1 min de lecture Islam

Les infos de 7h30 - Conseil national des imams : la Grande Mosquée de Paris quitte le projet

L'institution est en désaccord avec le gouvernement sur le contenu de la charte des valeurs de l'Islam et la mise en place du Conseil national des imams.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Conseil national des imams : la Grande Mosquée de Paris quitte le projet Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Louis Chahuneau

C'était un projet porté par Emmanuel Macron en personne. Un conseil qui devait assurer la formation des imams pour mieux lutter contre les séparatismes. Mais coup de théâtre hier : le recteur de la Grande Mosquée de Paris a annoncé qu'il ne voulait plus y participer.

Depuis des semaines, les discussions se tendent entre les différentes fédérations de musulmans de France. En cause l'écriture de cette charte des valeurs de l'Islam et la mise en place d'un Conseil national des imams. Deux projets demandés par le président mais certains mouvements plus radicaux refusent d'inscrire dans le texte l'opposition à certaines doctrines comme celle des Frères musulmans. D'autres ne veulent pas d'une exclusion des imams ayant des propos contraires à cette charte.

Deux points qui poussent le recteur de la Grande Mosquée de Paris, tenant d'un islam plutôt modéré, à quitter les discussions. "Le départ de la mosquée de Paris aura des conséquences lourdes concernant la solidité du texte", estime Bernard Godard, spécialiste de l'Islam en France. La Grande Mosquée de Paris pourrait même quitter le Conseil français des cultes musulmans (CFCM).

À écouter également dans ce journal...

Covid-19 - Plus de 24.000 personnes sont hospitalisées dont 2.700 en réanimation dans la moitié Est de la France qui accuse un taux d'incidence bien supérieur à la moyenne nationale. Certains médecins locaux réclament un troisième confinement strict mais plus court qu'en mars 2020.

À lire aussi
Un commissariat de police (illustration) islam
Belfort : un jeune homme musulman agressé pour avoir fêté Noël

Mali - Trois militaires français ont été tués au Mali lundi 28 décembre, suite au passage de leur véhicule blindé sur une mine. Ils étaient engagés dans l'opération Barkhane qui lutte contre les terroristes dans la région du Sahel, en Afrique.

Hommage national - Dans le Puy-de-Dôme, trois gendarmes avaient été tués par un forcené avant Noël. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Darmanin leur a rendu hommage et leur a décerné la légion d'honneur à titre posthume.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islam Religions Musulmans
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants