1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : y-a-t-il eu des négligences sur le Charles de Gaulle ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : y-a-t-il eu des négligences sur le Charles de Gaulle ?

Alors que 668 marins ont été testés positifs au coronavirus sur le porte-avions Charles de Gaulle, de nombreuses interrogations sur l'origine de la contamination et la propagation du virus persistent.

Le porte-avions Charles de Gaulle à Toulon, le 12 avril 2020
Le porte-avions Charles de Gaulle à Toulon, le 12 avril 2020
Crédit : Handout / Marine Nationale / AFP
Les infos de 12h30 - Coronavirus : Y-a-t-il eu des défaillances sur le Charles de Gaulle ?
28:24
RTL Midi du 16 avril 2020
28:24
Brice Dugénie

L'épidémie de coronavirus continue de sévir en France et a vu un nouveau foyer de contamination apparaître à Toulon. En cause, plus d'un tiers de marins contaminés, soit 668 cas positifs, se trouvaient à bord du porte-avions Charles de Gaulle, lors de son retour sur la Rade le dimanche 12 avril.

Si l'opération de désinfection a débuté ce mardi 14 avril, des interrogations persistent sur l'origine de la contamination et sur le fait de savoir s'il y a eu des négligences à bord du porte-avions. Pour tenter de le savoir, les enquêteurs vont se concentrer sur l'escale qui a eu lieu du vendredi 13 au dimanche 15 mars à Brest puisqu'il est probable et même quasiment sûr que le virus y a embarqué à ce moment-là.

La question de savoir pourquoi les marins ont-ils eu l'autorisation de se rendre en ville alors que la journée en mer prévue avec les familles avait été annulée, demeure. Lors de cette escale, des marins ont été relevés et de nouveaux ont embarqués. Les enquêteurs vont s'interroger sur le fait de savoir s'ils ont été testés et si leur état de santé a été contrôlé avant qu'ils ne puissent monter à bord.

Enfin, il y la question de l'isolement des cas suspects à bord alors que certains militaires dénoncent des quarantaines peu respectées sur le Charles de Gaulle où les marins touchent les mêmes rampes, les mêmes objets et les mêmes outils, à longueur de journée, permettant ainsi au virus de s'y être propager rapidement.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Santé - Depuis le début de l’épidémie, les patients ont déserté les cabinets médicaux et l’activité des médecins généralistes a chuté de 44% entre janvier et avril 2020, selon les chiffres de Doctolib.

International - L'Organisation mondiale de la Santé a affirmé que "l'Europe reste dans l'oeil du cyclone" ce jeudi 16 avril. Hans Kluge, le directeur de la branche européenne a souligné qu'"environ 50 % (du nombre de cas liés) au Covid-19 se trouve dans cette région". 

Société - Alors que la production de véhicules est suspendue à l’usine Peugeot de Poissy, dans les Yvelines, 95 ouvriers volontaires participent à la fabrication de 10.000 respirateurs artificiels pour permettre aux hôpitaux d'être moins saturés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/