2 min de lecture France

Les infos de 18h - Vaccin : les livraisons ralenties une semaine maximum, promet Pfizer

Le laboratoire américain assure que les livraisons de vaccins en Europe retrouveront très rapidement un rythme élevé, une fois les travaux dans son usine de Belgique terminés.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Vaccin : les livraisons ralenties une semaine maximum, promet Pfizer Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Gaétan Trillat

Le fabricant de vaccins Pfizer a créé l'inquiétude, en annonçant des retards en Europe pour les trois prochaines semaines, vendredi 16 janvier. Son usine en Belgique ne produit plus assez de doses et des travaux vont avoir lieu pour augmenter la productivité. Mais le labo américain a de nouveau communiqué ce samedi et il se veut plus rassurant : les approvisionnements ne seront en baisse que la semaine prochaine, promet Pfizer

Le rythme actuel, c'est-à-dire 500.000 doses par semaine en France, devrait reprendre dans la semaine du 25 janvier. Le laboratoire américain parle même d'une hausse des livraisons à partir du 15 février. Si ces délais sont tenus, la campagne de vaccination ne devrait pas être trop impactée alors qu'à partir de lundi les plus de 75 ans ne vivant pas en Ehpad et les personnes avec des pathologies à haut risque pourront se faire vacciner dans les 800 centres ouverts sur tout le territoire.

Des maires se plaignent de lenteurs

En plus du vaccin de Pfizer, la France peut compter aussi d'ici fin février sur 800.000 doses de Moderna et peut-être sur 5 millions du serum d'AstraZeneca à partir de mi-février, ce qui changerait beaucoup de choses. L'Agence européenne du médicament doit se prononcer à la fin du mois sur le vaccin britannique.
 
Au delà, de ces difficultés d'approvisionnement, la campagne doit faire face à d'autres difficultés d'ordre logistique. Plusieurs maires qui ont ouvert des centres de vaccination dans leur ville se plaignent de ne pas avoir reçu assez de doses vu le rythme actuel des livraisons ; ceux de Dijon et de Besançon estiment dans un communiqué qu'ils leur faudra quatre mois pour vacciner seulement les personnes de 75 ans, alors que leur région est une des plus touchées.

Anne Hidalgo, la maire de Paris a également déclaré que les 10.000 doses prévues par semaine pour la capitale ne seront pas suffisantes. Pourtant les créneaux pour se faire vacciner se remplissent à vue d'oeil : vendredi, 500.000 personnes se sont inscrites pour leurs deux injections entre le 18 janvier et le 14 février.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : pourquoi la France va fournir 100.000 doses de vaccin à la République tchèque

Sécurité - Les opposants à la proposition de loi "sécurité globale", qui pénalise notamment la diffusion malveillante d'images de policiers, ont manifesté de nouveau samedi à Paris et dans plusieurs villes du pays. Les forces de l'ordre sont en outre intervenues pour empêcher "la tenue d'une rave-party à proximité de la manifestation" dans la capitale.

Ski - Les acteurs de la montagne se sont mobilisés pour appeler les pouvoirs publics à ne pas laisser tomber la filière des sports d'hiver en cette période de fermeture des stations. Une descente au flambeau a été organisée vers 17h30 dans toutes les stations.

Islam - Les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM) ont annoncé samedi avoir trouvé un accord sur une "charte des principes" de l'islam de France voulue par l'exécutif, qui réaffirme notamment l'égalité hommes-femmes et la "compatibilité" de la foi musulmane avec la République.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Santé Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants