2 min de lecture Coronavirus France

Déconfinement, commerce, déplacements... Ce qui change à partir d'aujourd'hui

ÉCLAIRAGE - Ce samedi signe le départ d'un déconfinement progressif , prévu pour le 15 janvier prochain. Il est désormais possible d'effectuer ses achats de Noël en magasin ou encore de se déplacer plus librement.

Une femme qui suis les consignes de sécurité dans un magasin de Mulhouse
Une femme qui suis les consignes de sécurité dans un magasin de Mulhouse Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Nicolas Barreiro

La France se réveille ce samedi 28 novembre, toujours confinée, mais avec des restrictions toutefois moins importantes. Il s'agit de la première étape-clé avant deux autres, les 15 décembre et 20 janvier, avant d'atteindre le déconfinement. 

À moins d'un mois de Noël, il sera enfin possible d'aller faire ses achats en magasin. Après quatre semaines de fermeture forcée, les commerçants sont désormais autorisés à rouvrir leurs portesmême le dimanche, et ce jusqu'à 21h. Ils devront en contrepartie respecter un protocole sanitaire strict, dicté jeudi par le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises, Alain Griset.

"Les règles de distanciation physiques restent indispensables", indique le ministre. Un sens de circulation pourra être imposé au sein du magasin. De plus la jauge de 4m² par clients évolue et passe à 8m² cette fois-ci. Néanmoins, cette règle "sera appréciée avec bon sens. Par exemple, si un couple ou un parent avec son enfant entre dans un commerce, ils compteront pour une seule personne".

Des déplacements moins encadrés

À compter de ce samedi, il sera possible de se déplacer à 20km de son domicile, contre 1km jusqu'alors, et ce pendant trois heures au lieu d'une seule. Cette restriction, très critiquée, évolue au même titre que l'attestation de sortie, qui reste obligatoire. Simplement, dans les motifs à cocher, il ne sera plus question d'achats de première nécessité mais simplement d'"achats"

À lire aussi
Coronavirus France
Élections régionales : le Sénat donne son feu vert pour un report en juin

Un motif valable est donc toujours exigé, il pourra notamment s'agir d'un motif religieux. En effet, les lieux de culte rouvrent également leurs portes aux fidèles. En revanche, une jauge fixée à 30 personnes, rentre en vigueur. Elle pourrait évoluer dans les jours à venir, "en fonction de la crise sanitaire", a précisé Jean Castex.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Confinement Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants