2 min de lecture Confinement

Michel Cymes : profitez du confinement pour améliorer l’alimentation de vos enfants

Les plus jeunes manquent de plusieurs éléments dans leur alimentation, et notamment de calcium.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Profitez du confinement pour améliorer l'alimentation de vos enfants Crédit Image : Brooke Lark / Unsplash | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Maxime Magnier

En cette période de confinement, c’est le moment de se préoccuper de l’alimentation de nos enfants. On n’a jamais autant vanté les produits bio, les vertus des fruits et des légumes de saison, bref, une approche plus écolo de l’alimentation que depuis le début de la pandémie et du confinement qui nous est imposé.

J’entends de plus en plus de monde dénoncer la malbouffe et disserter sur le développement durable (après tout, le développement durable, ça peut parfaitement être une ambition pour chacun d’entre nous afin de vivre le plus longtemps possible). Si ce que nous vivons en ce moment nous incite à réfléchir à ce qu’on met dans l’assiette de nos enfants, cette pandémie aura finalement eu, aussi, quelques effets positifs…

On peut espérer que la prise de conscience perdure après la crise. Et qu’on en finisse plus ou moins avec les pizzas, les sandwiches, les plats préparés à mettre au micro-ondes, les sauces ketchup ou les sodas. Il y a aussi ce pain de mie blanc coupé en tranches, qui nous donne l’impression de mastiquer du vide. C’est à la fois épouvantable et délicieux, une invention qui nous vient d’Amérique, le pays de l’obésité, soit dit en passant… 

Parce que la réalité, c’est la suivante : 1 enfant sur 4 seulement aurait une alimentation saine et variée. Cet élément statistique vient du CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) qui avait travaillé sur la question il y a quelques mois.

Le calcium est important pour la solidité des os

À lire aussi
Un boulanger sort son pain du four (illustration) commerce
Confinement : "Les boulangers ont été au front", assure Christian Martin sur RTL

Le calcium, en premier lieu, fait défaut à l’alimentation des enfants. Près des la moitié des 6-10 ans ne mangent pas assez de produits laitiers. Alors je comprends parfaitement qu’un gamin ne soit pas fan de camembert, de gruyère ou de tome de Savoie, mais franchement, ce ne sont pas les produits attirants qui manquent quand on cherche du calcium : entre les petits-suisses, le fromage blanc, le lait et le yaourt, je crois qu’il y a de quoi se faire plaisir. 

J’ouvre une parenthèse pour préciser que l’étude à laquelle je me réfère a été commandée par un groupe industriel qui vend du fromage et qui a sans doute une petite idée derrière la tête… Je dis bien "commandée" et non pas "réalisée" : l’étude a été réalisée par un organisme "non lucratif" et placé sous tutelle publique.

D’ailleurs, on ne trouve pas du calcium que dans les produits laitiers. On le trouve aussi dans les fruits à coque, les légumineuses, les poissons gras du genre saumon et sardine, ou encore la grande famille des légumes verts.  Donc vous avez le choix. Un enfant qui n’a pas sa dose de calcium s’expose à des problèmes osseux. L’os est un tissu vivant, j’ai déjà eu l’occasion de vous en parler. Il se forme et se dégrade tout au long de notre existence. Et le calcium est important pour sa formation et sa solidité. Les dents, elles aussi, ont besoin de ce calcium. 

Et puis il y a ce qu’on appelle le calcium non osseux : il intervient dans tout un tas de fonctions indispensables à l’organisme comme la coagulation sanguine, la contraction des muscles ou la libération d’hormones

Bref, manquer de calcium, c’est mettre en danger cette formidable machine qu’est le corps humain. Et puis, une devinette pour finir : savez-vous quelle est la particularité du calcium ? C’est le minéral le plus abondant du corps humain. Chez un adulte, on en trouve entre 1 et 1,2 kilo. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Alimentation Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants