2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : faut-il vraiment désinfecter ses courses ?

Si le virus peut rester un moment sur les surfaces, certains spécialistes pensent que désinfecter ses courses n'est pas nécessaire.

Une personne fait ses courses dans un supermarché (Illustration).
Une personne fait ses courses dans un supermarché (Illustration). Crédit : AFP / Archives, Rémy Gabalda
Coline Daclin Journaliste

Certains ont commencé à le faire pendant le confinement, et n'ont pas arrêté depuis. Mais désinfecter ses courses évite-t-il vraiment de se contaminer au coronavirus ? Et est-ce nécessaire ? 

Comme toujours avec ce virus, la réponse est complexe. D'abord, parce qu'on ne connait pas bien le potentiel de contamination du SARS-CoV-2 sur les surfaces. Selon plusieurs études (dont celle-ci), le virus pourrait survivre plusieurs jours sur certaines surfaces. Une étude japonaise parle par exemple de plus de trois jours sur l'inox, et plus de deux sur le polystyrène. D'autres parlent de trois jours sur le plastique, et jusqu'à 28 jours sur le verre.

En théorie donc, il faut bien faire attention aux produits qu'on touche. Mais en pratique, s'il reste du virus sur les surfaces, "cela ne signifie pas que cette quantité de virus pourrait infecter quelqu'un", indique Trevor Drew, directeur du Centre australien de prévention des maladies, sur la chaîne publique ABC. Le fait de repérer des morceaux de virus ne veut pas dire qu'il est assez actif pour vous rendre malade.

Un moyen de contamination ?

De plus, certains scientifiques, comme l'épidémiologiste David Morens ou le biologiste Emanuel Goldman, estiment que les études travaillent sur des quantités de virus et des conditions qui ne sont pas les mêmes que dans notre quotidien. Elles exagèreraient ainsi le risque.

À lire aussi
Le département du Bas-Rhin a demandé à un restaurateur et deux pâtissiers de Mutzig de s'occuper des repas d'un collège face à l'absence de plusieurs agents de la cantine. collège
Bas-Rhin : un menu trois étoiles pour les collégiens de Mutzig

Sur son site, le gouvernement français indique donc que la transmission du coronavirus peut se faire par "contact indirect, via des objets ou surfaces contaminées par une personne porteuse". Mais aux États-Unis, le centre national de contrôle et de prévention des maladies a mis à jour sa page sur le sujet en expliquant que "le fait de toucher une surface n'est pas considérée comme un moyen courant de contamination"

D'autres mesures plus importantes

S'il y a débat, c'est qu'il est très compliqué pour les scientifiques de déterminer comment se sont contaminées les personnes. Dans le cas des courses, si vous vous contaminez, ce peut être à cause des produits que vous avez touchés, mais aussi simplement parce que vous étiez proche de plusieurs personnes, aussi au supermarché, potentiellement malades.

"C'est comme si vous vous teniez au milieu d'une autoroute très fréquentée, avec du trafic autour de vous, et que vous vous demandiez 'Quelles sont les chances qu'un météore me tombe dessus ?'", déclare l'épidémiologiste américain David Morens dans le Washington Post. "Il y a une chance, mais elle est plutôt faible, et n'avez vous pas de meilleures raisons de vous inquiéter ?" 

S'il y a bien une chose sur lesquels s'accordent les spécialistes en revanche, c'est que se laver régulièrement les mains et ne pas se toucher le visage est efficace contre le virus. Vous pouvez donc toujours désinfecter vos courses si vous le souhaitez, mais le respect des gestes barrières et la réduction des interactions sociales sont prioritaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants