3 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Michel Cymes "conseille" les tests virologiques PCR en drive

Avec une ordonnance de votre médecin et une voiture vous pouvez avoir accès aux tests en drive. À l'aide d'un prélèvement dans vos narines ou votre gorge ce test PCR attestera de votre contamination au coronavirus, ou non.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Coronavirus : Michel Cymes "conseille" les tests virologiques PCR en drive Crédit Image : MEHDI FEDOUACH / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

Pour toutes celles et tous ceux qui veulent en avoir le cœur net et souhaitent se faire tester pour savoir s'ils ont le coronavirus, il est possible de le faire via les tests en drive. C’est facile, il faut impérativement avoir une voiture, après, ça se passe un peu comme quand vous allez au fast-food ou au ciné-parc, rappelez-vous les films comme Grease ou La fureur de vivre : vous n’avez pas besoin de sortir de la voiture, vous restez au volant, on s’occupe de vous.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’engorgez pas les hôpitaux ni les laboratoires d’analyses. La mauvaise nouvelle, c’est que le test se pratique dans la gorge ou dans le nez et que même si on ne peut pas parler de technique invasive, ça reste a minima désagréable et parfois un peu douloureux... Mais je vous rassure, on en ressort indemne.

Concrètement on vous enfonce un écouvillon, une sorte de coton-tige géant, dans chaque narine, ou dans la gorge, sur 3 ou 4 centimètres. Il y en a pour quelques secondes, ensuite ça part au labo. Vous serez fixés assez rapidement, généralement en quelques heures et dans quelques rares cas en deux jours.

Le test PCR ne recherche pas les anticorps

Il ne s’agit donc pas d’un test sanguin mais de ce qu’on appelle un test PCR. La particularité de ce test, c’est qu’il permet de détecter la présence ou non du coronavirus à l’instant où on le pratique. Il diffère du test sérologique qui, lui, permet de rechercher la présence d’anticorps. Si vous en avez, cela veut dire que vous avez été infecté, ce dont vous n’êtes pas forcément au courant parce que certaines personnes infectées n’ont pas de symptômes. 

À lire aussi
Un médecin prend la température d'une femme à Bombay en Inde, le 24 juin 2020 Inde
Coronavirus : l'Inde devient le troisième pays le plus infecté dans le monde


Je conseille ce type de dépistage mais il faut bien comprendre que certaines personnes sont prioritaires. Si vous êtes fatigué, si vous avez de la fièvre, une toux sèche, des courbatures, le nez qui coule, mal à la gorge ou encore des diarrhées, vous avez des symptômes qui font penser au coronavirus. Là, il n’y a pas d’hésitation à avoir, vous y allez. Pour le reste, le fait de faire le test débarrasse d’une forme d’anxiété

Soit vous êtes positif et c’est le moindre des actes citoyens que de prévenir les personnes que vous avez pu croiser depuis le début du déconfinement. Soit vous êtes négatif et vous vous débarrassez de cette incertitude qui vous mine plus ou moins car on peut dire ce qu’on veut, le coronavirus est encore dans les parages et, inconsciemment ou pas, on y pense.

Quelques 600 centres de dépistage drive en France

Pour avoir accès a ce type de test, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site drivecovid.fr. En page d’accueil, vous verrez une carte de France constellée de petits ronds. Chaque rond correspond à un centre de dépistage drive. Vous en avez à peu près 600 disséminés sur tout le territoire. Vous trouverez ainsi facilement le plus proche de votre domicile.
 
Il suffit de cliquer sur le rond pour avoir les coordonnées du laboratoire à la manœuvre car vous devez systématiquement prendre rendez-vous. Par ailleurs, inutile de vous déplacer si vous n’avez pas d’ordonnance médicale. Étant remboursé par la sécurité sociale, la route du drive test passe donc par une escale chez votre médecin traitant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Michel Cymes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants