3 min de lecture Retraites

Épargne retraite : une nouvelle offre simplifiée à partir du 1er octobre

À partir d'aujourd'hui, un nouveau plan épargne retraite est lancé par le gouvernement. Qu'est-ce qui change ?

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Épargne retraite : une nouvelle offre simplifiée à partir du 1er octobre Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Thomas Pierre

Vous avez environ 20% de la population active qui possèdent un plan épargne retraite, cela représente donc six millions de salariés mais surtout 60% des indépendants qui mettent de l'argent de côté car ils ne bénéficient pas de retraites aussi élevées que les salariés. Qu'est-ce qui va changer à partir de ce mardi 1er octobre ?

Déjà, on va simplifier l'offre. Jusqu'ici, vous aviez une multitude d'offres entre le Madelin, le Perco, le Perp, le Préfon, l'article 83... Bref, c'était un maquis et on avait du mal à s'y retrouver. Cette fois, vous aurez trois types de contrats : un contrat proposé par l'entreprise à tous ses salariés, un contrat proposé par l'entreprise que les salariés prendront ou non, et un contrat à destination des indépendants.

L'intérêt de ces plans épargne retraite, c'est d'avoir un complément de revenus au moment où on arrête de travailler. La nouveauté vraiment intéressante, c'est qu'au lieu d'avoir une rente (en général assez minime) lors du départ à la retraite, on pourra débloquer la somme d'un seul coup : "Sortir en capital" comme on dit. Ce qui permet d'avoir une somme qui n'est pas indexée sur son espérance de vie et qui peut permettre d'acquérir une résidence secondaire ou un camping-car tout de suite si on veut.

Un pécule accumulé tout au long de sa carrière

Et là aussi il y a une évolution qui va dans le bon sens. On pourra garder son contrat et les sommes cotisées quand on change d'entreprise. Jusqu'ici, on avait un peu tendance à entasser les plans épargne surtout si on changeait de statut en étant un coup salarié, un coup fonctionnaire et un coup indépendant. C'est quand même le reflet des carrières aujourd'hui.

À lire aussi
"Macron doit trouver des alliés pour sauver sa réforme des retraites", affirme Mazerolle réforme des retraites
"Macron doit trouver des alliés pour sauver sa réforme des retraites", affirme Mazerolle

Mais ce nouveau plan épargne retraite est-il sans risque pour mon épargne ? Sans risque, mais méfiance quand même... Vous savez que les banques-assurances, aujourd'hui, ont un discours qui consiste à dire : nous sommes confrontés à des taux d'intérêts très bas, voire négatifs et donc quand on gère de l'épargne longue, c'est-à-dire un capital sur plusieurs années, comme l'assurance-vie, ou sur plusieurs décennies, comme les plans épargne retraite, nous perdons actuellement de l'argent.

Un taux de rémunération minimum ?

C'est vrai aujourd'hui, mais c'est un peu malhonnête parce que, pendant les années où les taux d'intérêts étaient hauts (ce n'est pas si lointain, on parle des années 1970 à 2000), les sociétés de gestion ont mis de l'argent de côté en prévision des années de vache maigre. Nous y sommes. Mais si vous avez déjà un contrat, vérifiez bien si vous avez un taux de rémunération minimum garanti ou pas. 

Car, le nouveau plan épargne retraite ne s'engage pas sur ce point : la rémunération peut être de "0%". Autrement dit, aucun intérêt versé sur les sommes placées. Ce qui est un comble pour de l'épargne longue.

Pourquoi le gouvernement fait-il le ménage ?

Deux raisons : le gouvernement espère pouvoir utiliser cet argent placé pour financer directement les entreprises et l'économie. Actuellement, vous avez 220 milliards d'euros placés sur des comptes épargne retraite. C'est moins que sur le livret A et c'est une goutte d'eau comparée à l'assurance-vie (1.765 milliards). Donc, le gouvernement se dit qu'il y a de l'épargne qui dort et qui peut être mieux utilisé.

Et puis, mine de rien, c'est aussi une façon de booster un très gros mot en France : "la retraite par capitalisation". Alors, c'est vrai que c'est un modèle inégalitaire car cela favorise surtout les cadres moyens et cadres supérieurs des grandes entreprises. Mais dans un futur système de retraite qui risque d'être moins avantageux pour certains salariés, c'est quand même un moyen de compenser des pensions qui seront peut-être moins fournies. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Épargne Budget
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants