1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Pour 2021, "restons positifs", implore Valérie Trierweiler

Pour 2021, "restons positifs", implore Valérie Trierweiler

BILLET - L'année 2020 a été difficile, mais elle arrive à sa fin. Valérie Trierweiler invite les Français à rester positifs.

Des cadeaux au pied d'un sapin de Noël (illustration).
Des cadeaux au pied d'un sapin de Noël (illustration).
Crédit : Unsplash/Thought Catalog
Pour 2021, "restons positifs", implore Valérie Trierweiler
04:15
L'oeil de... Valérie Trierweiler du 2 décembre 2020
04:15
Valérie Trierweiler
Journaliste



Restons positifs ! On en a tous un peu assez de cette année 2020. Nous avons été confinés deux mois au printemps et un mois et demi cet automne. Nous avons dû renoncer à bien des choses que nous aimions faire et surtout à ceux que nous aimons, nos amis et nos parents.

Mais cherchons du positif autour de nous. Je sais que ce n’est pas facile, que nombreux sont ceux qui ont perdu leur emploi en 2020, que dix millions de Français se retrouvent sous le seuil de pauvreté... Mais il faut mettre le cap sur l'année 2021, car le compte à rebours a commencé : elle s’annonce désormais à grands pas. Avec en perspective la fin du confinement et surtout celle du vaccin, dès le mois de janvier pour les personnes prioritaires.

Le vaccin, c’est la perspective d’échapper à la maladie, mais aussi de voir repartir l’économie, de retrouver une vie normale. Plutôt que continuer à voir ce que nous ne pouvons pas faire, voyons ce qui va nous être permis de faire : pouvoir circuler normalement, de voyager pour ceux qui le peuvent... On va même pouvoir prendre des billets SNCF et les changer si on le souhaite. Bref, ça s’appelle faire des projets et c’est essentiel pour tout être humain.

Bientôt possible d'aller au théâtre ou au cinéma

En revanche, on ne pourra pas aller skier pendant les vacances de Noël, il ne faut pas trop en demander non plus. Ou alors, ce sera au risque d’être isolés sept jours pour ceux qui iraient en Suisse. No comment.

À lire aussi

À défaut des bars et des restaurants qui restent malheureusement fermés pour le moment, concentrons-nous sur les théâtres, les cinémas, qui vont ouvrir. Nous serons toujours en période de couvre-feu, comme quand nous avions quinze ou seize ans, mais nous devrions avoir une autorisation spéciale pour sortir. Alors dans la mesure de nos moyens allons voir les pièces qui reprennent, les films qui ressortent. Et d’ici là, comme nous y encouragent le chanteur Amir et notre consœur Julia Molkou, "La culture souffre, alors offrons de la culture".

La fin de l'article 24 de la loi "sécurité globale" ?

Et ce n’est pas tout. L’article 24 de la loi "sécurité globale" va être réécrit. Cet article qui interdisait de diffuser des images de policiers et qui empêcherait la presse de faire son travail. Vous savez ce que ça signifie en politique, un article réécrit ? C’est un article retiré sans le dire. Une façon de digérer le chapeau sans avoir eu à le manger. Emmanuel Macron avait toujours dit qu’il ne se laisserait pas dicter ses décisions par la rue. Il a eu jusqu’à maintenant un comportement frontal, le voilà dans le contournement. Peut-être le début d’une inflexion à moins d’un tour de passe-passe. Mais no comment !

Et puis selon l’OCDE, il y a l’espoir d’un futur meilleur avec l’esquisse d’une reprise de l’économie. Une reprise plus faible en Europe, mais no comment.

Décembre c’est le mois de Noël, alors ne boudons pas notre plaisir. Ne laissons pas la magie de côté. Acceptons la trêve. On peut acheter des jouets ailleurs que sur Amazon : nous pouvons faire travailler nos petits commerçants et pas seulement les grandes surfaces. Regardons ces élans de solidarité un peu partout, comme ces élans de créativité. Mais la meilleure nouvelle, c'est qu'on peut désormais acheter des boules pour le sapin ! Elle est pas belle la vie ?

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/