1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : du monde attendu à la Fête de la Rose pour écouter Montebourg
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : du monde attendu à la Fête de la Rose pour écouter Montebourg

Arnaud Montebourg sera demain à Frangy-en-Bresse en Saône-et-Loire pour la Fête de la Rose et il y aura du monde pour venir l'écouter.

Arnaud Montebourg, le 4 septembre 2021.
Arnaud Montebourg, le 4 septembre 2021.
Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Pas de cuvée de la Remontada pour Montebourg
02:48
Un air de campagne du 24 septembre 2021
02:48
Aurélie Herbemont - édité par Sarah Belien

Arnaud Montebourg se rend en Saône-et-Loire. 1.200 personnes sont déjà inscrites pour le discours sur le terrain de foot nous dit-on, et un record annoncé pour déguster la volaille de Bresse demain midi. De mémoire d'organisateur, "on n'avait jamais fait autant". Peut-être une fois, en 2006 quand l'invitée d'honneur était une certaine Ségolène Royal qui allait remporter la primaire du PS quelques semaines plus tard et devenir la candidate socialiste à la présidentielle. Arnaud Montebourg ne sera pas le candidat du PS vu qu'il a quitté le parti.

L'ancien ministre et candidat de gauche ne cesse pour autant de tacler la candidate socialiste Anne Hidalgo. Doubler le salaire des profs ? "Personne n'y croit", juge-t-il. Quant à la rallier ? "J'ai déjà fait ça et je me suis fait avoir. Je ne recommencerai pas avec la fille spirituelle de François Hollande". C'est la torpille dégainée par le Bourguignon il y a quelques jours. Une manière de ne pas laisser prospérer l'idée d'un pacte avec Anne Hidalgo. "Il ne peut pas annoncer qu'il est candidat et laisser dire que c'est du chiqué", le dédouane presque un socialiste. En tout cas, côté PS, pas question de riposter à ses attaques, histoire de ne pas insulter l'avenir.
 
Arnaud Montebourg sera donc à Frangy-en-Bresse ce samedi 25 septembre. La dernière édition mémorable de la Fête de la Rose, c'était en 2014 avec la cuvée du redressement qui avait conduit à son limogeage du gouvernement. Il n'y aura pas une cuvée de la remontada. L'idée c'est d'être sérieux, sans polémique, car il est candidat à la présidentielle. Et un de ses proches le dit : "la cuvée du redressement, c'était pour marquer son désaccord avec le gouvernement auquel il appartenait". Donc là, a priori, il est en désaccord avec la politique d'Emmanuel Macron, mais pas de raison de lui envoyer une bonne bouteille.

L'incruste du jour

L'équipe d'Eric Zemmour prépare un dossier d'inscription à la primaire de la droite, d'après Le Figaro... Chez Les Républicains pourtant, on dit plutôt non. Un dirigeant est prêt à jouer les videurs lui-même. Car il ne suffit pas d'avoir 250 parrainages d'élus pour participer à la compétition. "Il faut partager nos valeurs", rappellent des cadres de LR. Et le polémiste a beau dire qu'il se sent de droite, "il n'est pas seul juge dans cette affaire", prévient un membre de la direction. Un autre l'assure : "le parti a droit de veto".

Compte à rebours chez les Verts

Le deuxième tour de la primaire des Verts commence demain matin, samedi 25 septembre à 7h précises. les deux candidats n'ont plus que 24 heures pour faire campagne. De plus en plus d'élus écologistes affichent leur soutien à Yannick Jadot qui affronte l'écoféministe Sandrine Rousseau. Verdict des électeurs mardi à 17h30.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/