4 min de lecture Équipe de France de football

Équipe de France : Lemar en route pour l'Euro, Rabiot s'impose comme titulaire

ÉCLAIRAGE - Qui a marqué des points lors du dernier rassemblement des Bleus avant l'annonce de la liste pour l'Euro ? Qui en a perdu ? Qui doit s'inquiéter ? Passage en revue à 71 jours du coup d'envoi de la compétition.

Thomas Lemar devant Paul Pogba avec les Bleus au Kazakhstan le 28 mars 2021
Thomas Lemar devant Paul Pogba avec les Bleus au Kazakhstan le 28 mars 2021 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Philippe Sanfourche

La victoire, et pas grand chose d'autre. Fatigués physiquement, usés mentalement après trois matches de compétition en huit jours - une première dans l'histoire de l'équipe de France - et un périple au Kazakhstan puis en Bosnie, les Bleus ont du s'arracher pour aller chercher les trois points à Sarajevo (0-1), mercredi 31 mars.

"On a mal joué, a reconnu le gardien et capitaine Hugo Lloris, mais on a gagné avec l'état d'esprit et c'est quelque chose sur lequel on peut s'appuyer. Ce n'est pas la première fois, mais il faut continuer à avancer, à s'améliorer, parce qu'il y a des échéances importantes aux mois de juin et juillet". 

Comprenez l'Euro bien entendu (11 juin-11 juillet) le prochain grand objectif des champions du monde, avec en amont l'annonce de la liste de Didier Deschamps. "J'aurais des choix importants à faire. Peut-être que ça sera une liste plus élargie : ce ne serait pas une mauvaise solution pour l'Uefa, au lieu d'avoir 23, d'avoir 25 ou 26 joueurs. Je vais les suivre sur les deux derniers mois et puis fin mai je prendrai les décisions".

Rabiot devient incontournable

De retour en équipe de France en août dernier après un peu plus de deux ans d'absence, le milieu Adrien Rabiot semble avoir gagné sa place et dans le groupe et dans l'équipe type, soit au milieu (associé à N'Golo Kanté contre l'Ukraine, à Paul Pogba en Bosnie alors que Kanté était forfait), soit sur le côté gauche qu'occupait précédemment Blaise Matuidi, comme au Portugal, le dernier match référence des Bleus.

À lire aussi
équipe de France de football
Bosnie-France : pour Pirès, "l'état d'esprit" des Bleus est "une bonne nouvelle"

D'autres garçons auront marqué de précieux points durant ce dernier rassemblement avant la liste. Sauf surprise, les revenants Ousmane Dembélé, titulaire et buteur au Kazakhstan, et Thomas Lemar, reconduit à gauche de l'attaque à Sarajevo seront au rendez vous de l'été. Tanguy Ndombélé est aussi en embuscade au milieu pour remplacer le blessé de longue durée Corentin Tolisso.

Neuf champions du monde sûrs de leur force

9 des 11 titulaires de la finale du Mondial 2018 n'ont par ailleurs aucun souci à se faire car ils disposent du "vécu" si cher au technicien basque et enchaînent les titularisations : Hugo Lloris, Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Lucas Hernandez, N'Golo Kanté, Paul Pogba, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Olivier Giroud.  

Successeur désigné de Samuel Umtiti en défense centrale, Presnel Kimpembe peut aborder sereinement les deux mois de compétition qu'il lui reste en club, comme Steve Mandanda, doublure expérimentée dans les buts, ou Kingsley Coman, systématiquement appelé depuis 2019 lorsqu'il était disponible. 

D'autres profils offensifs sont encore du bon côté de la balance en vue de l'Euro : Anthony Martial, passeur décisif à Nourultan mais toujours un peu gauche lorsqu'il s'agit de conclure, et Wissam Ben Yedder, seulement utilisé une grosse demi-heure lors du match des remplaçants au Kazakhstan. 

Aucune minute de jeu pour Ferland Mendy

Comme troisième gardien, le Lillois Mike Maignan a délogé le "mondialiste" Alphonse Aréola et s'avance comme option privilégiée. La défense centrale de complément, composée de Clément Lenglet et Kurt Zouma, s'est montrée appliquée au Kazakhstan et semble bien partie pour être du voyage cet été. 

Chez les doublures aux postes de latéraux, Lucas Digne tient toujours la concurrence en respect à gauche et Léo Dubois profite de l'absence d'alternative à droite, bien que son temps de jeu à Lyon diminue. Cela fait 23 joueurs. Capable d'évoluer des deux côtés, Ferland Mendy n'est pas loin dans la hiérarchie mais il est le seul joueur a n'avoir eu aucune minute de jeu en mars. Si la liste est élargie par l'Uefa, il devrait être du voyage.

Pour eux, l'Euro s'éloigne

Si Deschamps a martelé qu'il n'y avait "pas de condamné", le rêve d'Euro s'estompe pour plusieurs prétendants et la liste de mai ne risque pas de s'éloigner beaucoup de celle mars. Outre Umtiti et Matuidi, disparus de la circulation, Florian Thauvin est un autre champion du monde mis de côté de longue date, comme Benjamin Mendy et Djibril Sidibé en défense. 

Le milieu Steven Nzonzi a lui aussi calé dans la dernière ligne droite, faute de performances brillantes à Rennes. Quant à Nabil Fekir, il a raté le wagon de mars et peut légitimement s'inquiéter. Parmi les jeunes joueurs récemment lancés par Deschamps, Marcus Thuram apparaît barré par la concurrence au poste d'ailier.

Enfin, les Houssem Aouar, Dayot Upamecano, Jonathan Ikoné et Eduardo Camavinga, pensionnaires de la catégorie Espoirs et laissés à la disposition de leur sélection pour le début de l'Euro des moins de 21 ans fin mars, paraissent un ton en-dessous. S'ils se sont fait remarquer chez les "grands" en octobre, le Mondial 2022 au Qatar semble être un objectif plus réaliste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Coupe du monde 2022
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants