégie" a mené une première étude qui montre que cette politique a eu au moins un mérite, nous gardons nos très grosses fortunes,. Il y a eu seulement 400 départs de très riches à l'étranger en 2017 contre 630 en 2016. 

La note

11/20 au gouvernement. Une note d'encouragement. Attention, "Big Bercy is watching you". Le gouvernement s'est engagé à respecter la vie privée des contribuables même s'il va lancer un algorithme chargé de traquer les fraudeurs du fisc en repérant des signes extérieurs de richesse dans les photos laissées sur les réseaux comme Facebook ou Instagram. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Logement Immobilier Crédit immobilier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants