2 min de lecture La République En Marche

Les infos de 6h30 - À Paris, les affiches de campagne de Macron agacent

200.000 exemplaires d'une affiche électorale représentant le président en meeting ont été imprimées. À Paris, les agents de la mairie en ont arraché une partie.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - À Paris, les affiches de campagne de Macron agacent Crédit Image : Olivier HOSLET / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley

"Nous réussirons ensemble". C'est le slogan qui barre la nouvelle affiche de la République En Marche. On y voit Emmanuel Macron, la main levée, face à la foule. Le parti en a fait imprimer 200.000 exemplaires.

À Paris, impossible de passer à côté. L'affiche est partout, un peu trop envahissante même aux yeux des élus de la capitale. Sur les échafaudages, les boîtes aux lettres, les rideaux de fer... Le profil de président s'étale dans la capitale, alors que c'est interdit. De nombreuses affiches ont donc été arrachées par les agents de la mairie. 

"On aimerait que les services de propreté soient occupés à autre chose que de décoller ces affiches", déplore Nelly Garnier, porte-parole des Républicains au Conseil de Paris. "Il y a une forme d'indécence à être dans cet exercice d'auto-promotion, en placardant la figure présidentielle dans cette période de crise exceptionnelle que nous vivons", ajoute-t-elle au micro de RTL.

Sur les affiches en effet, le président est en meeting. Le tout en pleine épidémie de Covid-19 et alors que le plan de relance vient d'être annoncé. Le parti assume : "on doit militer en dehors des périodes électorales".

À lire aussi
Aurore Bergé, sur le perron de l'Élysée le 25 novembre 2017 société
VIDÉO - Avortement : "Nous avons vécu nous-même des entraves à l'IVG", confie Aurore Bergé

Mais en interne, on dénonce un gros raté. "Sur la photo, Macron a l'air d'un croque-mort", lâche un membre du bureau exécutif. "Le pire c'est que les militants n'ont même pas collé, un prestataire a été payé pour le faire", dit encore un élu marcheur.

À écouter également dans ce journal

SANTÉ - La situation épidémique est jugée alarmante par les autorités à Paris, Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne. La capitale pourrait même passer lundi en alerte maximale si la progression de l'épidémie se confirmea annoncé Olivier Véran jeudi 2 octobre. 

MÉTÉO - Le vent a soufflé fort dans la nuit du 1er au 2 octobre dans l'Ouest de la France, avec la tempête Alex. Des perturbations sont à prévoir sur les lignes TGV en Bretagne et en Normandie jusqu'à la mi-journée. Dans le Morbihan, 80.000 foyers sont privés d'électricité.
SPORT - Le jeune Hugo Gaston affronte ce vendredi 2 octobre le poids lourd Stan Wawrinka à Roland Garros. Il est le dernier Français en lice chez les hommes. En revanche, chez les femmes, trois Françaises sont qualifiées au troisième tour : Clara Burel, Fiona Ferro et Caroline Garcia, qui jouera contre la Belge Elise Mertens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Paris Campagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants