2 min de lecture Coronavirus

Confinement : attention aux carences en vitamine D, avertit Michel Cymes

Les carences en vitamine D, surtout chez les personnes âgées, peuvent provoquer de graves problèmes de santé.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Confinement : attention aux carences en vitamine D, avertit Michel Cymes Crédit Image : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Camille Sarazin

Pour certains, le confinement pourrait se solder par une carence en vitamine D. Ce qui est sûr, c’est que moins on sort, mieux c’est. Sauf que moins on sort, plus on s’expose à une carence en vitamine D… Parce que la vitamine D est synthétisée par la peau à partir de la lumière naturelle. Et, forcément, si vous êtes confiné, vous passez pas mal de temps à l’intérieur et cette lumière, vous ne la voyez pas beaucoup.

Face à cela, les Français sont très inégaux. L’étudiant ou l'étudiante qui vit dans une chambre de bonne de 10 mètres carrés, au premier étage, avec une lucarne qui donne sur le mur d’en face n’est pas logé à la même enseigne que celui qui s’est réfugié in extremis dans le pavillon avec jardin de ses parents. La famille de quatre personnes qui se partage 60 mètres carrés sans balcon ne vit pas la même chose que le fermier qui dispose de quelques hectares autour de lui… 

Mais si le confinement est injuste, il est nécessaire.

A quels types de problèmes s’expose-t-on en cas de manque de vitamine D ?

Chez les personnes âgées, cela se traduit par une fragilité des os. Chez les autres, le manque de vitamine D peut influer sur la force musculaire. Influer à la baisse. Les chercheurs ont également démontré des corrélations entre un faible taux de vitamine D et certains cancers ainsi que la sclérose en plaques. Attention : il s'agit de corrélations, ce qui ne veut pas dire preuves. Mais quand même.

À lire aussi
Impôts (illustration) impôts
Crise économique : faut-il demander une baisse de votre taux d'imposition ?

Malgré le confinement, il faut donc prendre un peu le soleil, ou plutôt la lumière naturelle. On peut la capter en faisant la petite promenade autour de chez soi, en s’abstenant évidemment d’approcher les autres, et toujours avec son attestation sur soi. Mais on peut aussi se mettre à la fenêtre ou sur le balcon si on en a un…Trois quarts d’heure à une heure d’exposition par jour, c’est suffisant pour vos besoins quotidiens : au-delà, vous abîmez votre peau si le soleil est de la partie. 

On peut aussi faire le plein de vitamine D en misant sur l’alimentation. Il y a deux sources principales de vitamine D : le jaune d’œuf et surtout les poissons gras, à commencer par le hareng et le maquereau. Ce sont les sources stars de vitamine D. 80 grammes suffisent pour un apport quotidien. En plus, le maquereau a un avantage : on le trouve en conserve et en ce moment, c’est pratique. Dans la famille poissons gras, vous avez aussi le saumon, la truite et la sardine. Là, il faut environ 120 grammes par jour.

Mais encore une fois, on a besoin de ce trésor qu’est la lumière naturelle pour pouvoir tirer profit de cette vitamine D dont il faut se priver moins que jamais. Les ampoules peuvent également être une solution, mais elles sont délivrées uniquement sur ordonnance. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Vitamines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants