1. Accueil
  2. Programmes
  3. Les voix du crime
  4. 20. Antonio Ferrara : comment "le roi de la belle" a finalement été arrêté
Les voix du crime

20. Antonio Ferrara : comment "le roi de la belle" a finalement été arrêté

Lecture - 29m18s
Des tirs à l'arme lourde claquent dans la nuit le 12 mars 2003. En quelques minutes, un commando réussit l'impensable : faire évader Antonio Ferrara de la prison de Fresnes, considérée comme l'une des plus sécurisées de France.

A ce moment-là, le commissaire Christophe Molmy est réveillé par un coup de fil qui lui apprend la nouvelle : "Assis sur les toilettes, en pleine nuit, je me suis fait expliquer une première fois, puis une seconde fois, l'évasion de ce voyou qu'on avait eu tant de mal à interpeller", se souvient-il.

Pour l'OCRB (Office central de la répression du banditisme), il faut donc tout recommencer avec une pression supplémentaire, alors que l'évasion de Fresnes est vécue comme un affront par les autorités.
Il leur faudra plusieurs mois, des tuyaux, des coups de chance et un face-à-face final dans un bar parisien, pour qu'Antonio Ferrara soit de nouveau arrêté.

Christophe Molmy est la "Voix du crime" de cet épisode d'Olivier Boy, consacré à Antonio Ferrrara.
En Direct
/