3 min de lecture Santé

Coronavirus : ce qu’il faut faire et ne pas faire en cas de symptômes ?

ÉCLAIRAGE - En cas de suspicion d’infection au nouveau coronavirus, il vous faut appliquer plusieurs mesures comme le dépistage mais également en éviter d'autres comme la prise de certains médicaments.

Un chercheur testant un échantillon possiblement infecté par le Coronavirus
Un chercheur testant un échantillon possiblement infecté par le Coronavirus Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Alors que des signaux semblent indiquer une légère reprise de l'épidémie du coronavirus en France, le bilan humain de l'épidémie de la Covid-19 s'élève désormais à 30.120 morts sur l'ensemble du territoire, mercredi 15 juillet. Tandis que 8 clusters ont été détectés dans l'Hexagone lors des dernières 24 heures, il est bon de rappeler la marche à suivre si vous êtes touché par des symptômes du coronavirus.

Tout d'abord, ces symptômes sont multiples et peuvent se caractériser par des difficultés à respirer, de la toux, de la fièvre, une perte de goût et/ou d'odorat, des maux de gorge ou encore de la diarrhée. Si votre organisme est affecté et que vous vous demandez s'il ne s'agit pas de la Covid-19, le ministère de la Santé demande en premier lieu de rester à domicile et d'éviter au maximum les contacts. 

Au lieu de vous rendre à l'hôpital ou chez votre médecin traitant, privilégiez la téléconsultation en le joignant par téléphone. En attendant de passer un test pour savoir si vous êtes positif ou non, il faut s'isoler strictement à domicile. 

Pour éviter de contaminer votre entourage, appliquez au maximum les gestes barrières : se laver les mains très régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades et utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter.

Un site pour évaluer ses symptômes

À lire aussi
Un serveur porte une mini-visière à Lyon en juin 2020 Coronavirus France
Covid-19 : les mini-visières couvrant la bouche sont-elles efficaces ?

Un autre outil, le site maladiecoronavirus.fr, peut également vous éclaircir en cas de symptômes persistants. Référencé par le ministère de la Santé, il permet à tous ceux qui pensent être contaminés de faire un "test" anonyme et gratuit avec 24 questions sur leurs symptômes mais aussi sur leurs antécédents médicaux.

Dans le cas où les symptômes s'aggravent et vous empêchent de respirer, appelez le Samu (15). En cas de soupçon de la Covid-19, il vous sera alors prescrit un test à pratiquer rapidement. S'il est positif, vous devez impérativement rester confiné pour limiter la propagation du virus, car vous êtes contagieux. 

N'appelez le Samu - Centre 15 qu'en cas d'extrême urgence car les centres d'appel doivent privilégier les personnes qui présentent de réelles difficultés respiratoires et des signes d'étouffement, voire des malaises.

Dans le cas où votre principal symptôme est la fièvre, évitez la prise de certains médicaments comme les anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, etc) car ils pourraient être un facteur aggravant de l’infection. En cas de fièvre, seul le paracétamol est préconisé par les professionnels de santé.

Plusieurs manières de se faire tester

Dans le cas où les symptômes ne faiblissent pas après plusieurs jours ou pire, ne font que s'aggraver, il vous est possible de vous faire tester de plusieurs façons. Il y a tout d'abord le test sérologique, qui consiste à une prise de sang révélant la formation d’anticorps en réaction au virus. 

Si leur présence est détectée, cela peut signifier une immunité à la Covid-19. Les tests sérologiques fiables figurent sur une liste en ligne du site du ministère des Solidarités et de la Santé et sont remboursés par la Sécurité sociale.

Les tests virologiques RT-PCR consistent quant à eux en un prélèvement par voie nasale ou salivaire. Le résultat est en général disponible dans les vingt-quatre heures qui suivent, transmis par téléphone ou par Internet. Ce type de test doit obligatoirement être effectué par un médecin ou une infirmière dans des centres de dépistage, dont la liste est disponible sur le site sante.fr.

Les tests virologiques RT-PCR sont accessibles sur ordonnance aux personnes ayant des symptômes, et sans ordonnance aux personnes identifiées comme ayant été en contact avec des patients testés positivement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants