1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Cybersécurité : comment bien protéger son ordinateur et son smartphone ?
3 min de lecture

Cybersécurité : comment bien protéger son ordinateur et son smartphone ?

Les sanctions économiques contre Moscou pourraient entraîner des représailles sous la forme de cyberattaques. Dans ce contexte très tendu, des mesures de vigilance s'imposent pour chacun d'entre nous.

Jesse Eisenberg et Joseph Mazzello dans "The Social Network"
Jesse Eisenberg et Joseph Mazzello dans "The Social Network"
Crédit : 2010 Columbia Tristar Marketing Group
Cybersécurité : comment bien protéger son ordinateur et son smartphone ?
00:13:12
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Avec la guerre en Ukraine, les cyberattaques russes peuvent être des conséquences des sanctions économiques contre Moscou. "À ce stade du conflit, ce qu'on peut principalement craindre, ce sont des cyberattaques de mouvements activistes nationalistes quelles qie puissent en être le bord en fait, que ce soit en représailles à des prises de position ou aux sanctions qui peuvent être prises", analyse Jean-Jacques Latour, responsable d'expertise cybersécurité chez Cyber Malveillance.

Ces attaques "pourraient avoir pour effet de viser des sites Internet de services publics, d'administrations ou d'entreprises d'importance, dont l'attaque pourrait avoir un impact majeur sur l'opinion publique dans le but de faire pression sur nos dirigeants", poursuit-il. Cependant, pour l'instant, "il n'y a aucune attaque à effet visible à ce jour", rassure Jean-Jacques Latour.

Le mode de piratage le plus utilisé, comme le précise Jean-Jacques Latour, c'est le hameçonnage ou phishing par mail. "On reçoit un message qui usurpe une identité et qui vous incite à faire quelque chose : cliquer sur un lien, aller sur un site malveillant pour donner votre numéro de carte bleue ou votre mot de passe", décrit-il. "C'est quelque chose qui va permettre, par exemple, si j'ai réussi à dérober votre mot de passe en me faisant passer pour quelqu'un d'autre, à me connecter à vos comptes, à votre messagerie, vos réseaux sociaux ou à infecter votre machine avec un virus", ajoute-t-il.

Du "phishing " par SMS

"Cela s'opère effectivement aussi de plus en plus par SMS, ce qu'on appelle le SMiShing dans le jargon technique anglo-saxon". Mais, recevoir ce type de message "n'a pas d'incidence majeure". "Il ne vous arrivera rien parce que vous avez reçu le message. Par contre, il peut vous arriver quelque chose si vous donnez suite à ce message, c'est-à-dire s'il y une pièce jointe et que vous l'avez ouverte et qu'il peut y avoir un virus dans la pièce jointe. Si vous avez cliqué sur un lien et donné des informations personnelles, il va falloir faire attention et prendre des mesures", concède Jean-Jacques Latour.

Évitez de vous connecter au Wifi public

À lire aussi

C'est une règle de base, mais il est important de la rappeler. Il faut avoir des mots de passe différents pour chacun de vos comptes importants : messagerie et réseaux sociaux, par exemple. Pensez aussi à installer des anti-virus, "c'est un peu comme la ceinture de sécurité dans votre voiture ça ne vous protège pas tous les accidents, mais on est parfois bien content de l'avoir quand on a un accident". 

Il est aussi important de faire les mises à jour de votre ordinateur. "Ces mises à jour visent à corriger des failles de sécurité. En fait une fois que ces failles de sécurité sont dans la nature et qu'elles peuvent être utilisées par les cybercriminels, ils peuvent les utiliser pour essayer de se connecter à distance à votre ordinateur ou votre téléphone", révèle Jean-Jacques Latour.

Il faut aussi se méfier du Wifi public qui n'est pas "un bon plan en terme de sécurité". "En fait, on ne sait jamais déjà, d'une part, qui est derrière [le Wifi public], si ça a été pris en compte par un pirate et le pirate pourrait voir passer tous vos mots de passe au moment où vous les tapez", explique Jean-Jacques Latour. Si vous vous connectez à un Wifi public, "vous ne faites aucune opération sensible, vous ne vous connectez pas à votre messagerie, ni à vos réseaux sociaux, ni à votre banque. Pour ça, utilisez plutôt votre connexion 4G, c'est beaucoup plus sûr."

Enfin, pensez à éteindre votre ordinateur quand vous ne l'utilisez plus. "Plus vous laissez votre ordinateur allumé longtemps, plus vous êtes exposé aux cybercriminels qui pourraient vouloir l'attaquer (...) vous ne prenez pas plus de risques la nuit que la journée, mais vous en prenez plus parce que vous êtes connectés plus longtemps", conclut Jean-Jacques.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/