1 min de lecture Immobilier

Paris : pourquoi les familles désertent le cœur de la capitale

Selon l'INSEE, 60.000 habitants de Paris ont déserté la ville pour s'installer en banlieue à cause de la qualité de vie et des prix sans cesse en augmentation.

>
Paris : pourquoi les familles désertent le cœur de la capitale Crédit Média : RTL | Date :
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Louis Rigaudière

C'est le défi auquel devront faire face les candidats aux municipales. Depuis la montée des prix de l’immobilier, l'augmentation de l'insécurité et la baisse de la qualité de vie, Paris a perdu 60.000 habitants entre 2011 et 2016 selon l'INSEE. Pour une moyenne de 12.000 personnes par an.

"Le nombre d'élèves inscrits dans le public a baissé de 1.400 cette année", témoigne Patrick Bloche, adjoint à la mairie de Paris en charge du scolaire. Des familles qui, souvent, sont à la recherche des prix les plus abordables. À la fin du mois d'août, le prix moyen du mètre carré a franchi la barre des 10.000 euros. Un record homologué par les notaires de la ville de Paris.

"Je ne regrette absolument pas le choix d'avoir quitté Paris, pour aller en banlieue. La qualité de vie est bien meilleure et c'est vrai qu'on s'en rend compte une fois qu'on y est. Je pense qu'on ne reviendra plus à Paris à mon avis", avoue Amélie, ancienne habitante de la capitale.

Avec le chantier du Grand Paris, les achats en banlieue devraient s’accélérer et selon les projections de l'INSEE, Paris pourrait toujours perdre des habitants au moins jusqu'en 2024.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immobilier Insee Prix
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants