1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Malus, taxe au poids sur les véhicules : que nous réservent les prochains mois ?
2 min de lecture

Malus, taxe au poids sur les véhicules : que nous réservent les prochains mois ?

La loi finance entre en vigueur le 1er janvier et avec elle, malus et taxes. Si vous envisagez d'acheter une voiture neuve, voici quelques conseils pour éviter de payer plein pot.

Un concessionnaire automobile à Vélizy (illustration)
Un concessionnaire automobile à Vélizy (illustration)
Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Supermalus : nouveau tour de vis pour les automobilistes
04:40
Christophe Bourroux - édité par Sarah Belien

Un tour de vis en vue pour les automobilistes. La loi de finance vient d'être adoptée et ça va faire mal au 1er janvier pour le malus, qui pourra s'élever jusque 40.000 euros, avec en prime une taxe au poids. Quelques conseils pour éviter de payer plein pot, pour tous ceux qui envisagent d'acheter une voiture neuve.

C'est une tendance qui se poursuit année après année. Le malus se durcit et le seuil de déclenchement va s'abaisser à 128g de CO2 à partir du 1er janvier, contre 133 aujourd'hui. Un exemple concret : pour la Dacia Duster essence, cela va faire grimper la facture à 330 euros, soit 100 euros de plus.

Pour les véhicules les plus polluants, la facture va passer de 30.000 à 40.000 euros. Cela concerne les gros 4x4 ou les voitures sportives type Audi RS7 Sportback. Cette taxe équivaut à l'achat d'une Peugeot 5008. Et ce n'est pas finit, puisqu'en 2023, ce supermalus va encore grimper jusqu'à 50.000 euros.

Il y aura bien une taxe au poids

C'était une revendication de la Convention citoyenne pour le Climat qui a fait beaucoup réagir. L'idée de taxer les véhicules lourds a bien été retenue mais allégée, par rapport à la première version qui prévoyait de faire payer tous les véhicules de plus d'1,4 tonne. Ce qui pouvait toucher des modèles aussi populaires que le Renault Scénic et le Peugeot 3008.

À lire aussi

La taxe va donc s'appliquer sur les véhicules de plus d'1,8 tonne. Ce sont des gros SUV type Tesla modèle X ou Audi Q8. Dans un premier temps, la taxe sera de 10 euros par kilo dépassant la limite. Les pures électriques et le hybrides rechargeables passent entre les mailles du filet. Pour les familles de plus de 3 enfants, il y aura un abattement. Dans la profession, on juge la taxe absurde dans la mesure où les véhicules lourds les plus polluants sont déjà pénalisés par le supermalus.

Quelques conseils pour réduire la facture

Pour ceux qui veulent acheter une voiture neuve, il est conseillé de ne pas tarder et négocier avec votre concessionnaire. Avec la pénurie des semi-conducteurs, les délais de livraison sont de plus en plus longs. Pour beaucoup de modèle, il sera compliqué de récupérer votre carte grise avant le 1er janvier. Même si vous avez passé commande en 2021, dès cette date, c'est bien le barème 2022 qui s'applique.

Autre conseil : allez voir du côté des modèles en stock disponibles immédiatement ou d'une occasion zéro kilomètre, c'est-à-dire une voiture qui a déjà été immatriculée par le concessionnaire sans avoir été vendue. Dans cas cas, le malus a déjà été payé. C'est généralement une bonne affaire car le vendeur peut facilement vous faire une remise pour écouler son stock. En revanche, pas le choix sur la couleur ou les options.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/