1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Les Enfoirés 2018 : dans les coulisses du spectacle "Musique" à Strasbourg
3 min de lecture

Les Enfoirés 2018 : dans les coulisses du spectacle "Musique" à Strasbourg

REPORTAGE - Les 7 concerts 2018 de la troupe des Enfoirés au profit des Restos du Cœur démarrent mardi 16 janvier au Zénith de Strasbourg. RTL a pu assister aux dernières répétitions sur place.

Les Enfoirés se sont produits au Zénith de Toulouse fin janvier 2017
Les Enfoirés se sont produits au Zénith de Toulouse fin janvier 2017
Crédit : Tristan Carné
Les Enfoirés 2018 : dans les coulisses du spectacle "Musique" à Strasbourg
07:58
Steven Bellery
Steven Bellery

Direction Strasbourg où les Enfoirés démarrent ce mardi 16 janvier une série de sept concerts à guichets fermés. Un spectacle intitulé Musique, qui sera diffusé sur RTL et TF1 début mars. Il comptera dix-sept tableaux, des sketches et deux medleys, dont l'un inspiré de l'émission Koh-Lanta. Une équipe jaune affrontera une équipe rouge sur fonds de chansons ayant pour thème la survie. Ça promet quelques fous rires, mais, pas de quoi perturber Mimie Mathy. Derrière son ordinateur, lunettes sur le nez, la comédienne prend des notes puis glisse une idée à l'équipe de production.

Mimie est de retour dans son costume de maîtresse de cérémonie, après avoir subi une opération du dos l'an dernier. "Je ne sais pas si je leur ai manqué, mais comme dirait Annie Girardot le fameux soir des César : 'Vous m'avez beaucoup manqué' (...) C'est un rendez-vous que j'ai très peu loupé et chaque fois que j'ai été obligé de le manquer, c'était toujours pour des raisons de santé. Je suis triste, ça me manque. Là, j'étais super heureuse de revenir. Je suis épatée qu'il y ait encore des idées nouvelles", confie Mimie Mathy au micro de RTL.

Un spectacle émouvant recentré sur la musique

Quelques titres, qu'on a déjà pu entendre dans des medleys, revivront dans de vrais tableaux. On aura plaisir à réentendre Vivre ou survivre de Daniel Balavoine, Les démons de minuit dans une ambiance boules à facettes et colonnes grecques ou cette très jolie chanson qu'on a un petit peu oubliée avec le temps : Le géant de papier de Jean-Jacques Lafon.
Depuis l'an dernier, la production a amorcé un virage : le spectacle est recentré sur la musique et les tableaux émouvants. Vous verrez, par exemple, Patrick Bruel, Amir, Patrick Fiori et Christophe Willem donner de la voix sur The Winner Takes It All d'ABBA. Bénabar - qu'on entendra, lui, chanter du Vianney - s'en félicite. "Faire des medleys dans tous les sens, cela peut être dynamisant (...) mais au bout d'un moment ça tue par définition toutes les émotions. C'est bien aussi de chanter une chanson du début à la fin, de faire sobrement, sans forcément faire des galipettes et je m'en réjouis", explique-t-il.

Côté décors : les Enfoirés formeront une horloge géante, traverseront plusieurs gares de France et se retrouveront dans un calendrier de l'Avent géant. Un enfoiré derrière chaque numéro, cela parait simple sur le papier, mais tout le monde ne comprenait pas quand est-ce qu'il devait ouvrir sa fenêtre aux répétitions. 

"La Bande à Fifi" très attendue sur la scène

À lire aussi

Ceux qui sont les plus tendus s'appellent Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Élodie Fontan et Julien Arruti. Les stars des films Babysitting sont les petits nouveaux des Enfoirés 2018. "La Bande à Fifi" sera d'ailleurs épaulée pour les sketches par le désormais fidèle enfoiré Michaël Youn.

Pour RTL, il dévoile l'une de ses idées : "Comme tous les ans, j'écris un sketch qui parodie un petit peu les Enfoirés. Cette année, il y a eu les Enfoirés Kids et j'essaye de dire que c'est un bon début, mais qu'on peut peut-être aller plus loin avec les Enfoirés Old".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/