1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 6h - Automobile : la pénurie de semi-conducteurs fait flamber les prix de l'occasion
2 min de lecture

Les infos de 6h - Automobile : la pénurie de semi-conducteurs fait flamber les prix de l'occasion

Depuis le début de l'année, les professionnels ont constaté une hausse des prix de 8,3% sur le marché de l'occasion.

Un concessionnaire automobile à Vélizy (illustration)
Un concessionnaire automobile à Vélizy (illustration)
Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Le journal RTL de 6h du 09 septembre 2021
08:25
Le journal de 6h du 9 septembre 2021
08:25
Christophe Bourroux - édité par Florine Boukhelifa

Conséquence de la pandémie de coronavirus, le marché de l'automobile est complètement chamboulé en ce moment en France. Avec des lignes de production qui roulent au ralenti depuis la rentrée à cause de la pénurie de semi-conducteurs, ces petites pièces électroniques indispensables à la bonne marche des voitures, la production de véhicules neufs baisse et le marché de la seconde main s'envole. Résultat : l'occasion coûte parfois plus cher que le neuf.

En achetant sa Dacia Sandero Stepway sur un site d'annonces, Nabil n'a pas vraiment fait l'affaire du siècle. "J'ai payé 15.000 euros, donc à peu près 600 euros de plus que le neuf, mais elle n'avait que 2.000 kilomètres au compteur", explique-t-il au micro de RTL. Pressé, ce dernier a préféré payer le prix fort plutôt qu'attendre six mois, car avec la pénurie des semi-conducteurs, les délais d'attente pour le neuf s'allongent. Avec des stocks au plus bas, cela se répercute ainsi sur les occasions récentes.

"Il y a 15% d'annonces en moins par rapport au niveau du mois d'avril donc les voitures partent beaucoup plus vite que d'habitude", constate ainsi AutoScout24, l'un des plus gros sites d'annonces français et européen. "Depuis le début de l'année, les prix ont augmenté de 8,3%, ce qui est quand même très significatif", poursuit la plateforme.

Résultat, comptez aujourd'hui en moyenne 17.000 euros pour une voiture d'occasion, voire plus de 19.000 euros dans la région PACA et en Île-de-France.

À écouter également dans son journal

À lire aussi

Politique - Désormais considéré comme un "acteur du débat politique national", le CSA a demandé mercredi 8 septembre aux médias audiovisuels de décompter les prises de parole d'Éric Zemmour.

Football - Après les incidents survenus lors du match Nice-OM, la commission a dévoilé les sanctions mercredi 8 septembre, parmi lesquelles la suspension avec sursis d'un match pour Dimitri Payet ou encore la suspension de l'adjoint de Jorge Sampaoli jusqu'au 22 juin.

Météo - À Agen, l'équivalent de deux mois de précipitations est tombé mercredi 8 septembre en trois heures, provoquant des inondations et des mises en sécurité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/