3 min de lecture Coronavirus

Confinement : 10 conseils pour limiter les risques d'infection alimentaire

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) met en garde contre les toxi-infections alimentaires et livre les bonnes pratiques à adopter.

Un père et sa fille dans leur cuisine. (Illustration)
Un père et sa fille dans leur cuisine. (Illustration) Crédit : Unsplash/CDC
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Avec le confinement et la fermeture des restaurants, les Français se réapproprient leur cuisine et prennent l'ensemble de leurs repas à domicile. Mais, alerte l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, faire à manger soi-même ne réduit pas le risque d'infection alimentaire : un tiers des toxi-infections alimentaires surviennent au domicile. 

L'Anses délivre ainsi dix bonnes pratiques d'hygiène pour éviter de tomber malade durant cette période de confinement. 

Il est important de veiller à bien nettoyer les surfaces, les équipements et ses mains régulièrement, mais également de faire attention à stocker correctement ses aliments
L'Anses recommande ainsi, particulièrement en cette période, d'enlever les suremballages (cartons autour des yaourts par exemple) des aliments allant au réfrigérateur, car des micro-organismes peuvent se trouver sur ces derniers et se déplacer. 

1. Bien laver ses mains

Avant et après avoir préparé un repas, l'Anses conseille de bien laver ses mains pour ne pas déposer de microbes sur les aliments. 

2. Ne pas cuisiner si l'on est malade

À lire aussi
L'application de suivi de contacts StopCovid coronavirus
StopCovid est l'application la plus téléchargée en France sur iPhone et Android

En cas de maladie, quelle qu'elle soit, il est conseiller d'éviter de préparer les repas. Si cela est possible, faites faire la cuisine par quelqu'un d'autre. Sinon, redoublez de vigilance sur le lavage de mains, et privilégiez les aliments qui ne nécessitent pas ou peu de préparation. 

3. Placer les aliments au réfrigérateur le plus tôt possible

L'Anses recommande de placer les aliments au plus tard deux heures après leur préparation, donc de ne pas les laisser dehors trop longtemps. Autre bonne pratique : placer dans l'endroit le plus froid du réfrigérateur les aliments sensibles (viandes, poissons et plats cuisinés)

4. Avoir un frigo propre

Il est important de bien nettoyer son réfrigérateur et de nettoyer si des aliments se sont répandus à l'intérieur. L'Anses conseille également de toujours bien emballer ses aliments. En cette période où l'on peut avoir tendance à stocker, il est important d'éviter de surcharger son réfrigérateur afin de permettre à l'air de circuler à l'intérieur

5. Faire attention à la température de son frigo

Pour conserver au mieux les aliments, la solution est de maintenir la température de la zone la plus froide de votre réfrigérateur, soit entre zéro et quatre degrés. Il est aussi important de vérifier l'étanchéité des portes de votre frigo. 

6. Une planche à découper pour un aliment

Chaque aliment doit avoir sa planche à découper, dit l'Anses. Ainsi, par exemple, il est conseillé de réserver une planche à la viande, une aux produits crus, et une aux légumes propres. Enfin, veillez à bien nettoyer chaque planche après son utilisation

7. Consommer vite

Les produits traiteurs, les plats cuisinés ou encore les pâtisseries à base de crème doivent être placés au frais immédiatement après réception, et doivent être consommer trois jours après achat, dit l'Anses. 


L'Anses alerte également sur le "cas spécifique" des oeufs, rappelant qu'il est important de toujours les conserver à la même température, de ne pas les laver, de ne pas consommer des oeufs cassés, et, surtout, de manger rapidement les préparations à base d'oeuf sans cuisson (mayonnaise, pâtisserie). 

8. Attention à la viande hachée

Il est important de bien cuire la viande hachée, notamment pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées afin de se protéger des agents pathogènes. 

9. Vigilance sur le cru

Consommer de la viande crue, du poisson cru et des produits laitiers crus est également déconseillé aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes immunodéprimées.

10. La nourriture des nourrissons au frais

Enfin, pour les parents de jeunes enfants, l'Anses recommande de ne pas laisser les repas et biberons plus d'une heure à température ambiante, et de ne pas laisser ces produits plus de 48 heures au réfrigérateur. 

10 gestes
10 gestes Crédit : Anses
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants