3 min de lecture Voile

Vendée Globe : pourquoi le 1er à franchir la ligne ne sera pas forcément le vainqueur

ÉCLAIRAGE - Le premier bateau est attendu mercredi 27 janvier aux Sables-d'Olonne. Mais au jeu des bonifications, son skipper ne sera peut-être pas celui qui remportera cette 9e édition.

Charlie Dalin sur "Apivia" le 8 novembre 2020
Charlie Dalin sur "Apivia" le 8 novembre 2020 Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Charlie Dalin, Louis Burton, Boris Hermann, Thomas Ruyant, Yannick Bestaven. Qui va remporter la 9e édition du Vendée Globe et inscrire son nom au palmarès pour la première fois ? Alors que les premiers bateaux sont attendus aux Sables-d'Olonne mercredi 27 janvier, a priori en début de soirée, le suspense est total.

Lundi 25 janvier en fin de matinée, Charlie Dalin, sur "Apivia", avait repris les commandes devant Louis Burton. Mais le skipper de "Bureau Vallée 2" n'était pointé qu'à 20,8 milles nautiques (33,47 km), alors qu'il comptait un retard de 32,4 milles (52,14 km) au précédent pointage. 

Dalin conservait une vitesse plus importante (19,3 nœuds), mais là encore la différence se réduit : Burton file désormais à 18,17 nœuds tandis que l'Allemand Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco), en 3e position à 74,6 milles (120 km) du leader, navigue à 18,63 nœuds, alors que tous les trois ont mis le cap à l'est. 

Dalin ou Burton 1er, Hermann vainqueur ?

De ces trois là, ce n'est pas forcément celui qui franchira en premier la ligne virtuelle d'arrivée au large des Sables qui succédera à Armel Le Cléac'h, lauréat en 2017. Hermann verra en effet son temps débité de 6 heures, en compensation du temps perdu pour avoir participé début décembre au sauvetage de Kevin Escoffier. 

À lire aussi
Vendée Globe
Jean Le Cam : "Le Vendée Globe est une course qui n’est pas physique, c’est la tête qui fonctionne"

Si Dalin et Burton semblent encore avoir un léger matelas sur l'Allemand, ils n'ont évidemment aucun droit à l'erreur et doivent maintenir le pied sur le champignon. Sur le papier, celui qui franchira la ligne en tête serait bien inspiré de compter entre 140 et 160 milles d'avance sur Hermann pour s'assurer le sacre.

Bestaven en embuscade, Le Cam sans doute trop loin

Mais ce n'est pas tout. Si Thomas Ruyant "LinkedOut" semble trop loin - sauf miracle - avec ses 167 milles de retard (309 km), Yannick Bestaven ("Maître Coq IV") n'est pas totalement hors jeu. Il a certes 227 milles (420 km) à boucher sur le leader mais comme Hermann il bénéficiera d'une bonification, de 10h15 cette fois.

Quant à celui qui a réalisé le sauvetage de Escoffier, Jean Le Cam ("Yes we Cam !") il sera crédité de 16h30 de compensation. Mais ses 532,8 milles de retard sur Dalin (987 km) semblent rédhibitoire, d'autant que son bateau d'ancienne génération risque de souffrir la comparaison dans ce final haletant.

Le classement de lundi 11h30 :

1. Charlie Dalin (FRA/Apivia) à 730 milles de l'arrivée 
2. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2) à 20,8 milles du premier 
3. Boris Herrmann (GER/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) 74,6 
4. Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut) 167,2 
5. Yannick Bestaven (FRA/Maître Coq IV) 227,3 
6. Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) 314,9 
7. Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group) 390,5 
8. Jean Le Cam (FRA/Yes we Cam !) 532,8 
9. Benjamin Dutreux (FRA/OMIA-Water Family) 693,8 
10. Maxime Sorel (FRA/V And B Mayenne) 971,0 
11. Armel Tripon (FRA/L'Occitane en Provence) 1.073,2 
12. Clarisse Cremer (FRA/Banque Populaire X) 1.554,6 
13. Romain Attanasio (FRA/Pure-Best Western) 2.283,1 
14. Jérémie Beyou (FRA/Charal) 2.491,9 
15. Arnaud Boissières (FRA/La Mie Câline-Artisans Artipôle) 3.088,7 
16. Alan Roura (SUI/La Fabrique) 3.196,2 
17. Stéphane Le Diraison (FRA/Time For Oceans) 3.310,1 
18. Kojiro Shiraishi (JPN/DMG Mori Global One) 3.336,8 
19. Pip Hare (GBR/Medallia) 3.360,4 
20. Didac Costa (ESP/One Planet One Ocean) 3.550,3 
21. Manuel Cousin (FRA/Groupe Sétin) 4.319,4 
22. Miranda Merron (GBR/Campagne de France) 4.358,2 
23. Clément Giraud (FRA/Compagnie du lit-Jiliti) 4.387,2 
24. Alexia Barrier (FRA/TSE-4myplanet) 6.207,6 
25. Ari Huusela (FIN/Stark) 6.217,9 

Abandons : 
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) 
Kevin Escoffier (FRA/PRB) 
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Coeur)  
Isabelle Joschke (GER/MACSF) 
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec) 
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne)  
Sébastien Destremau (FRA/Merci) 
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest-Art et Fenêtres) 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Vendée Globe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants